Un rapport révèle que DHL maltraite ses employés

TORONTO, le 4 mars 2016 /CNW/ - Unifor exprime ses préoccupations quant au géant mondial de la logistique DHL dans la foulée d'un nouveau rapport qui le reconnaît coupable d'avoir enfreint ses propres règles internationales relativement au traitement des travailleurs.

Menée au Chili, en Colombie et au Panama, l'enquête indépendante (http://www.itfglobal.org/fr/campaigns-solidarity/campaigns/delivery-giant-deutsche-post-dhl-exposed/) révèle que la multinationale allemande a commis des agissements et des manquements graves. Elle parvient donc aux mêmes conclusions qu'une enquête effectuée précédemment dans des lieux de travail de DHL en Inde (http://www.itfglobal.org/fr/resources/reports-publications/john-logan-report/) et en Turquie (http://goo.gl/zE6FV5).

« Les actions de DHL démontrent un effort constant et organisé ayant pour objectif de restreindre les droits des travailleurs, a affirmé Jerry Dias, président national d'Unifor. La façon dont les travailleurs sont traités ne devrait pas dépendre de l'endroit où ils vivent. DHL doit respecter les droits de la personne reconnus internationalement partout où elle mène des activités. »

Le rapport est rendu public au moment où les pourparlers entre DHL et deux syndicats internationaux, sous la supervision de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), prennent fin. En 2013, l'OCDE avait reçu une plainte de la Fédération internationale des ouvriers du transport et du Syndicat mondial UNI au sujet de la conduite de Deutsche Post DHL à l'issue d'enquêtes (http://goo.gl/DZi526). Cette démarche s'est ensuivie de pourparlers jusqu'en décembre 2015, sur lesquels on a finalement fait le point aujourd'hui.

« Ces pourparlers ne sont pas parvenus à améliorer les conditions des travailleurs de DHL, a déclaré Steve Cotton, secrétaire général de la Fédération internationale des ouvriers du transport. Alors que nous négociions de bonne foi, DHL continuait à traiter ses travailleurs d'une façon contraire aux normes internationales. Le moment est venu pour DHL de s'engager dans un processus rigoureux et transparent en consultation avec ses travailleurs et leurs syndicats pour améliorer les conditions de travail et garantir la liberté d'association à tous ses travailleurs dans le monde entier. »

Le rapport relate l'histoire d'un travailleur souffrant de blessures chroniques en raison d'un manque de formation, met en évidence le cas de 42 travailleurs licenciés pour cause d'activité syndicale et contient des preuves que DHL a fabriqué une lettre de plainte d'un client pour congédier le fils d'un représentant syndical, des allégations selon lesquelles DHL écoute les conversations de ses employés et des preuves que DHL intercepte les appels téléphoniques des syndiqués.

« Le code de DHL devrait en faire un modèle en matière de bonne conduite en Amérique latine, a indiqué l'auteur du rapport, Victor Figueroa Clark de la London School of Economics. Malheureusement, les preuves accumulées lors de mes entretiens avec les travailleurs brossent un tableau totalement différent. Les pratiques antisyndicales multiples, fréquentes et institutionnelles décrites dans ce rapport ne peuvent être interprétées que comme le fruit d'une politique antisyndicale qui trouve sa source au cœur même de l'entreprise en Allemagne. »

Unifor participe à la campagne internationale de la Fédération internationale des ouvriers du transport qui vise à hausser les normes pour tous les travailleurs de DHL. Consultez le rapport et la synthèse à l'intention des médias à l'adresse http://www.itfglobal.org/fr/campaigns-solidarity/campaigns/delivery-giant-deutsche-post-dhl-exposed/. Pour obtenir de l'information générale supplémentaire, allez à l'adresse http://www.itfglobal.org/fr/cross-sectoral-work/supply-chain-logistics/in-focus/building-union-power-in-dhl/.

SOURCE Le Syndicat Unifor

Renseignements : Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec Kathleen O'Keefe, représentante nationale aux communications d'Unifor, au numéro 416‑896‑3303 (cell.) ou à l'adresse Kathleen.OKeefe@unifor.org.


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.