Un projet unique au Canada - Gestion des matières résiduelles - La Ville de
Salaberry-de-Valleyfield et Global Clean Energy inc. débutent les essais
d'une technologie expérimentale de gazéification

SALABERRY-DE-VALLEYFIELD, QC, le 9 déc. /CNW Telbec/ - Suite à un octroi du Fonds Municipal Vert (FMV) de la Fédération canadienne des municipalités, la Ville de Salaberry-de-Valleyfield et son partenaire, Global Clean Energy inc. (GCEI), annoncent le début des essais sur le terrain d'un projet innovateur portant sur la gazéification d'un ensemble de matières résiduelles municipales (MRM) et de rebuts industriels dans le but de produire des gaz synthétiques et du biodiesel, un projet expérimental unique au Canada. Les essais sont actuellement en cours à Kingsey Falls dans l'Estrie et se poursuivront ensuite dans un des parcs industriels ici à Salaberry-de-Valleyfield.

L'utilisation de la nouvelle technologie de recyclage des déchets à base de carbone de Global Clean Energy est la solution préconisée de gazéification des matières résiduelles. Ce procédé simple et écologique, développé en collaboration avec Cascades Ingénierie et Projets, une division de Cascades Canada Inc., utilise la vapeur à haute pression et haute température dans un réacteur sans oxygène, donc sans incidence sur l'environnement. Cette nouvelle technologie permet de réduire plus rapidement les matières à base de carbone afin de produire des gaz de synthèse facilement transformables en combustible ou en énergie, selon les besoins.

Ce projet développé dans le cadre de son plan d'action en développement durable, en accord avec les critères du Fonds Municipal Vert et en lien avec les objectifs gouvernementaux de réduction de l'enfouissement des matières résiduelles municipales, permettra, à terme, de réduire de façon significative la quantité des matières enfouies de la Ville de Salaberry-de-Valleyfield. Il permettra aussi des économies sur les coûts engendrés par le transport et la disposition de celles-ci tout en minimisant les impacts sur l'environnement en général. De plus, la Ville de Salaberry-de-Valleyfield associée à GCEI pour développer ce projet, pourra éventuellement bénéficier d'une source nouvelle de carburant permettant ainsi d'alimenter en mazout certaines de ses installations et ainsi réduire ses coûts d'énergie.

Les essais sur le terrain permettront de valider le procédé de Global Clean Energy. Sur la base de résultats concluants, et dans une phase subséquente, la gazéification des matières résiduelles devrait permettre de détourner de l'enfouissement plus de 12 500 tonnes métriques annuellement produites par nos citoyens. Suite aux essais sur le terrain dont la durée est estimée à près de 18 mois, la mise en place d'un centre de tri régional et d'une usine de gazéification devrait permettre de traiter entre 30 000 et 50 000 tonnes métriques de matières résiduelles par an. C'est autant de matières résiduelles de la région de Beauharnois-Salaberry ou beaucoup plus si on applique cette solution à la grande région du Suroît, qui n'auront pas à être enfouies, et ce, à plus de 115 km de la municipalité! Le projet permettra, à son terme, la production de plus de 45 000 000 litres (10 000 000 gallons) de mazout ainsi que la création de plusieurs emplois locaux durant les phases de mise en place puis de l'opération du gazéificateur. Soulignons finalement que le projet aurait également pour effet de réduire d'une façon importante les gaz à effet de serre (GES) résultant de la décomposition des matières résiduelles enfouies et du transport de celles-ci vers le site d'enfouissement de Sainte-Sophie ce qui représenterait la réduction d'environ 9 000 déplacements annuels tout en favorisant la préservation des infrastructures routières.

"La gazéification des matières résiduelles est l'un des piliers de notre plan d'action en développement durable avec la création d'un pôle environnemental axé sur le recyclage des déchets industriels et municipaux", a mentionné M. Denis Lapointe, maire de la Ville de Salaberry-de-Valleyfield. Il ajoute que "ce projet s'inscrit dans la démarche municipale de créer un véritable centre d'attraction pour les entreprises en technologies vertes et en recyclage."

"Dans les démarches communes de la Ville et de GCEI, poursuit monsieur Lapointe, nous nous sommes associés avec le Fonds Municipal Vert de la Fédération canadienne des municipalités qui contribuera financièrement au projet. De plus, ce projet qui a le soutien de la MRC de Beauharnois-Salaberry est appuyé par une équipe technique solide constituée des experts de Global Clean Energy, de la compagnie Cascades Canada Inc., et de chercheurs de l'Université Concordia. Finalement, le comité consultatif en développement durable et en environnement de la Ville de Salaberry-de-Valleyfield sera également mis à contribution pour surveiller l'avancement du projet d'essais sur le terrain."

"Nous sommes fiers d'être associés à la Ville de Salaberry-de-Valleyfield" a souligné Me Kenneth S. Adessky, directeur financier et co-fondateur de Global Clean Energy, tout en indiquant "que ce projet innovateur représente l'accomplissement d'un travail amorcé depuis plusieurs années et qu'il permettra à la compagnie Global Clean Energy de confirmer un positionnement de leader mondial dans le domaine de la gazéification."

La société Global Clean Energy Inc. qui est inscrite à la Bourse de NASDAQ (OTCBB : GCEI), a été fondée par le Docteur Earl Azimov et par Me Kenneth S. Adessky suite à l'acquisition de licences technologiques et au développement de brevets en technologies environnementales via la compagnie Vision Capital Research, sa filiale canadienne basée à Montréal. En plus du projet pilote de gazéification amorcé avec la Ville de Salaberry-de-Valleyfield, elle poursuit activement des projets de R&D et des projets de développement commercial pour la production de biodiesel à partir d'algues ainsi que pour le pompage et le recyclage de résidus de charbon (coal slurry) à partir d'une technologie innovatrice de pompe à air comprimé (Air PumpTM) combinée à sa technologie de gazéification hybride. Elle est également associée à un projet de recherche sur le traitement des eaux usées en agroalimentaire en partenariat avec BioCAST Systems, le MAPAQ et l'Université Concordia.

"Salaberry-de-Valleyfield demeure à l'affût des projets innovateurs qui lui permettront de progresser davantage dans sa quête du développement durable", de dire, en conclusion le maire, Denis Lapointe.

SOURCE Ville de Salaberry-de-Valleyfield

Renseignements : Renseignements: Michel Joly, urbaniste, Directeur du développement et adjoint au directeur général, (450) 370-4800, michel.joly@ville.valleyfield.qc.ca; Jean-Pierre Fréchette, MBA, Directeur du développement des affaires, (514) 213-6677, jpf@globalcleanenergy.net; Source: Danielle Prieur, Coordonnatrice aux communications, (450) 370-4875, danielle.prieur@ville.valleyfield.qc.ca

Profil de l'entreprise

Ville de Salaberry-de-Valleyfield

Renseignements sur cet organisme

Nouvelles - Environnement

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.