Une défectuosité du système d'alimentation en carburant a causé l'incendie dans un chargeur à tapis roulant à l'aéroport international Pierre-Elliott-Trudeau de Montréal en novembre 2013

GATINEAU, QC, le 3 févr. 2015 /CNW/ - Le Bureau de la sécurité des transports du Canada a publié aujourd'hui son rapport d'enquête (A13Q0186) sur l'incendie d'un chargeur à tapis roulant utilisé pour décharger un Boeing 767 exploité par Royal Air Maroc à l'aéroport international Pierre-Elliott-Trudeau de Montréal (Québec), en novembre 2013. La fumée dégagée par l'incendie s'est propagée dans la cabine et a entraîné l'évacuation des passagers.

Le 4 novembre 2013, le Boeing 767 exploité par Royal Air Maroc, avec à son bord 243 passagers et 8 membres d'équipage, s'est immobilisé à la barrière 61 après avoir atterri à l'aéroport international Pierre-Elliott-Trudeau de Montréal (Québec). À 16 h 45, au cours du débarquement, un incendie s'est déclaré sous un chargeur à tapis roulant placé sous la porte de soute arrière gauche de l'avion. L'odeur de fumée qui se dégageait de l'incendie s'est répandue dans la cabine et le commandant de bord a ordonné l'évacuation de l'appareil. Certains passagers ont évacué l'appareil par la passerelle et d'autres par les glissières d'évacuation. Sept passagers ont subi des blessures mineures. Le service d'incendie de l'aéroport est arrivé sur les lieux à 16 h 49 et a maîtrisé le feu. L'appareil n'a subi aucun dommage.

L'enquête a démontré qu'un raccord du système d'alimentation en carburant du chargeur s'était débranché alors que le moteur fonctionnait. De l'essence a donc coulé sur le conduit d'échappement chaud et a provoqué un incendie.

Dans les semaines qui ont suivi l'événement, l'on a procédé à l'inspection des raccords du système d'alimentation en carburant de tous les chargeurs à tapis roulant du fournisseur de services au Canada (Servisair inc.) et l'entreprise a installé des interrupteurs d'urgence sur tous les chargeurs à tapis roulant qui n'en avaient pas. Elle a aussi transmis l'information sur les risques associés à la vulnérabilité du système d'alimentation en carburant à des fournisseurs de services qui utilisent ce modèle de moteur dans de l'équipement de manutention au sol. Aéroports de Montréal a ajouté les fournisseurs de services, tels les préposés au sol, à son système de gestion de la sécurité, et son service des incendies offre maintenant une formation aux employés qui travaillent sur l'aire de trafic.

Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements maritimes, de pipeline, ferroviaires et aéronautiques. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

Le BST dispose d'un site Web à l'adresse www.tsb.gc.ca. Obtenez de l'information à jour au moyen de fils RSS, Twitter (@BSTCanada), YouTube, Flickr et notre blogue.

 

SOURCE Bureau de la sécurité des transports du Canada

Renseignements : Bureau de la sécurité des transports du Canada, Relations avec les médias, 819-994-8053

LIENS CONNEXES
http://www.bst.gc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.