Une enquête conjointe freine la contrebande et le trafic d'armes utilisées à des fins criminelles

Dix individus sont accusés; deux demeurent en liberté; des armes illégales sont saisies 

WINDSOR, ON, le 10 mars 2016 /CNW/ - Dix individus font face à de nombreuses accusations à la suite d'une enquête multi-territoriale sur l'importation et le trafic d'armes illégales en Ontario depuis les États-Unis.

L'opération KIRBY a été lancée en mars 2015 quand les membres de l'Unité provinciale de contrôle des armes (UPCA) du Bureau de la lutte contre le crime organisé (BLCO) de la Police provinciale de l'Ontario ont commencé à enquêter sur des activités criminelles impliquant plusieurs résidants de Windsor et du comté d'Essex, plus particulièrement l'importation et la vente d'armes à feu illégales entre le Michigan et l'Ontario. L'opération KIRBY a mis à contribution le détachement du comté d'Essex de la Police provinciale, le service de police de Windsor, l'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC), l'Immigration and Customs Enforcement (Department of Homeland Security Investigations) et le Bureau of Alcohol, Tobacco, Firearms and Explosives (ATF) des États-Unis, et le service de police de London.

Lors d'une conférence de presse tenue aujourd'hui, le détective-inspecteur James SMYTH et des représentants des organismes participant à l'opération ont dévoilé des détails de l'enquête et des photos des éléments de preuve saisis durant l'enquête qui a duré près de 12 mois.

Le mois dernier, huit mandats de perquisition ont été exécutés à divers endroits dans le comté d'Essex, à Windsor et à London. Les agents ont saisi huit armes illégales (sept armes de poing et une mitrailleuse Tech-9), deux kilos de cocaïne, différents accessoires servant à la consommation et au trafic de stupéfiants, 67 000 $ en dollars canadiens et 10 500 $ en dollars américains, et trois véhicules à titre de biens infractionnels.

En conséquence, les agents ont accusé 10 personnes sous 111 chefs, notamment en vertu du Code criminel du Canada, de la Loi réglementant certaines drogues et autres substances (LRCDAS) et de la Loi sur le recyclage des produits de la criminalité. Une personne demeure en liberté au Canada et se trouve probablement à Windsor ou dans la région du grand Toronto. Une deuxième personne, un citoyen américain résidant au Michigan, est également recherchée. Plusieurs des personnes accusées ont déjà comparu devant des cours de justice de l'Ontario à différentes heures et dates. (Voir PROJECT KIRBY -- ADDENDUM OF CHARGED PERSONS sur la page Media Resources Page) en anglais

POUR EN SAVOIR PLUS

Le Bureau de la lutte contre le crime organisé (BLCO) de la Police provinciale de l'Ontario a pour mandat d'œuvrer avec ses partenaires en vue de contribuer au démantèlement et à la suppression des activités criminelles, qui ont des répercussions sur les citoyens de l'Ontario. Le BLCO fournit des ressources humaines et un soutien opérationnel pour appuyer les enquêtes menées à l'échelle provinciale, nationale et internationale, en collaboration avec les organismes d'application de la loi du monde entier.

Des ressources médiatiques, notamment des photos numériques de certains des éléments de preuve saisis, sont accessibles en cliquant sur le lien suivant : Media Resources Page (www.opp.ca/media/KIRBY)

CITATIONS

« Les criminels impliqués dans la contrebande et le trafic d'armes illégales destinées aux groupes criminels organisés en Ontario continuent de mettre en péril la sécurité de toutes les collectivités, peu importe le territoire. L'opération KIRBY est un autre exemple de l'efficacité des efforts conjoints des organismes d'application de la loi ciblant la criminalité. »

- Inspecteur-détective James SMYTH, Bureau de lutte contre le crime organisé de la Police provinciale de l'Ontario

« Cette enquête collaborative témoigne des partenariats fructueux entre les services de police, qui entraînent une amélioration de la sécurité globale de nos collectivités. Les opérations comme celles-ci réduisent le nombre de crimes violents en collaboration avec la collectivité. Tous les membres de cette équipe intégrée méritent d'être reconnus pour leur excellent travail et leur dévouement professionnel. »

- Chef adjoint Vince POWER, service de police de Windsor

SOURCE Police provinciale de l'Ontario

Renseignements : Agente provinciale Stephanie MONIZ, Détachement du comté d'Essex de la Police provinciale de l'Ontario, Tél. : 519 723-2491, Courriel : Stephanie.moniz@opp.ca

RELATED LINKS
http://www.opp.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.