Une croissance régulière attend les régions métropolitaines du Québec en 2010

OTTAWA, le 27 janv. /CNW Telbec/ - L'an dernier, le produit intérieur brut (PIB) réel de Québec n'a reculé que de 0,2 p. 100, plaçant ainsi la ville parmi les régions métropolitaines de recensement (RMR) les plus performantes du pays en 2009. Selon la Note de conjoncture métropolitaine de l'hiver 2010 du Conference Board, la capitale arrivera encore une fois en tête du classement des RMR québécoises en matière de croissance économique en 2010.

"L'an dernier, Québec a offert l'une des meilleures performances économiques à l'échelle métropolitaine; alors que seules quatre villes canadiennes ont affiché une croissance économique en 2009 - Halifax, Saint John, Winnipeg et Regina", précise le directeur du Centre des études municipales, Mario Lefebvre. Heureusement, les villes canadiennes reprendront des forces en 2010, mais à un rythme qui variera considérablement entre celui de la championne de la croissance - Vancouver - et celui des RMR encore aux prises avec les effets persistants de la récession."

La reprise dans les secteurs de la fabrication et du commerce de gros et de détail de la RMR de Québec, conjuguée aux gains renouvelés dans l'industrie de la construction et le secteur des finances, de l'assurance et de l'immobilier, engendrera une croissance du PIB réel de 2,6 p. 100 en 2010.

L'an dernier, pour la première fois depuis 1991, l'économie de Montréal a affiché un repli. Mais, bonne nouvelle, l'activité a commencé à s'intensifier au troisième trimestre de 2009, et le taux de croissance dans la plupart des secteurs devrait s'accélérer en 2010, favorisant ainsi une expansion du PIB réel de 2,5 p. 100 pour l'ensemble de l'année. La reprise de la croissance de l'emploi sera suffisamment forte pour compenser les pertes d'emplois enregistrées globalement dans la RMR en 2009.

À Sherbrooke comme à Montréal, l'économie s'est repliée l'année dernière pour la première fois depuis 1991, mais la croissance a aussi repris au deuxième semestre de l'année. Grâce à des gains réguliers dans la majorité des branches de l'économie, le taux de croissance du PIB réel s'établira à 2,5 p. 100 cette année.

En 2009, Trois-Rivières a connu son pire recul économique en 13 ans, mais la ville s'est tout de même classée parmi les 10 premières RMR canadiennes l'an dernier. Selon nos prévisions, le PIB réel fera un bond de 2,1 p. 100 en 2010, stimulé par la reprise du secteur manufacturier et une activité vigoureuse dans le secteur de la construction non résidentielle.

L'économie de Saguenay croîtra pour la première fois en trois ans. Le Conference Board prévoit une croissance de 1,4 p. 100 en 2010, mais s'attend à ce que l'emploi dans cette RMR piétine au cours des deux prochaines années.

Forte d'une croissance économique de 4,5 p. 100, Vancouver devrait dépasser toutes les RMR visées par cette publication du Conference Board, la seule note de conjoncture de l'organisme au cours de l'année qui établit simultanément des prévisions relatives à l'ensemble des 27 RMR couvertes dans la Note de conjoncture métropolitaine.

SOURCE Le Conference Board du Canada

Renseignements : Renseignements: Brent Dowdall, Relations avec les médias, tél.: (613) 526-3090, poste 448, Courriel: corpcomm@conferenceboard.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.