Une délégation canadienne participera à la 54e session de la Commission de la
condition de la femme de l'ONU et à l'examien de Beijing+15

OTTAWA, le 1er mars /CNW Telbec/ - L'honorable Helena Guergis, ministre d'État (Condition féminine), dirigera la délégation canadienne à la session de la Commission de la condition de la femme de l'Organisation des Nations Unies (ONU) qui se tiendra du 1er au 12 mars, à New York. Les États membres s'affairent à mener "Beijing+15", un examen qui a pour but d'évaluer les progrès accomplis depuis l'adoption de la Déclaration et du Programme d'action de Beijing, il y a quinze ans.

"Nous célébrons cette année le quinzième anniversaire de la Déclaration et du Programme d'action de Beijing et je suis heureuse de rendre compte des résultats que nous avons obtenus au Canada, a déclaré la ministre d'État Guergis. Nous nous réjouissons des solides progrès réalisés, mais du travail reste à faire et les sessions comme celle-ci aideront à galvaniser les efforts au Canada et partout dans le monde dans le but d'améliorer la qualité de vie des filles et des femmes."

La 54e session de la Commission mettra l'accent sur l'échange d'expériences et de pratiques exemplaires, pour aider à surmonter les obstacles qui subsistent ainsi qu'à relever les nouveaux défis, y compris ceux liés aux objectifs du Millénaire pour le développement. Le 2 mars 2010, la ministre d'État Guergis prononcera la déclaration du Canada. Cette déclaration décrira les progrès accomplis par le pays et les difficultés qui restent à vaincre.

La ministre d'État Guergis soulignera notamment les résultats suivants :

    
    -   Les femmes ont obtenu 61 p. 100 de tous les diplômes et certificats
        universitaires décernés en 2007, comparativement à 55 p. 100 en 1998.
    -   En 2009, les Canadiennes représentaient 47,2 p. 100 de la main-
        d'oeuvre.
    -   Les femmes lancent deux fois plus de petites entreprises que les
        hommes, et leur revenu moyen a augmenté de près de 17 p. 100 depuis
        2002.
    -   À compter de janvier 2011, les travailleuses et les travailleurs
        autonomes auront accès à quatre catégories de prestations fédérales
        d'assurance-emploi : les prestations parentales ainsi que les
        prestations de maternité, de maladie et de compassion.
    -   À l'heure actuelle, le Cabinet fédéral du Canada compte 28,9 p. 100
        de femmes, soit le taux le plus élevé jamais enregistré.
    -   Au sein de la fonction publique fédérale, 38,7 p. 100 des sous-
        ministres sont désormais des femmes, comparativement à 25 p. 100 en
        2005, ce qui représente une hausse de 50 p. 100.
    -   La fonction publique fédérale du Canada est à 54,9 p. 100 féminine,
        et les femmes y occupent 43 p. 100 des postes de direction,
        comparativement à 33,8 p. 100 en 2005.
    -   En décembre 2009, le gouvernement du Canada a investi 1 million de
        dollars dans Uniting to End Violence Against Women (S'unir pour
        mettre fin à la violence faite aux femmes), un projet d'organismes
        canadiens administrant des refuges pour victimes de violence qui vise
        à faciliter l'échange de pratiques exemplaires et la création d'un
        réseau national de refuges.
    -   Le gouvernement du Canada s'efforce de mettre fin à la traite de
        personnes, un crime qui touche particulièrement les femmes et les
        filles, le plus souvent à des fins d'exploitation sexuelle. Le
        gouvernement vient de renouveler une stratégie qui a pour but de
        prévenir l'exploitation sexuelle des enfants sur Internet et il a
        présenté un projet de loi visant à modifier le Code criminel pour
        lutter contre cette forme d'exploitation.
    -   Grâce à son Programme de promotion de la femme, Condition féminine
        Canada soutient une vaste gamme d'initiatives destinées à accroître
        la participation des femmes aux processus décisionnels, et ce, à tous
        les échelons. Prenons comme exemple le travail fait par notre
        gouvernement avec la Fédération canadienne des municipalités et le
        travail des municipalités pour accroître le leadership des femmes et
        leur participation à la vie politique.
    

"Ces résultats sont l'aboutissement d'années de travail, de l'adoption de politiques et de pratiques positives, efficaces et progressistes, telles que l'analyse comparative entre les sexes. Ils ne représentent pourtant qu'une fraction des progrès énormes que nous avons accomplis jusqu'à maintenant, a indiqué la ministre d'État Guergis. J'ai hâte de rencontrer les autres chefs de délégation, ainsi que les représentantes et représentants d'organismes non gouvernementaux du monde entier, afin de connaître leurs pratiques exemplaires et de leur faire part de notre expérience et de nos succès."

La Commission de la condition de la femme est une commission du Conseil économique et social de l'ONU vouée à l'égalité des sexes et à la promotion de la femme et le principal organisme mondial d'orientation en la matière. La Commission réunit les porte-parole des États membres au siège de l'ONU, à New York, pour évaluer les progrès réalisés en matière d'égalité entre les sexes, définir les défis à relever, établir des normes mondiales et formuler des politiques concrètes de promotion de l'égalité des sexes et d'avancement des femmes dans le monde. La session de la Commission se déroule chaque année sur une période de dix jours ouvrables, normalement à la fin de février ou au début de mars.

This news release is also available in English.

On trouvera tous les communiqués de Condition féminine Canada et de l'information sur l'organisme à l'adresse www.cfc-swc.gc.ca.

SOURCE Condition féminine Canada

Renseignements : Renseignements: Emily Goucher, Adjointe spéciale principale, Communications, Bureau de la ministre d'État (Condition féminine), (819) 956-4000; Nanci-Jean Waugh, Directrice générale, Communications et planification stratégique, Condition féminine Canada, (613) 995-7839


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.