Une caravane en tournée dans Lanaudière pour la campagne Ma place en santé, j'y tiens !

JOLIETTE, QC, le 27 juill. 2016 /CNW Telbec/ - À l'occasion de la campagne Ma place en santé, j'y tiens, des travailleuses et des travailleurs de la santé et des services sociaux de la région de Lanaudière ont entrepris une tournée des établissements de santé afin de déployer des moyens de visibilité et de sensibilisation de la population et faire bloc contre la réforme du ministre de la Santé et des Services sociaux, Gaétan Barrette. « Cette tournée des établissements régionaux vise à manifester notre ferme opposition au projet du ministre de la Santé qui file tout droit vers la démolition de notre régime de soins universel. Depuis l'élection du gouvernement libéral, on assiste à des compressions sans précédent et à la privatisation grandissante des services. Nous sommes très inquiets de voir Gaétan Barrette faire cavalier seul dans cette entreprise, sans aucune forme de consultation, comme s'il n'avait de comptes à rendre à personne. Nous exigeons le débat public et nous n'en démordrons pas, que ça lui plaise ou non », a dénoncé d'entrée de jeu Jean Lacharité, vice-président de la CSN.

Enjeux et impacts

« Le ministre Barrette fait tout pour accroître de façon durable l'emprise du secteur privé sur le réseau de la santé et des services sociaux et c'est extrêmement préoccupant, affirme Nancy Corriveau, vice-présidente de la Fédération des professionnèles (FP-CSN). Toutes les catégories de personnel du réseau subissent actuellement les contrecoups des mesures Barrette. Alors que qualité des services en souffre, les salarié-es voient leur charge augmenter sans cesse et on ne voit pas la lumière au bout du tunnel. »

La région de Lanaudière n'échappe pas au rouleau compresseur du ministre, alors que de nouvelles compressions de l'ordre de 6,8 millions de dollars seront imposées au CISSS au cours de l'exercice 2016-2017. Le PDG prévoit d'ailleurs récupérer une somme de 1,5 million de dollars en réduisant les dépenses d'assurance salaire. Gilles Savoie, président du Syndicat des travailleuses et des travailleurs du CSSS du Nord de Lanaudière (STTCSSSNL-CSN) se désole qu'« encore une fois ce sont les travailleuses et les travailleurs du réseau qui en feront les frais, alors qu'on devrait s'attaquer aux réels problèmes d'organisation du travail, des surcharges, du non-remplacement et du manque de personnel. »

La présidente du Conseil Central de Lanaudière (CCL-CSN), Francine Ranger, dénonce elle aussi les récentes mesures du ministre qui dénaturent de plus en plus le réseau public de santé et de services sociaux dans la région. « Prenons l'exemple de la décision de rendre les échographies gratuites en clinique privée. Bien que cela semble répondre à un besoin de réduire les délais d'attente, on constate là encore que le ministre a un biais favorable au privé alors que de nombreuses solutions viables auraient pu être mises en place directement dans le réseau public, en profitant ainsi de notre expertise et de nos équipements », déclare-t-elle.

Mélissa Gaouette, vice-présidente de la Fédération de la Santé et des Services sociaux (FSSS-CSN) dénonce également les compressions dont sont victimes les centres jeunesse alors que les signalements sont en constante augmentation. « En réduisant le financement alors que les besoins, eux, augmentent, on exerce une pression de plus en plus grande sur les salarié-es. C'est mathématique, le ministre ne peut le nier. Il va falloir que nous nous mobilisions tous et toutes pour sauver nos services publics et de qualité », conclut-elle. 

Soulignons que cette caravane est composée de salarié-es et des présidences des syndicats suivants, Dominique Laurier, présidente du Syndicat des travailleuses et des travailleurs du CSSS du Sud de Lanaudière-CSN, Kevin Newbury, président du Syndicat des personnes salariées des Centres jeunesse de Lanaudière-CSN et Gilles Savoie, président du STTCSSSNL-CSN.

À propos de la CSN
La CSN est la plus grande organisation syndicale dans le secteur de la santé et des services sociaux. Elle regroupe plus de 325 000 travailleuses et travailleurs réunis sur une base sectorielle ou professionnelle dans huit fédérations, ainsi que sur une base régionale dans treize conseils centraux, principalement sur le territoire du Québec.

 

SOURCE CSN

Renseignements : Karl Turcotte, conseiller SAMVR-CSN, 450-758-0570; Jonathan Aspireault-Massé, conseiller aux communications CSN, 514 378-1753

RELATED LINKS
www.csn.qc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.