Un programme novateur visant le traitement des crises cardiaques devient le
premier protocole d'urgence utilisé à l'échelle d'un district de santé de
l'Ontario

    
    Le protocole, mis sur pied à l'Institut de cardiologie, garantit l'offre
    de soins normalisés visant à assurer la survie dans un rayon de 200 km
    

OTTAWA, le 17 sept. /CNW Telbec/ - Les victimes d'une crise cardiaque qui résident à l'extérieur de la région d'Ottawa font désormais partie du programme d'urgence de grande portée visant à assurer la survie, mis sur pied à l'Institut de cardiologie de l'Université d'Ottawa (ICUO). Cette initiative garantit ainsi un traitement d'urgence normalisé sans restriction géographique, et pour la première fois en Ontario, dans tout un district de santé.

Les spécialistes de l'Institut de cardiologie ont collaboré avec les médecins, les membres du personnel infirmier, les ambulanciers paramédicaux et les présidents-directeurs généraux de 16 hôpitaux régionaux ou communautaires à la mise au point du premier programme ontarien de traitement d'urgence des crises cardiaques à l'échelle d'un Réseau local d'intégration des services de santé (RLISS).

"Cela signifie une prise en charge accélérée dans les établissements moins importants et un transfert plus rapide vers l'Institut de cardiologie en cas de crise cardiaque majeure, explique le Dr Michel Le May, directeur de l'Unité de soins coronariens de l'ICUO. Le nombre de patients qui survivent à une crise cardiaque augmente, la congestion dans les salles d'urgence est réduite et les temps d'attente vitaux diminuent. Chaque minute compte lorsqu'une artère coronaire est bloquée, et ce programme est conçu pour sauver des vies", ajoute-t-il.

Les travaux du Dr Le May montrent que les décès hospitaliers à l'ICUO ont diminué de 50 %, passant à moins de 5 %, chez les patients victimes d'un infarctus du myocarde avec surélévation du segment ST (STEMI), l'une des formes de crises cardiaques les plus courantes. Le programme STEMI de l'Institut de cardiologie prévoit un diagnostic préhospitalier par les ambulanciers paramédicaux ainsi qu'un traitement à l'aide de thrombolytiques (médicaments visant à dissoudre les caillots sanguins) lorsqu'il est impossible de réaliser une angioplastie d'urgence. Cette intervention consiste à restaurer le débit sanguin en ouvrant les artères à l'aide d'un cathéter à ballonnet.

Pour certaines victimes d'une crise cardiaque qui résident à l'extérieur des zones urbaines ou suburbaines, il demeure difficile de recevoir un traitement d'urgence dans un délai très serré. Les équipes des centres médicaux de tout le RLISS de Champlain - lequel couvre un rayon de 200 km autour de l'ICUO - utilisent les protocoles de l'Institut de cardiologie pour, d'une part, identifier les cas de STEMI et accélérer leur prise en charge et, d'autre part, transférer immédiatement les patients qui présentent un risque élevé à l'Institut de cardiologie.

Le programme STEMI de l'Institut de cardiologie a été mis au point grâce aux études menées par le Dr Le May, dont les travaux et le protocole sont reconnus tant au Canada qu'aux États-Unis et en Europe. Depuis 2005, 1 550 patients victimes de STEMI ont été traités à l'Institut de cardiologie, où une équipe d'urgence est de garde jour et nuit pour administrer un traitement optimal destiné à améliorer considérablement les chances de survie en cas de crise cardiaque.

Les résultats des recherches du Dr Le May ont été publiés dans la revue New England Journal of Medicine (353, 2008, p. 231-40). Certains volets du programme de l'Institut de cardiologie en matière de traitement d'urgence des crises cardiaques servent à présent de norme dans plusieurs villes canadiennes, dont Kingston, Hamilton, Québec et Vancouver.

Par le passé, les patients qui ressentaient des douleurs thoraciques arrivaient dans un service des urgences où ils étaient examinés par un médecin de l'hôpital, puis, après consultation avec un cardiologue, le statut de STEMI était confirmé. Ce processus retardait considérablement le traitement.

La phase pilote du programme STEMI a été lancée en 2001 par le Dr Le May et ses collègues, le Dr Justin Maloney, directeur médical du Programme de base hospitalière pour les services ambulanciers paramédicaux d'Ottawa, et le Dr Richard Dionne, directeur médical adjoint du même programme.

Selon la déclaration du Dr Robert Cushman, président-directeur général du RLISS de Champlain, "le programme STEMI de l'Institut de cardiologie de l'Université d'Ottawa, lequel est fondé sur la collaboration, permet de sauver des vies dans notre vaste région. Foncièrement, le programme permettra d'accroître l'efficacité de notre système de santé, de réduire les temps d'attente pour les patients gravement malades et de soulager la pression sur les salles d'urgence".

Les 16 hôpitaux régionaux ou communautaires du RLISS de Champlain qui participent au programme régional STEMI de l'Institut de cardiologie sont les suivants :

    
    -   L'Hôpital d'Ottawa, campus Général;
    -   L'Hôpital d'Ottawa, campus Civic;
    -   Hôpital Montfort;
    -   Hôpital Queensway Carleton;
    -   Hôpital général d'Almonte;
    -   Hôpital Memorial d'Arnprior et du district;
    -   Hôpital du district de Kemptville;
    -   Hôpital Memorial du district de Winchester;
    -   Hôpital Memorial de Carleton Place et du district;
    -   Hôpital communautaire de Cornwall;
    -   Hôpital régional de Pembroke;
    -   Hôpital Victoria de Renfrew;
    -   Hôpital Glengarry Memorial;
    -   Hôpital général de Hawkesbury et District General Hospital Inc;
    -   Hôpital de Deep River et du district;
    -   Hôpital St. Francis Memorial, Barry's Bay.
    

À propos de l'ICUO

L'Institut de cardiologie de l'Université d'Ottawa est le centre de santé cardiovasculaire le plus important et le plus innovateur au Canada, qui se consacre à la recherche, au traitement et à la prévention des maladies du cœur. Nous offrons des soins de pointe personnalisés, façonnons la pratique de la médecine cardiovasculaire et révolutionnons notre compréhension des maladies du cœur ainsi que leur traitement. Nous acquérons de nouvelles connaissances et utilisons ces découvertes pour améliorer les soins. Au service de la collectivité locale, nationale et internationale, nous sommes les pionniers d'une nouvelle ère dans le domaine de la santé cardiaque. Pour de plus amples renseignements, visitez le www.ottawaheart.ca.

SOURCE Institut de cardiologie de l'Université d'Ottawa

Renseignements : Renseignements: Marlene Orton, Gestionnaire principale, Affaires publiques, Institut de cardiologie de l'Université d'Ottawa, (613) 761-4427, morton@ottawaheart.ca

Profil de l'entreprise

Institut de cardiologie de l'Université d'Ottawa

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.