Un nouvel événement sportif international - Les villes de Québec et de
Montréal obtiennent les premiers Grands Prix cyclistes UCI ProTour en
Amérique du Nord

MONTRÉAL, le 1er oct. /CNW Telbec/ - Le maire de Montréal, M. Gérald Tremblay, et le maire de Québec, M. Régis Labeaume, en présence de représentants des gouvernements fédéral et provincial, ont annoncé respectivement un investissement annuel maximal de 945 000$ sur cinq ans pour accueillir les Grands Prix cyclistes UCI ProTour Québec-Montréal. Cela porte les investissements totaux annuels des paliers de gouvernements impliqués dans ce projet, soit fédéral, provincial et municipal, à 3,69 M$. L'annonce a été faite en compagnie d'officiels de l'Union cycliste internationale présents par vidéo.

Il s'agit de compétitions sportives majeures de calibre mondial organisées par M. Serge Arsenault, personnalité bien connue dans l'animation et l'organisation d'événements sportifs internationaux à Montréal. Les meilleurs cyclistes au monde y participeront. Le protocole d'entente prévoit que ces courses prendront leur envol dès septembre 2010 et ce jusqu'en 2014 inclusivement. Les villes de Montréal et de Québec auront chacune une compétition UCI ProTour. Ainsi, la première édition de l'événement aura lieu à Québec le vendredi 10 septembre et à Montréal le dimanche 12 septembre 2010. Il s'agit des seules épreuves ProTour à être présentées en Amérique.

Cette décision de l'UCI s'inscrit dans une stratégie visant à mondialiser ce sport à travers les différents continents. La Fédération québécoise des sports cyclistes et l'Association cycliste canadienne ont accueilli la nouvelle avec un grand enthousiasme. S'ajoutera à ces deux grandes compétitions, une course de catégorie U23 (moins de 23 ans) qui regroupera les meilleurs cyclistes canadiens. Le peloton sera complété par des cyclistes de calibre international provenant de l'Europe et des États-Unis. Le départ de cette course sera donné jeudi, le 9 septembre 2010 et reliera la municipalité de Baie-Saint-Paul et la ville de Québec.

"Québec et Montréal représentent deux sites exceptionnels pour le déroulement de cette grande première nord-américaine. Nous confirmons ainsi la place que tient le cyclisme à Montréal. Historiquement, Montréal a accueilli le Grand prix cycliste des Amériques et chaque année la Coupe du monde féminine, sans compter, les milliers d'adeptes montréalais du vélo qui pourront profiter de la présence de grands noms du cyclisme. Deux villes qui seront le théâtre de ces grands affrontements entre cyclistes de calibre international", de commenter le maire de Montréal, M. Gérald Tremblay.

"La tenue de cette compétition cycliste internationale à Québec, pour les cinq prochaines années, s'inscrit dans la continuité des efforts que nous déployons pour accueillir des événements internationaux, tant sportifs que culturels, a déclaré le maire de Québec, M. Régis Labeaume. Avec ces courses, nous souhaitons que la passion pour le cyclisme de haut niveau, propre aux Européens, se propage à toute la population du Québec et de l'Amérique."

Les parcours, qui ont été homologués par l'UCI, emprunteront les plus beaux paysages de Québec et de Montréal, comme le Vieux-Québec et le mont Royal. Ces événements sportifs seront également accompagnés d'autres activités festives, notamment le déplacement en train des athlètes entre Québec et Montréal.

Le cyclisme de haut niveau suscite les passions en Europe, que ce soit en France, en Italie, en Espagne, en Belgique, en Suisse, en Grande-Bretagne, en Russie ou en Pologne. De nombreux Européens, fervents de ce sport, seront certainement intéressés à suivre cette nouvelle course par les médias, et possiblement, à y assister en personne. Il en va de même pour l'intérêt du cyclisme par la population, qui a explosé aux États-Unis et au Canada depuis l'ère Armstrong.

En ce qui a trait au Québec et au Canada, les relations passées et actuelles avec le cyclisme sont garantes du succès de cet événement permanent sur le territoire. À titre d'exemple, notons la course légendaire Québec-Montréal dans les années cinquante, le Tour du Saint-Laurent, les Championnats du Monde (1974), les Jeux Olympiques de Montréal (1976), la Coupe du Monde des Amériques (1988-91), le Tour de l'Abitibi, les Championnats du Monde à Hamilton (2003) et la Coupe du monde cycliste féminine à chaque année sur le mont Royal.

"Il s'agit d'une victoire éclatante pour les villes de Québec et de Montréal qui s'inscrivent maintenant parmi les grands rendez-vous du cyclisme mondial. Je me réjouis de la venue de ce grand festival sportif récurrent et accessible à tous gratuitement", a conclu Serge Arsenault, président du Grand Prix Cycliste UCI ProTour Québec-Montréal

SOURCE Ville de Montréal - Cabinet du maire et du comité exécutif

Renseignements : Renseignements: Gonzalo Nunez, Service des Communications et des relations avec les citoyens, Ville de Montréal, (514) 868-1127; Jacques H. Perron, Service des communications, Ville de Québec, (418) 641-6411, poste 2542; Source: Martin Tremblay, Cabinet du maire, Ville de Montréal, (514) 872-0274; Paul-Christian Nolin, Cabinet du maire, Ville de Québec, (418) 641-6434


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.