Une étude de NCP révèle que les Canadiens sont plus exigeants face à la vérité en publicité

TORONTO, le 3 déc. 2013 /CNW/ - Les Canadiens comprennent et acceptent le rôle que joue la publicité dans leur vie, et la plupart ont une impression favorable à l'endroit de la publicité. Mais la vérité en publicité est primordiale pour eux - et ils modifieront leur comportement d'achat s'ils jugent une publicité inacceptable. Voilà quelques-uns des résultats de la dernière étude réalisée auprès des consommateurs par Les normes canadiennes de la publicité (NCP).

Plus de 1500 Canadiens ont participé à un sondage en ligne conçu par The Gandalf Group dans le but d'évaluer les impressions et les perceptions qu'ont les Canadiens de la publicité qu'ils voient, qu'ils entendent et qu'ils lisent tous les jours.

« Lorsqu'il s'agit de publicité, les Canadiens sont clairs : la vérité est primordiale! », déclare Mme Linda J. Nagel, présidente et chef de la direction des Normes canadiennes de la publicité. « La publicité qui ne répond pas aux attentes des consommateurs peut avoir un impact direct sur les résultats nets d'un annonceur. Les Canadiens votent avec leur portefeuille et s'ils jugent une publicité inacceptable, ils iront acheter ailleurs, tout comme ils l'ont fait dans le passé. »

Principales constations face aux attitudes des Canadiens à l'endroit de la publicité  

  • 79 % des Canadiens comprennent et acceptent le rôle que joue la publicité en finançant le contenu qu'ils apprécient.
  • La majorité des Canadiens affirment que la publicité les aide dans leurs décisions de consommation.
  • Lorsqu'on leur demande de fournir des exemples de publicités qui les dérangent ou qu'ils jugent offensantes, 41 % citent des publicités trompeuses ou fausses, suivis de loin par 12 % qui citent des préoccupations liées à du contenu sexuel, et 11 % à des représentations stéréotypées.
  • Lorsqu'on leur demande de choisir, la plupart des répondants affirment qu'ils sont davantage préoccupés par la publicité qu'ils jugent trompeuses (85 %) que personnellement offensantes (15 %).
  • 92 % des répondants affirment qu'ils cesseraient vraisemblablement d'acheter un produit ou un service si l'entreprise qui l'offre fait paraître une publicité qu'ils jugent inacceptable parce qu'elle n'est pas vraie ni exacte et qu'ils la jugent offensante. Dans les faits, 61 % d'entre eux affirment qu'ils ont déjà cessé d'acheter un produit ou un service d'une entreprise parce qu'ils jugeaient les publicités de celle-ci inacceptables.

Essentiellement, les Canadiens veulent que la publicité les informe. Ils semblent comprendre que la publicité existe pour persuader les consommateurs, et ils se sentent à l'aise avec cette idée; cependant les Canadiens veulent qu'elle le fasse de manière honnête.

En fait, 85 % des répondants ont jugé ce qui suit comme inacceptable en publicité : faire la promotion de produits ou de services « gratuits » alors que ceux-ci sont en réalité assujettis à des frais; ne pas inclure tous les frais dans le prix annoncé; utiliser des logiciels qui modifient l'image afin de présenter les résultats qui peuvent être obtenus en utilisant le produit, et représenter de manière inexacte ce qu'est le produit ou ce qu'il peut faire.

Les valeurs canadiennes et la publicité 
Les résultats du sondage démontrent l'influence de la publicité dans le façonnement des valeurs de la société : 47 % croient que la publicité façonne les valeurs sociétales tandis que 41 % sont d'avis que la publicité reflète les valeurs de la société.

« L'idée que se font les Canadiens de la publicité reflète notre société qui est en pleine évolution ainsi que la façon dont les Canadiens accueillent et acceptent la diversité », d'ajouter M. David Herle, associé principal, The Gandalf Group. « Une vaste majorité de Canadiens acceptent les publicités qui montrent des couples ou des familles homosexuels. Il s'agit là d'un important changement par rapport à il y a quelques années, qui démontre l'inclusivité de notre société. »

Les Canadiens jugent massivement ce qui suit comme inacceptable en publicité : les thèmes de violence,  d'âgisme, de sexisme et de racisme; les représentations dégradantes de personnes handicapées; le mauvais traitement fait aux animaux; le manque de respect envers l'environnement et des représentations d'intimidation. « L'étude montre un Canada compassionnel. Les Canadiens désapprouvent nettement la publicité qui dégrade ou qui dénigre les autres, notamment ceux qui sont vulnérables », de conclure Mme Nagel.

En conclusion, on observe sans surprise qu'il existe un écart entre les sexes face à ce qui est jugé acceptable en publicité et ce qui ne l'est pas. Les hommes sont beaucoup plus à l'aise que les femmes face à la nudité - hommes ou femmes nus -, aux thèmes à caractère sexuel et aux représentations non réalistes du corps.

Les normes canadiennes de la publicité (NCP)
Créé en 1957, NCP est l'organisme d'autoréglementation national et indépendant de l'industrie de la publicité, dont la mission est de favoriser et de maintenir la confiance du public dans la publicité.  Figurent parmi ses membres des annonceurs, des agences de publicité, des médias et des fournisseurs de l'industrie de premier plan, qui se sont tous engagés à appuyer une autoréglementation efficace et responsable de la publicité. Organisme sans but lucratif, NCP administre le Code canadien des normes de la publicité - principal outil d'autoréglementation de la publicité au Canada - de même qu'un mécanisme national de traitement des plaintes des consommateurs à l'encontre de la publicité.

The Gandalf Group
The Gandalf Group réalise des recherches sur l'opinion publique et offre des services-conseils dans les domaines des communications stratégiques et de la gestion d'enjeux. L'entreprise allie des compétences en recherche statistique avancée, en droit, en stratégie de la marque et en stratégies communicationnelles.

Au sujet de l'étude
En 2013, NCP a commandé à The Gandalf Group une étude destinée à mesurer les opinions qu'ont les Canadiens de la publicité. En octobre 2013, un sondage représentatif aléatoire a été réalisé auprès de 1534 adultes canadiens, qui portait essentiellement sur la compréhension des attitudes des Canadiens face à la publicité.

Le sondage de NCP : Points de vue des consommateurs sur la publicité - 2013 peut être téléchargé à : www.normespub.com/recherche2013

SOURCE : Les normes canadiennes de la publicité

Renseignements :

Carolyn Carson
Hill & Knowlton Canada
Tél. : 613 786-9961
Adresse électronique : carolyn.carson@HKstrategies.ca

Profil de l'entreprise

Les normes canadiennes de la publicité

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.