Un projet de loi nécessitant une période de réflexion à la hauteur de son envergure

MONTRÉAL, le 12 nov. 2015 /CNW Telbec/ - L'association québécoise du transport intermunicipal et municipal (aqtim) revendiquait depuis plusieurs années une réforme sur la gouvernance du transport collectif dans la région de Montréal. À ce titre, l'aqtim tient à saluer les efforts consentis par le ministre des Transports à déposer son projet de loi au cours de la présente année, tel qu'il s'était engagé à le faire.

Évoquant dans un précédent communiqué que les membres de l'aqtim doivent être considérés comme étant des acteurs incontournables dans leur milieu et soulignant l'importance que ces derniers soient entendus dans le processus de rédaction finale de la loi, il est de l'avis de l'aqtim qu'il sera important de ne pas précipiter l'adoption du projet de loi par l'Assemblée nationale, de façon à accorder aux principaux acteurs concernés le temps nécessaire pour l'analyser et pour formuler des commentaires dans l'unique but de le bonifier, le cas échéant. 

« Avant de prendre position sur un projet de loi d'une telle ampleur, tant de par sa portée que de par son contenu avec plus de 250 articles, il est nécessaire de bien l'assimiler. N'oublions pas que ce sont onze de nos organismes membres donc plus de soixante municipalités qui sont directement impactées par cette importante réforme avec l'abolition des conseils intermunicipaux de transport » de déclarer la présidente de l'aqtim, madame Diane Lavoie. « Il nous semble contradictoire de constater que les conseils d'administration de l'Autorité régionale de transport et du Réseau métropolitain de transport sont composés minoritairement d'élus, au profit d'administrateurs indépendants, alors que l'engagement du gouvernement lors de la signature du nouveau pacte fiscal est d'accroître l'autonomie des municipalités » d'enchérir la présidente. 

Réitérant sa volonté de travailler en étroite collaboration avec le ministère des Transports afin de mettre en œuvre cette nouvelle gouvernance des transports dans la région métropolitaine, l'aqtim et ses membres sont disposés à prendre part aux discussions afin de maintenir une offre de service de qualité à la clientèle des Couronnes Nord et Sud, dans l'optique de cette nouvelle loi.

« Nous étudierons le projet sous tous ses angles toujours avec le souci d'établir un cadre de gouvernance qui assure à nos citoyens et à nos usagers un service de transport collectif à la hauteur de leurs attentes et de leurs aspirations » de conclure, madame Lavoie.

À propos de l'association québécoise du transport intermunicipal et municipal

Regroupant douze autorités organisatrices de transport (CIT/CRT/Municipalité responsable du transport collectif) composées d'une centaine de municipalités des Couronnes Nord et Sud du territoire de la CMM, l'aqtim agit à titre d'organisme d'échange et de concertation. L'association québécoise du transport intermunicipal et municipal vise à promouvoir et développer le transport collectif durable, de concert avec ses organismes membres et ses partenaires, de façon à améliorer la qualité de vie de l'ensemble de collectivités desservies.

 

SOURCE association québécoise du transport intermunicipal et municipal (aqtim)

Renseignements : Amélie Issa, Conseillère aux communications, Association québécoise du transport intermunicipal et municipal, 514-861-8066

RELATED LINKS
www.aqtim.qc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.