Une demi-victoire pour les commissions scolaires

MONTRÉAL, le 17 sept. 2015 /CNW Telbec/ - La CSN salue le changement de cap du ministre de l'Éducation au sujet de la fusion des commissions scolaires, mais demeure préoccupée par les pouvoirs qu'il se garde.

« Nous sommes soulagés que le gouvernement constate qu'il n'y aurait aucune économie à faire en fusionnant les commissions scolaires pour en réduire le nombre de près de 40%. Mais le danger n'est pas écarté pour autant puisque le ministre de l'Éducation pourrait quand même forcer certaines fusions de services ou de commissions scolaires. De plus, il garde le cap sur l'abolition des élections scolaires, ce qui constitue une grave erreur », déclare la vice-présidente de la CSN, Véronique De Sève.

Le projet de loi sur la gouvernance et la restructuration du réseau scolaire qui doit être déposé à l'automne abolirait les élections, ce à quoi s'oppose la CSN.

« Les commissions scolaires sont des lieux de débats démocratiques et c'est pourquoi les commissaires doivent être élus au suffrage universel. Le rapport Jennings publié récemment abonde dans le même sens », soutient Marjolaine Côté, vice-présidente à la Fédération des employées et employés de services publics de la CSN (FEESP-CSN).

La CSN invite donc le ministre François Blais à recentrer ses efforts sur l'éducation.
« Plutôt que de faire un débat stérile de structures autour des commissions scolaires, le Ministre Blais devrait se préoccuper d'éducation et mettre fin aux compressions budgétaires que son gouvernement assène au système d'éducation depuis son élection. Les coupes dans l'aide aux devoirs, dans les services professionnels aux élèves en difficulté et dans les services de soutien affectent le droit à l'éducation, c'est une évidence. C'est une génération d'élèves qu'on est en train de sacrifier pour atteindre l'équilibre budgétaire », s'insurge Véronique De Sève.

D'ailleurs, un rapport réalisé pour le compte du ministère de l'Éducation et rendu public hier démontre que les compressions ont un impact direct sur les services aux élèves.

À propos

Fondée en 1921, la CSN est composée de près de 2000 syndicats répartis dans huit fédérations, dont la Fédération des employées et employés de services publics (FEESP-CSN).

Le secteur scolaire de la FEESP-CSN regroupe 37 syndicats et 30 000 employé-es de soutien présents dans 31 commissions scolaires francophones et deux commissions scolaires anglophones.

 

SOURCE Fédération des employées et employés de services publics (FEESP-CSN)

Renseignements : Chu Anh Pham, conseillère, Service des communications de la CSN, cellulaire 514 348-2530, bureau 514 598-2163, chuanh.pham@csn.qc.ca

RELATED LINKS
www.csn.qc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.