Un partenariat novateur réduit de plus de 50 pour cent le coût des implants contraceptifs réversibles à action prolongée de Bayer

L'initiative élargira l'accès à la contraception pour 27 millions de femmes vivant dans des pays à faible revenu

LEVERKUSEN, Allemagne, le 27 févr. 2013 /CNW/ - Un groupe sans précédent de partenaires des secteurs public et privé vient de conclure une entente qui permettra à plus de 27 millions de femmes des pays les plus pauvres du monde de se procurer Jadelle®, un implant contraceptif réversible à action prolongée, en bénéficiant d'un rabais de plus de 50 pour cent au cours des six prochaines années.

Le programme d'accès Jadelle - concocté et financé dans le cadre d'un partenariat entre Bayer HealthCare AG, la Fondation Bill & Melinda Gates, la Clinton Health Access Initiative (CHAI), les gouvernements de la Norvège, du Royaume-Uni, des États-Unis et de la Suède, ainsi que la Children's Investment Fund Foundation (CIFF) et le Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP) - poursuit sur la lancée du Sommet de Londres sur la planification familiale tenu en juillet 2012, où les dirigeants mondiaux ont pris l'engagement de fournir un accès à la contraception à 120 millions de femmes supplémentaires dans les pays en développement d'ici 2020. Ce programme soutient également les recommandations de la Commission des Nations Unies sur les produits d'importance vitale en aidant à façonner les marchés mondiaux afin d'accroître la disponibilité des produits vitaux de qualité à un prix et à un volume optimaux.

En vertu de l'accord signé, Bayer réduira le prix actuel de son implant contraceptif Jadelle® de 18 USD à 8,50 USD l'unité à compter du 1er janvier 2013 dans plus de 50 pays, y compris ceux que le Secrétaire général de l'ONU juge le moins susceptibles d'atteindre les objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) en matière de santé maternelle et infantile d'ici 2015. L'implant, qui est préqualifié par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) depuis septembre 2009, offre aux femmes une contraception efficace pouvant durer jusqu'à cinq ans.

« L'innovation est à la fois la clé de notre succès commercial et la base de notre engagement social », souligne le Dr Jörg Reinhardt, chef de la direction de Bayer HealthCare AG. « Nous sommes ravis de rendre nos produits vitaux accessibles au plus grand nombre de personnes possible, peu importe leur revenu ou lieu de résidence, et de contribuer ainsi largement à l'amélioration de la santé des femmes et des enfants dans les pays en développement. »

Lorsqu'il sera entièrement mis en œuvre, le programme d'accès Jadelle permettra d'éviter plus de 28 millions de grossesses non désirées entre 2013 et 2018, et, au bout du compte, de prévenir quelque 280 000 morts infantiles et 30 000 décès maternels. Au total, on estime que le programme économisera 250 millions USD en coûts de santé globaux.

Aujourd'hui, plus de 200 millions de femmes et de jeunes filles dans les pays en développement, qui ne veulent pas tomber enceintes, n'ont pas accès à des moyens contraceptifs modernes. Des études montrent que seulement 1 à 2 pour cent des 600 millions de femmes qui vivent dans les pays en développement et qui utilisent des méthodes modernes de planification familiale ont en effet recours aux implants. Or, une proportion beaucoup plus élevée d'entre elles choisiraient les implants s'ils étaient régulièrement disponibles et soutenus par des services cliniques et de consultation. Dans bon nombre de programmes où les implants sont actuellement offerts, il s'agit de la méthode de contraception la plus populaire.

Face à l'appel d'urgence en faveur d'une collaboration public-privé plus efficace au Sommet de Londres sur la planification familiale, les partenaires ont ainsi négocié la réduction de prix pour rendre cette méthode sous-utilisée plus abordable et plus accessible pour les femmes du monde entier, ce qui aidera en bout de ligne à diversifier les choix de contraception.

« En juillet 2012, les leaders internationaux se sont engagés à fournir aux femmes un meilleur accès aux moyens de contraception et, aujourd'hui, nous sommes plus près que jamais de remplir cette promesse », affirme Melinda Gates, coprésidente de la Fondation Bill & Melinda Gates. « Nous espérons qu'il s'agit là du premier d'une longue série de partenariats novateurs qui procureront aux femmes et aux jeunes filles les outils nécessaires pour améliorer leur sort et celui de leur famille. »

Le prix de 8,50 USD l'unité sera offert à toutes les entités qui fournissent Jadelle® de Bayer à des fins d'utilisation dans les pays admissibles. Les grands organismes, notamment le FNUAP et l'Agence américaine pour le développement international (USAID), ainsi que les fournisseurs non publics communiquent présentement la baisse de prix à leurs bureaux nationaux et à leurs partenaires gouvernementaux pour veiller à ce que le nouveau prix se reflète dans les plans d'approvisionnement contraceptif des différents pays. Les processus d'approvisionnement et les cycles logistiques pour Jadelle demeureront inchangés.

Les programmes nationaux de planification familiale volontaire dirigés par les organismes gouvernementaux et les organisations de la société civile, soutenus par l'USAID, le FNUAP, l'Agence norvégienne de coopération pour le développement (NORAD) et le ministère du Développement international du Royaume-Uni (DFID), faciliteront l'accès à ce contraceptif réversible à action prolongée afin d'offrir aux femmes et aux couples un plus grand nombre d'options de planification familiale.

Bayer HealthCare AG travaille également avec d'autres groupes de partenaires dans le but de concevoir un plan visant à améliorer l'infrastructure de prestation de service et à former les fournisseurs de soins de santé, pour faire en sorte de montrer aux femmes comment insérer et retirer le contraceptif tout en leur donnant des conseils adéquats.

Par ailleurs, une autre initiative est en cours en vue d'aider les organisations de la société civile chargées de la planification familiale à développer des méthodes de distribution novatrices comme le franchisage social et les cliniques mobiles. Ce projet devrait doubler la capacité actuelle de ces organisations à offrir des implants, élargissant ainsi les choix de contraception au sein de leurs programmes en 2013. Une expansion continue est aussi prévue dans les années à venir.

SOURCE : Bill & Melinda Gates Foundation

Renseignements :

Ulrike Schroeder, Bayer HealthCare AG, +49 30 46 81 922 06, ulrike.schroeder@bayer.com; Bill & Melinda Gates Foundation, +1-206-709 3400, media@gatesfoundation.org; Norwegian Ministry of Foreign Affairs: +47 913 95 000; Olivia Campbell, DFID, +44 (0) 20 7023 0600, o-campbell@dfid.gov.uk; USAID Press Office, +1-202-712 4320,  Anette Widholm Bolme, SIDA, +46 8 698 55 55, press@sida.se; Miles Kemplay, CIFF, +44 (0) 20 7121 9254, mkemplay@ciff.org; or Mandy Kibel, UNFPA, +1 (212) 297 5293, kibel@unfpa.org

Profil de l'entreprise

Bill & Melinda Gates Foundation

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.