Une enquête conjointe met fin à des activités illégales liées à la drogue

Saisie de drogues illicites et de médicaments d'ordonnance

TIMMINS, ON, le 24 mai 2016 /CNW/ - Une enquête multiterritoriale sur le trafic de drogues dans le nord-est de l'Ontario a conduit à des dizaines d'arrestations et à plus de 300 accusations.

En novembre 2015, le Service de police de la nation Nishnawbe-Aski (SPNA) et le Bureau de la lutte contre le crime organisé (BLCO) de la Police provinciale de l'Ontario ont lancé une enquête conjointe visant à repérer et à démanteler des réseaux de distribution de drogues se livrant au trafic de médicaments d'ordonnance et de drogues illicites dans des communautés du nord-est ontarien. L'enquête de longue durée s'est concentrée sur la région de Timmins et de Chapleau ainsi que sur les communautés côtières de la baie James. Elle a révélé que ces drogues s'y vendaient quatre fois plus cher que le prix de la rue pratiqué dans les centres urbains, offrant aux criminels un incitatif au profit considérable pour exploiter les populations vulnérables des communautés autochtones.

Dans le cadre de la conférence de presse organisée à Timmins aujourd'hui, le chef du SPNA, Terry ARMSTRONG, le commissaire adjoint de la Police provinciale, Rick BARNUM, le chef du Service de police de Timmins, John GAUTHIER, et le chef adjoint du Service de police anishinabek, Dave WHITLOW, ont révélé des détails de l'enquête et présenté des éléments de preuve saisis au cours des six mois d'enquête. Des dirigeants de la nation Nishnawbe-Aski se sont joints à eux et ont exprimé leur point de vue sur les problèmes posés par les drogues illicites et l'utilisation abusive des médicaments d'ordonnance ainsi que sur les effets dévastateurs qu'ils ont sur leurs citoyens.

Dans le cadre du projet COAST, 21 mandats de perquisition ont été exécutés au début de ce mois dans divers lieux du nord et de l'est de l'Ontario. Les policiers ont saisi :

  • 57 792 comprimés de méthamphétamine,
  • 7 229 comprimés d'oxycodone,
  • 706 g de cocaïne,
  • 476,6 g de marijuana et
  • 154,25 timbres de fentanyl.

Les policiers ont en outre saisi 252 000 dollars canadiens, un fusil et un gilet pare-balles. En conséquence, 55 personnes ont été accusées de 341 chefs en vertu de la Loi réglementant certaines drogues et autres substances (LRCDAS) et du Code criminel du Canada. (Consultez le document ADDENDUM OF CHARGED PERSONS, en anglais).

Plusieurs des personnes accusées comparaîtront devant les Cours de justice de l'Ontario à différentes heures et dates, et en différents lieux. L'enquête se poursuit.

CITATIONS

« Le trafic de drogues illicites et de médicaments d'ordonnance introduit dans nos communautés un élément de la société qui les pousse à adopter des comportements encore plus criminels pour protéger leurs entreprises. La collaboration avec nos partenaires des services de police et la mobilisation des dirigeants des communautés ont permis d'arrêter des individus qui ciblent notre population et de porter des accusations contre eux, alors que nous sommes aux prises avec plusieurs problèmes ardus. » - Chef Terry ARMSTRONG, Service de police de la nation Nishnawbe-Aski

« Le projet COAST démontre que la Police provinciale fera tout ce qu'il faut pour soutenir ses partenaires des services de police et des communautés autochtones afin d'assurer le bien-être de nos communautés les plus vulnérables et d'empêcher qu'on leur nuise et qu'on les prenne pour victimes. » - Commissaire J.V.N. (Vince) HAWKES, Police provinciale de l'Ontario.

POUR EN SAVOIR PLUS

Le document ADDENDUM OF CHARGED PERSONS (en anglais) et des photos numériques de certains des éléments de preuve saisis peuvent être consultés à partir de ce lien www.opp.ca/media/coast.

Le Bureau de la lutte contre le crime organisé (BLCO) de la Police provinciale de l'Ontario a pour mandat d'œuvrer avec ses partenaires en vue de contribuer au démantèlement et à la suppression des activités criminelles, qui ont des répercussions sur les citoyens de l'Ontario. Le BLCO fournit des ressources humaines et un soutien opérationnel pour appuyer les enquêtes menées à l'échelle provinciale, nationale et internationale, en collaboration avec les organismes d'application de la loi du monde entier.

SOURCE Police provinciale de l'Ontario

Renseignements : Relations avec les médias : Serg. Jackie GEORGE, agente des relations avec les médias et de recrutement, Service de police de la nation Nishnawbe-Aski, Tél. : 807 346-6593, Courriel : jackie.george@naps.ca; Serg. Chrystal JONES, coordonnatrice des services communautaires, Police provinciale de l'Ontario, région du Nord-Est, Bureau : 705 845-2753, Courriel : chrystal.jones@opp.ca

RELATED LINKS
http://www.opp.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.