Un tourbillon de feu a entraîné la perte de maîtrise et la collision avec le relief de l'aéronef dans l'accident mortel survenu en mai 2015 près de Cold Lake (Alberta)

EDMONTON, le 11 août 2016 /CNW/ - Dans son rapport d'enquête (A15W0069) publié aujourd'hui, le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) a déterminé que lors d'une opération de lutte contre un incendie, l'aéronef avait traversé un tourbillon de feu qui a entraîné la perte de contrôle de l'appareil et sa collision avec le relief. Le pilote a été mortellement blessé dans l'accident, survenu près de Cold Lake (Alberta), le 22 mai 2015.

L'aéronef Air Tractor AT-802A Fire Boss, exploité par Conair sous l'indicatif Tanker 692, appuyait des opérations de lutte contre les incendies à 25 milles marins au nord-ouest de Cold Lake. Il s'agissait du dernier aéronef d'une formation de quatre Fire Boss qui avait effectué deux largages sur le front nord de l'incendie. Les avions-citernes larguaient leurs charges à une hauteur d'attaque aérienne d'environ 150 à 200 pieds au-dessus du sol (agl), puis regagnaient l'altitude de circuit d'environ 1000 pieds agl. Après son troisième largage, le Tanker 692 s'est trouvé dans une forte turbulence, a cabré de façon inopinée, puis a roulé vers la gauche avant de piquer du nez. La basse altitude de l'aéronef pour exécuter ses manœuvres de lutte contre l'incendie a fait qu'un rétablissement était improbable, et l'aéronef a percuté le relief.

L'enquête a permis de conclure que l'aéronef s'était trouvé dans un phénomène généré par l'incendie, semblable à une tornade, et appelé tourbillon de feu. Ce phénomène peut être provoqué par plusieurs facteurs, comme une source de chaleur importante, une atmosphère instable et des vents faibles. Après sa troisième manœuvre de largage sur l'incendie, le pilote du Tanker 692 ne pouvait apercevoir le tourbillon de feu ni prévoir ce qui se trouverait sur sa trajectoire de vol.

L'enquête a permis de conclure que si le personnel prenant part aux activités de lutte contre les incendies ne reçoit aucune formation sur le comportement des incendies, ils risquent d'utiliser les aéronefs dans des conditions dangereuses. L'enquête a également permis de conclure que ce ne sont pas tous les systèmes de retenue qui protègent les pilotes adéquatement contre les effets de fortes turbulences, bien que cela n'ait pas contribué à l'accident.

À la suite de l'accident, Conair Group Inc. a commandé une étude sur le comportement du feu afin d'examiner les conditions environnementales au moment de l'événement, et retenu les services d'un cabinet pour qu'il analyse l'accident. En outre, l'entreprise a ajouté une séance à son programme de formation insistant sur les conditions environnementales et les dangers liés aux incendies de forêt. Elle a également mené un examen de ses opérations et installé des harnais cinq points à bord des AT‑802 de sa flotte.

Voir la page d'enquête pour plus d'information.

Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements maritimes, de pipeline, ferroviaires et aéronautiques. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

Le BST dispose d'un site Web à l'adresse www.tsb.gc.ca. Obtenez de l'information à jour au moyen de fils RSS, Twitter (@BSTCanada), YouTube, Flickr et notre blogue.

 

SOURCE Bureau de la sécurité des transports du Canada

Renseignements : Bureau de la sécurité des transports du Canada, Relations avec les médias, 819-994-8053media@tsb.gc.ca

RELATED LINKS
http://www.bst.gc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.