Une décision met à risque les travailleurs des véhicules blindés et le public

TORONTO, le 6 mars 2017 /CNW/ - La prolongation d'un sursis contre une décision précédente du ministre fédéral du Travail met à risque la sécurité des travailleurs des véhicules blindés et du public, affirme Unifor.

« Les directives émises dans l'ordonnance initiale reconnaissaient que le recours à des équipes de deux personnes sans gardien augmente le danger que le personnel des véhicules blindés se fasse attaquer en public, ce qui hausse aussi le risque des témoins innocents », a déclaré Mike Armstrong, représentant national d'Unifor et principal responsable des questions touchant l'industrie des véhicules blindés.

Le 29 décembre 2016, le ministre fédéral du Travail a décidé d'appuyer le refus d'un employé d'un véhicule blindé de travailler en évoquant des inquiétudes quant à sa sécurité avec le modèle d'une équipe de deux travailleurs sans gardien, où le chauffeur et le messager sortent du véhicule blindé au dépôt et à la cueillette des marchandises. Reconnaissant cette sérieuse préoccupation à la sécurité, la décision ordonnait à Brinks Canada Limited de changer immédiatement ses équipes de deux personnes pour y ajouter une troisième personne afin de permettre au chauffeur de rester à bord pour surveiller ses collègues.

La décision de décembre renforçait aussi une décision précédente d'une enquête de la direction fédérale de la Sécurité et de l'Hygiène au travail relative au modèle d'une équipe sans gardien, utilisé par plusieurs entreprises dans le secteur des véhicules blindés.  Dans son appel des deux ordonnances, Brinks Canada Limited a reçu un sursis temporaire contre l'ordonnance, qui a été prolongé aujourd'hui.

« Deux décisions en sont venues à la même conclusion : c'est une façon dangereuse de faire des affaires, a déclaré Mike Armstrong. Pourtant, Brinks Canada Limited semble déterminée à lutter contre la mise en place d'équipes de trois personnes, un protocole qui pourrait littéralement sauver des vies. »

Unifor, représentant plus de 1 500 employés de véhicules blindés partout au Canada, défend depuis longtemps l'importance et les avantages en matière de sécurité des équipes de trois personnes. Depuis 2000, on dénombre plus de 85 vols de véhicules blindés au Canada, lesquels sont à l'origine de cinq décès et de nombreuses blessures physiques et mentales. Depuis 2013, tous les vols rendus publics impliquent des équipes de deux personnes, dont un grand nombre d'entre eux ont eu lieu dans des endroits publics ou à proximité de zones résidentielles.

Représentant plus de 310 000 travailleurs dans tous les secteurs de l'économie, Unifor est le plus grand syndicat du secteur privé au Canada.  Il a été fondé pendant la fin de semaine de la fête du Travail de 2013, par la fusion des Travailleurs canadiens de l'automobile et du Syndicat canadien des communications, de l'énergie et du papier.

 

SOURCE Le Syndicat Unifor

Renseignements : veuillez communiquer avec Kathleen O'Keefe, représentante aux communications d'Unifor, à l'adresse kathleen.okeefe@unifor.org ou au numéro 416‑896‑3303 (cell.).


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.