Un rapport du gouvernement fédéral sur la pénurie de médicaments ne parvient pas à protéger les patients

TORONTO, le 10 juin 2012 /CNW/ - Les recommandations formulées dans un rapport de la Chambre des communes sur la pénurie de médicaments ne protégeront pas la santé des patients et ne sauraient remplacer le solide leadership du gouvernement en la matière, affirme la Société canadienne du cancer.

Le Comité permanent de la Chambre des communes sur la santé, qui a déposé son rapport vendredi, a fourni des recommandations après avoir examiné le rôle que jouent le gouvernement et l'industrie pour déterminer l'approvisionnement en médicaments au Canada.

Les recommandations du rapport n'ont pas répondu à la motion que les députés du gouvernement fédéral ont adoptée à l'unanimité le 14 mars dernier et qui invitait le gouvernement fédéral à faire preuve de leadership pour pallier les pénuries de médicaments au Canada. La motion demandait au gouvernement fédéral de :

  • Collaborer avec les provinces, les territoires et l'industrie à l'élaboration d'une stratégie nationale visant à prévoir, à repérer et à gérer les pénuries de médicaments;
  • Obliger les fabricants de médicaments à signaler sans délai à Santé Canada, aux provinces et aux territoires toute perturbation ou interruption planifiée de la production de médicaments;
  • Accélérer l'examen des présentations réglementaires afin que des médicaments sûrs et efficaces deviennent accessibles pour la population canadienne.

« Nous sommes déçus que les recommandations du rapport ne proposent pas de mesure solide et concrète pour respecter les objectifs que les députés ont exigés à l'unanimité, a déclaré Paul Lapierre, vice-président, Affaires publiques et lutte contre le cancer, Société canadienne du cancer. Les pénuries de médicaments constituent un problème d'ordre national, qui ne saurait être résolu sans une stratégie pancanadienne. Si le gouvernement fédéral est préoccupé par le bien-être des patients dans ce pays, il doit montrer la voie en adoptant une stratégie nationale pour réduire les pénuries de médicaments. »

La Société reconnaît qu'une recommandation formulée dans ce rapport - en l'occurrence, que l'Agence canadienne des médicaments et des technologies de la santé dresse une liste de médicaments essentiels et fournisse des directives cliniques sur d'autres traitements - est un petit pas dans la bonne direction. Toutefois, le rapport n'exige pas des sociétés pharmaceutiques qu'elles signalent la perturbation ou l'interruption de la production de médicaments. En outre, il ne fournit pas de propositions concrètes pour empêcher les pénuries ou les gérer quand elles surviennent.

« Il est inacceptable que des patients qui vivent déjà une période difficile doivent en plus se soucier d'obtenir les médicaments dont ils ont besoin pour leur traitement, a déclaré Dan Demers, directeur, Questions d'intérêt public, Société canadienne du cancer. Cela fait plus de 18 mois que les pénuries de médicaments constituent un grave problème. Il est temps que les autorités fédérales y remédient. »

La Société canadienne du cancer estime que le gouvernement fédéral doit examiner trois domaines clés pour résoudre les pénuries de médicaments qui frappent le Canada, en l'occurrence :

  • Obliger les sociétés pharmaceutiques à signaler toute pénurie de médicaments éventuelle;
  • Faire preuve de leadership et élaborer des stratégies pour gérer les pénuries de médicaments dès qu'elles surviennent;
  • Chercher des moyens d'éviter les pénuries de médicaments.

« Un point de départ logique pour trouver des solutions efficaces consisterait à s'assurer que les professionnels de la santé et leurs patients aient vraiment accès aux renseignements concernant les pénuries de médicaments, a précisé M. Demers. Nous recommandons que les sociétés pharmaceutiques soient tenues de notifier Santé Canada de toute pénurie de produit prévue dès qu'elles envisagent cette possibilité. »

Les autres recommandations du Comité permanent de la Chambre des communes comprennent :

  • Envisager de faire passer l'obligation faite aux sociétés pharmaceutiques de notifier Santé Canada d'une interruption de produit de 30 jours à six mois;
  • Demander à l'Agence de la santé publique du Canada d'élaborer une politique sur le recours à un système de Réserve nationale de secours pendant les pénuries de médicaments essentiels;
  • Encourager Santé Canada à poursuivre sa collaboration avec l'Organisation mondiale de la santé et l'Organisation de coopération et de développement économiques pour les questions de pénuries.

Depuis deux ou trois ans, les pénuries de médicaments sont de plus en plus fréquentes au Canada et ailleurs dans le monde. Elles se sont fortement aggravées en raison du ralentissement de la production par la société pharmaceutique Sandoz Canada, établie au Québec. Bien que cette situation touche de nombreux patients, elle est particulièrement préoccupante pour les patients atteints de cancer, d'autant que Sandoz fournit environ 90 % des médicaments injectables au Canada, en particulier des médicaments analgésiques, et est le principal fabricant de médicaments génériques pour le cancer et autres traitements complémentaires.

La Société canadienne du cancer lutte contre le cancer en faisant tout ce qu'elle peut pour le prévenir, pour sauver des vies et pour soutenir les personnes touchées par cette maladie. Pour en savoir plus sur le cancer, visitez notre site web à l'adresse cancer.ca ou appelez notre Service d'information sur le cancer, un service gratuit et bilingue, au 1 888 939-3333.

SOURCE Société canadienne du cancer (Bureau National)

Renseignements :

Alexa Giorgi
Spécialiste des communications bilingue
Société canadienne du cancer
alexa.giorgi@cancer.ca
Téléphone : 416 934-5338

Profil de l'entreprise

Société canadienne du cancer (Bureau National)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.