Un sondage Kumon révèle que les parents canadiens veulent aider leurs enfants avec leurs devoirs. Cependant, plus de la moitié d'entre eux considèrent que la frustration constitue un obstacle majeur.

Les nouvelles méthodes pédagogiques et l'évolution constante des programmes scolaires mènent à un clivage entre les parents et les enfants.

TORONTO, le 14 avril 2015 /CNW/ - Le fait que leurs enfants éprouvent des difficultés avec leurs devoirs et le matériel d'apprentissage n'a rien de nouveau pour les parents, mais les nouvelles méthodes pédagogiques et l'évolution constante des programmes scolaires ont comme effet de déconcerter à la fois les parents et les enfants. Un nouveau sondage commandé par Kumon Canada et effectué sur le Forum Angus Reid révèle que les parents d'élèves âgés de 7 ans à 16 ans éprouvant des difficultés avec leurs devoirs sont frustrés, sont incapables d'aider et n'arrivent pas à comprendre la matière. 

Parmi les parents interrogés, deux sur cinq (41 %) sont d'accord pour dire que c'est le manque de confiance qui est le principal obstacle à la réussite scolaire de leurs enfants lorsque ceux-ci ont de la difficulté avec une matière en particulier. Mais ce ne sont pas seulement les enfants qui sont touchés. Deux tiers des parents (65 %) croient que c'est toute la famille qui souffre lorsqu'un enfant éprouve des difficultés à l'école.

« Malgré leurs bonnes intentions, les parents ne sont pas toujours en mesure d'aider leurs enfants à surmonter les obstacles relatifs à l'apprentissage, raconte Lyndsay Lowman, directrice des communications de marque chez Kumon Canada Inc. Il est important que les parents sachent qu'il existe des options qui leur permettraient d'aider leurs enfants à atteindre leurs objectifs d'apprentissage. »

Les parents sondés ont dit que leur stratégie pour aider leurs enfants serait d'abord de passer plus de temps avec eux, puis de solliciter les conseils de l'enseignant ou de l'enseignante de leurs enfants. Compte tenu de l'évolution constante des programmes scolaires, il n'est pas étonnant que les parents aient peine à suivre.

Cette situation est susceptible d'avoir un effet sur les résultats scolaires des enfants. Les familles ayant fait l'objet de ce sondage ont rapporté que l'insuccès scolaire continu de leurs enfants engendre des émotions négatives comme la frustration (59 %) et une chute dans la motivation d'apprendre (37 %). Dans les communautés néo-canadiennes, les parents dont le français ou l'anglais n'est pas la langue principale rapportent également un niveau élevé de frustration (45 %) et de découragement (35 %).

Heureusement, il existe une solution. Bien que des services privés de tutorat soient inabordables pour les trois quarts des parents canadiens, une stratégie axée sur l'apprentissage autonome peut inciter les enfants à trouver des ressources par eux-mêmes, permettant ainsi d'économiser de l'argent, du temps et de l'énergie émotive. Par exemple, Kumon Canada, qui exploite des centres partout au pays, utilise une méthode d'apprentissage novatrice qui consiste à renforcer la confiance et à favoriser l'indépendance des élèves - une stratégie qui a beaucoup plus de chance de réussir.

« Chez Kumon, nous sommes fiers d'aider les enfants à apprendre de façon autonome, car cela leur permet non seulement de développer de solides compétences scolaires, mais également d'acquérir la confiance dont ils auront besoin pour réussir en classe et dans la vie de tous les jours, ajoute madame Lowman. »

FRUSTRATIONS DE TOUTE LA FAMILLE À L'ÉGARD DES DEVOIRS

  • Près de la moitié (45 %) des parents dont le français ou l'anglais n'est pas la langue maternelle comprennent que ce sont les devoirs de leurs enfants qui sont la principale cause de frustration.
    • Ce problème a également un impact considérable sur les familles ethniques (50 %).
  • Selon ce sondage, les matières que les parents trouvent les plus difficiles à gérer sont les mathématiques (43 %), les sciences (31 %) et les langues (32 %).
  • Pour les parents d'enfants âgés de 3 ans à 6 ans, les compétences en lecture sont moins importantes que celles en communication verbale (36 % vs 91 %) ; pourtant, 52 pour cent rapportent que la lecture est la discipline avec laquelle leurs enfants ont le plus de difficulté.
  • Les services privés de tutorat ne sont pas abordables pour trois parents canadiens sur quatre.
  • Le sondage a révélé que 41 % des parents croient que le manque de confiance est le principal obstacle à l'éducation et au succès scolaire des enfants, suivi de la pénurie de ressources scolaires (27 %), des difficultés à faire les devoirs à la maison (26 %) et d'un sentiment de frustration (23 %).

Kumon Canada est l'un des plus importants programmes parascolaires de mathématiques et d'anglais pour les enfants âgés de 3 ans à 16 ans, offrant une alternative efficace au tutorat traditionnel. Dans le programme Kumon, les élèves utilisent des feuilles d'exercices dont le degré de difficulté est adapté à leurs capacités en mathématiques et en anglais. Ces feuilles d'exercices couvrent tout, depuis apprendre à compter jusqu'à faire des problèmes de calcul intégral et la phonique jusqu'à Shakespeare, et présentent des exemples montrant comment résoudre des problèmes et étudier de nouveaux concepts de façon autonome.   

À propos de Kumon
Kumon est un programme d'enrichissement parascolaire de mathématiques et de lecture en anglais qui permet aux enfants de réaliser leur plein potentiel afin qu'ils puissent mieux réussir de façon autonome. Créée au Japon en 1958, la méthode d'apprentissage Kumon est fondée sur une approche individualisée qui aide les enfants à maîtriser les concepts de mathématiques et de lecture en anglais. Grâce à des exercices quotidiens et à la maîtrise de la matière, les élèves sont en mesure de renforcer leur confiance, d'améliorer leur concentration et de cultiver d'excellentes habitudes d'étude. Plus de quatre millions d'élèves sont inscrits dans les 26 000 centres exploités par Kumon dans 48 pays partout dans le monde. Pour en savoir plus, visitez www.kumon.ca.

Suivez-nous sur www.facebook.com/Kumon.

À propos de la méthodologie de sondage Angus Reid
Du 12 février au 18 février 2015, un sondage en ligne a été mené auprès de 1 521 parents canadiens sélectionnés au hasard parmi les membres du Forum Angus Reid. Parmi ces parents, 307 d'entre eux avaient un enfant âgé de 3 ans à 6 ans et 1 214 avaient un enfant âgé de 7 ans à 16 ans. La marge d'erreur -- qui mesure la variabilité de l'échantillonnage -- est de +/- 2,5 %, 19 fois sur 20. Les résultats ont été pondérés en fonction de la région et du sexe selon les plus récentes données de recensement afin d'assurer qu'on obtienne un échantillon représentatif des parents canadiens. Les divergences entre les totaux sont attribuables à l'arrondissement des données.

SOURCE Kumon Canada Inc.

Renseignements : Communication avec les médias : Vanessa Boucher, Citoyen Optimum, 514 282 4782, vanessa.boucher@citoyenoptimum.com; Bhava Thamo, Citoyen Optimum, 514 985 8241, bhava.thamo@citoyenoptimum.com

LIENS CONNEXES
http://www.kumon.com

Profil de l'entreprise

Kumon Canada Inc.

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.