Une 30 000e cérémonie quotidienne à la Porte de Menin en reconnaissance du courage et des sacrifices de ceux morts au combat

Hommage quotidien rendu aux vétérans de la Première Guerre mondiale qui n'ont pas de sépulture connue.

YPRES, Belgique, le 9 juill. 2015 /CNW/ - Aujourd'hui, le gouvernement du Canada a rendu hommage aux soldats canadiens tombés au champ d'honneur, à l'occasion d'une cérémonie de la Dernière sonnerie qui a lieu chaque jour au Mémorial de la Porte de Menin, à Ypres, en Belgique. Le 9 juillet 2015 marque le 30 000e hommage quotidien, empreint d'émotion, rendu aux disparus.

Chaque pays, dont le nom des soldats morts au combat est inscrit sur le Mémorial de la Porte de Menin, a eu un rôle spécial à jouer pendant la cérémonie. Au nom du Canada, Peter MacKay, ministre de la Justice et procureur général du Canada, a collaboré à la lecture préenregistrée du célèbre poème de John McCrae, Au champ d'honneur. Le lieutenant-général Richard Rohmer, conseiller spécial d'Erin O'Toole, ministre des Anciens Combattants, a quant à lui déposé une couronne au nom du gouvernement du Canada.

Depuis sa formation en 1928, le comité de la Dernière sonnerie à Ypres organise cet hommage à ceux qui sont morts à la guerre. Chaque soir, au coucher du soleil, la circulation est interrompue et les clairons de la brigade locale d'incendie se rassemblent au milieu du centre commémoratif pour interpréter la Dernière sonnerie.

Faits en bref

  • Les offensives du printemps lancées par les Allemands en 1918 furent finalement interrompues à un peu plus de deux kilomètres de la Porte de Menin.
  • L'arche commémorative, conçue par sir Reginald Blomfield, a été dévoilée sur ce site en 1927. Tout près, l'église St. George, à vocation commémorative, a ouvert ses portes en 1929.
  • Le mémorial porte le nom d'environ 55 000 soldats du Commonwealth britannique qui sont morts en Belgique, durant la Première Guerre mondiale, et qui n'ont pas de lieu de sépulture connu, y compris le nom de 6 940 Canadiens.
  • Deux trompettes d'argent utilisées durant la cérémonie ont été données par un officier de l'Artillerie royale canadienne, qui a servi à Ypres dans la 10e batterie de St. Catharines (Ontario).
  • Au-dessus de l'arche, on peut lire en anglais une inscription dont voici la traduction :
    « Aux armées de l'Empire britannique qui combattirent ici de 1914 à 1918 et à leurs morts dont la tombe est inconnue. »

Citations

« Il s'agit d'un hommage très émouvant rendu aux braves soldats qui sont morts au champ d'honneur pendant la Première Guerre mondiale, et d'un dévouement remarquable à leur mémoire. Au nom des Canadiens, je tiens à exprimer toute ma gratitude au comité de la Dernière Sonnerie à Ypres et au peuple belge qui veille à ce que le souvenir des morts soit toujours fort. »
L'honorable Erin O'Toole, ministre des Anciens Combattants

« Des générations d'hommes et de femmes se sont sacrifiées pour protéger les libertés qui nous sont chères en tant que Canadiens. Je suis très touché d'avoir été témoin de ce geste de profond respect exprimé par nos homologues de la Belgique à la mémoire des disparus, en particulier de ceux qui n'ont pas de lieu de sépulture connu. »
Le lieutenant-général Richard Rohmer, OC, CMM, DFC, QC
Officier de l'ordre belge de Leopold et vétéran principal canadien de la libération de la Belgique et des Pays-Bas

Lien connexe

 

SOURCE Anciens Combattants Canada

Renseignements : Martin Magnan, Attaché de presse, Cabinet du ministre des Anciens Combattants, 613-996-4649; Relations avec les médias, Anciens Combattants Canada, 613-992-7468

RELATED LINKS
www.veterans.gc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.