Un réseau québécois de maternelles 4 ans : évitons les solutions simplistes

QUÉBEC, le 28 avril 2016 /CNW Telbec/ - Les député.es de Québec solidaire refusent d'appuyer la motion de la Coalition avenir Québec (CAQ) visant à implanter partout au Québec des maternelles 4 ans, une motion qui ne tient pas compte du portrait d'ensemble et de l'expertise des CPE déjà en place.

« L'idée part d'une bonne intention à laquelle nous adhérons : prévenir les difficultés d'apprentissage des enfants et, de ce fait, favoriser l'égalité des chances en éducation. Cependant, la motion telle que présentée pose mal le débat, car elle propose une solution unilatérale sans s'inspirer de ce qui existe déjà au Québec. Il est étonnant que la Coalition avenir Québec ne mentionne pas les CPE dans leur proposition! Les centres de la petite enfance, des entreprises d'économie sociale construites au départ par des parents et des travailleuses et soutenues par l'État, représentent l'un des joyaux du Québec. Ils possèdent un programme éducatif de qualité et une expertise professionnelle pour les enfants d'âge préscolaire. Malheureusement, les coupes des dernières années ont entravé leur développement  », a indiqué la porte-parole de Québec solidaire, Françoise David, lors du débat en chambre.

La formation de François Legault a en effet refusé l'amendement de Québec solidaire visant à demander au gouvernement de continuer à soutenir le développement des centres à la petite enfance, y compris pour les groupes d'enfants de 4 ans, tout en implantant davantage de classe de prématernelle dans les milieux défavorisés du Québec en ciblant les enfants qui ne fréquenteraient pas un centre de la petite enfance.

« Il est important de ne pas opposer un service parapublic avec enracinement communautaire, comme les CPE, et un service public, comme l'école. Il serait préférable de développer un ensemble de services diversifiés dédiés à la petite enfance qui peuvent et doivent participer idéalement d'une même mission », a ajouté la députée.

À l'instar de plusieurs acteurs et actrices du milieu de l'éducation, Québec solidaire réclame un Rendez-vous national sur l'éducation (petite enfance, primaire et secondaire) pour redéfinir sa mission et identifier les meilleurs moyens de scolariser tous les enfants.

« Nous croyons qu'il faut un débat large pour développer une véritable politique éducative pour nos jeunes dès le plus jeune âge jusqu'à l'âge adulte. Il faut privilégier une approche globale, qui place l'enfant au centre de nos préoccupations", a conclu Mme David.

 

SOURCE Aile parlementaire de Québec solidaire

Renseignements : Stéphanie Guévremont, Attachée de presse de l'Aile parlementaire de Québec solidaire, 418 473-2579, sguevremont@assnat.qc.ca

RELATED LINKS
http://www.quebecsolidaire.net

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.