Un rapport de Jeunesse, J'écoute met en évidence des tendances inquiétantes
sur les habitudes de jeu en ligne des jeunes

TORONTO, le 22 sept. /CNW/ - Aujourd'hui, Jeunesse, J'écoute publie son rapport - Jouer en ligne : comment maintenir l'équilibre? Un sondage en ligne de Jeunesse, J'écoute - qui porte sur la problématique importante des habitudes de jeu en ligne chez les jeunes. Plusieurs jeunes de collectivités rurales et de communautés urbaines à travers le pays passent de nombreuses heures à jouer en ligne, et ce sujet est de plus en plus préoccupant, compte tenu des tragédies liées au jeu, fortement médiatisées, qui ont mis en cause des jeunes.

Le rapport est une analyse des réponses à un sondage en ligne affiché sur le site Web de Jeunesse, J'écoute, en anglais et en français, ainsi que sur l'onglet Jeunesse, J'écoute du site Windows Live Messenger. Au cours d'une période de quatre semaines s'étendant de décembre 2008 à janvier 2009, près de 2 800 jeunes de l'ensemble du Canada ont volontairement et anonymement livré un aperçu de leurs habitudes de jeu en ligne.

"Même si beaucoup d'adolescents savent que leurs habitudes de jeu sont devenues problématiques, ils ont de la difficulté à demander de l'aide", a déclaré Janice Currie, vice-présidente, Services cliniques de Jeunesse, J'écoute. "Les jeunes du Canada savent qu'ils peuvent aborder en toute franchise n'importe quel sujet avec un intervenant de Jeunesse, J'écoute. Cela signifie qu'ils peuvent aussi parler de leurs inquiétudes quant à leurs habitudes de jeu et demander comment obtenir l'aide dont ils ont besoin pour affronter leur problème."

Conclusions du sondage Jouer en ligne : comment maintenir l'équilibre?

Une très grande majorité de jeunes ont indiqué qu'ils sont d'avis que le jeu en ligne pourrait être source de dépendance. Voici d'autres conclusions clés du sondage :

    
    -   11 % des répondants croient qu'ils ne seraient pas capables de cesser
        d'eux-mêmes de jouer en ligne - signe de dépendance au jeu en ligne;
    -   59 % des répondants ont dit que le jeu en ligne nuit à leurs travaux
        scolaires;
    -   56 % des répondants ont dit que le jeu en ligne les empêchait de
        faire suffisamment d'exercice;
    -   44 % des répondants au sondage ont dit que leurs parents ne leur
        imposaient pas de limites quant au temps qu'ils consacraient au jeu
        en ligne, mais qu'ils s'imposaient leurs propres limites; 35 % des
        répondants ont dit qu'ils pouvaient s'adonner au jeu en ligne aussi
        souvent qu'ils le désiraient.
    

"Il est important que les adultes et les jeunes soient au courant des problèmes que le jeu excessif en ligne peut entraîner. Pour certains, le jeu peut représenter une obsession, et, pour d'autres, il peut même mener à une dépendance", dit Janice Currie. "À Jeunesse, J'écoute, nos intervenants professionnels travaillent avec les jeunes pour les aider à prendre le contrôle de la situation et à acquérir des stratégies afin de demander du soutien à un ami, à un membre de leur famille ou à un adulte en qui ils ont confiance."

Comment les parents et les adultes peuvent aider

Il n'est pas facile de discuter d'un sujet comme le jeu en ligne. Parlez avec les jeunes de vos préoccupations et des raisons pour lesquelles vous désirez vous assurer qu'ils maîtrisent la situation. Voici quelques façons dont vous pouvez les aider :

    
    -   Placez l'ordinateur familial dans une aire commune de la maison afin
        que vous puissiez être au courant des activités en ligne de vos
        jeunes;
    -   Faites des devoirs scolaires une priorité et encouragez les jeunes à
        faire régulièrement des activités à l'extérieur;
    -   Soyez compréhensif quant aux activités de jeu en ligne des jeunes,
        mais négociez des règles et des limites de temps raisonnables qui
        tiennent compte de leur âge; donnez l'exemple vous-même en évitant de
        passer beaucoup de temps en ligne;
    -   Soyez alertes à tout changement négatif dans le comportement de votre
        jeune (notamment une augmentation du temps qu'il consacre au jeu en
        ligne). Soyez particulièrement attentif à un jeune s'il vous semble
        introverti, solitaire ou isolé, ou s'il compose avec des problèmes
        familiaux ou d'autres difficultés.
    

Vous pouvez consulter le rapport dans son intégralité à l'adresse suivante : http://www.jeunessejecoute.ca/jeuxenligne.

Jeunesse, J'écoute, est une organisation caritative canadienne au service des jeunes, qui ne reçoit aucune aide financière du gouvernement ni de Centraide. Elle compte sur la générosité de bénévoles du secteur communautaire, de particuliers et de sociétés donatrices pour pouvoir maintenir son service de consultation, d'information et d'orientation destiné aux jeunes, 24 heures sur 24, à longueur d'année. Voici deux exemples d'activités de financement importantes qui auront lieu prochainement : la promotion sur l'essence ou l'épicerie gratuite du programme de récompense AIR MILES, qui débutera le 7 octobre à l'adresse http://free.airmiles.ca/index_fr.html, ainsi que le Quille-o-thon BMO au profit de Jeunesse, J'écoute, une partie de quilles familiale et amusante sous le thème de l'Halloween. Veuillez visiter le site http://www.jeunessejecoute.ca/quilleothon/index.html pour connaître les endroits où se tient le Quille-o-thon dans votre collectivité et pour vous inscrire à ce fabuleux événement.

Au sujet de Jeunesse, J'écoute

Jeunesse, J'écoute célèbre cette année son vingtième anniversaire. Depuis deux décennies, Jeunesse, J'écoute offre de l'aide et de l'espoir en demeurant à l'avant-garde des services de consultation par téléphone et par Internet, un engagement qui lui a valu le respect et la confiance des jeunes partout au Canada. Lorsque les jeunes ont le sentiment que personne ne peut les aider, lorsque les parents, les écoles et les services sociaux sont fermés, débordés ou simplement inaccessibles, Jeunesse, J'écoute est là pour eux. Les jeunes savent qu'en communiquant avec Jeunesse, J'écoute, quelle que soit l'heure du jour ou de la nuit, ils entreront en contact avec un intervenant professionnel qui pourra, de façon immédiate, les conseiller, les aider et les orienter en ce qui concerne les problèmes qui sont importants pour eux et les nouvelles réalités.

L'an dernier, les intervenants de Jeunesse, J'écoute sont entrés en contact plus de 2,2 millions de fois avec des jeunes de quelque 3 000 collectivités canadiennes. En poursuivant sa mission de soutenir les jeunes de manière pertinente et novatrice, Jeunesse, J'écoute continuera de faire partie de leur vie et de leur inspirer confiance pendant de nombreuses années encore.

Le Groupe CNW est fier d'être le fournisseur officiel de services de fil de presse de Jeunesse, J'écoute.

SOURCE Jeunesse, J'écoute

Renseignements : Renseignements: Myriam Huzel, Coordonnatrice des communications, Jeunesse, J'écoute, Tél.: (514) 273-7007, poste 8230, Courriel: myriam.huzel@jeunessejecoute.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.