Un nouveau sondage souligne le 65e anniversaire du jour de la Victoire en
Europe

Les trois quarts des Canadiens (77 %) estiment que les hommes et les femmes ayant servi pendant la Seconde Guerre mondiale méritent le titre de "la plus grande génération"

TORONTO, le 6 mai /CNW/ - Un sondage mené pour le compte de l'Institut Historica-Dominion a permis de mesurer les attitudes des Canadiens à l'égard des anciens combattants, tandis que le pays se prépare à célébrer le 65e anniversaire de la Victoire en Europe, le 8 mai prochain.

Mené par Ipsos Reid auprès de plus de 1 000 Canadiens, ce sondage en ligne a révélé que les trois quarts des Canadiens (77%) se disent "en accord" (33 % fortement/44 % plutôt d'accord) avec l'énoncé selon lequel "les hommes et les femmes ayant servi pendant la Seconde Guerre mondiale méritent d'être désignés par l'expression "la plus grande génération"", titre célèbre employé par le journaliste Tom Brokaw pour décrire leurs compatriotes américains. Qui plus est, la quasi-totalité des Canadiens (94 %) affirment être "en accord" (69 % fortement/26 % plutôt d'accord) avec l'énoncé selon lequel "les anciens combattants canadiens de la Seconde Guerre mondiale méritent le titre de héros", sentiment largement partagé dans tout le pays et par l'ensemble des générations.

Voici certains des principaux résultats du sondage :

    
    -   Une majorité de Canadiens (58 %) affirment qu'ils se seraient enrôlés
        pour servir pendant la Seconde Guerre mondiale (23 % assurément/35 %
        probablement), s'ils avaient eu 20 ans et qu'ils avaient résidé au
        Canada en 1939, en tenant compte à la fois des conditions et des
        pertes subies par les Alliés ainsi que leur victoire ultime.
        Cependant, les Canadiens âgés de 18 à 35 ans (40%) sont moins
        susceptibles de déclarer qu'ils se seraient enrôlés.
    -   Une majorité de Canadiens (62 %) se disent "en accord" (27 %
        fortement/35 % plutôt d'accord) avec l'énoncé selon lequel "le Canada
        ne déploie pas assez d'efforts pour honorer ses anciens combattants,
        en comparaison d'autres pays". D'ailleurs, les Canadiens âgés de plus
        de 55 ans (70 %) sont le plus susceptibles d'être en accord avec cet
        énoncé.
    -   Près des trois quarts des Canadiens (72 %) affirment être "en
        accord" (38 % fortement/34 % plutôt d'accord) avec l'énoncé selon
        lequel ils "éprouveraient de la honte si le Canada n'avait pas
        participé à la Seconde Guerre mondiale". Cependant, les Québécois
        (56 %) sont les moins susceptibles de se montrer en accord avec cet
        énoncé.
    -   À peine la moitié des Canadiens (50 %) savent que nous soulignerons
        le 65e anniversaire du jour de la Victoire en Europe, le 8 mai 2010.
    

"Il nous est impossible de sous-estimer l'impact que la Seconde Guerre mondiale a exercé sur le Canada. Soixante-cinq ans après, les Canadiens gardent une admiration profonde à l'égard des hommes et des femmes qui ont tant sacrifié pour assurer la victoire des Alliés", a déclaré Andrew Cohen, président de l'Institut Historica-Dominion. "Par ailleurs, nous sommes inquiets que les Canadiens ne soient pas assez informés au sujet de la guerre et des conséquences pour le Canada. C'est pour cette raison que nous croyons important de continuer à raconter ses nombreuses histoires."

Le Projet Mémoire : Histoires de la Deuxième Guerre mondiale, programme de l'Institut Historica-Dominion, a célébré le 65e anniversaire du jour de la Victoire en Europe, en tenant un bal de la Victoire au Château Laurier. Des élèves et d'anciens combattants se sont réunis à l'occasion de cet événement, agrémenté par de la musique de big band, de la danse swing, des objets remontant à l'époque de la guerre et par un hommage aux anciens combattants canadiens.

L'Institut Historica-Dominion est un organisme charitable national, lancé le 1er septembre 2009 à la suite de la fusion de deux organismes existants : la Fondation Historica du Canada et l'Institut du Dominion. Son mandat est de former des citoyens plus actifs et mieux informés grâce à une connaissance et à une appréciation améliorées de l'histoire et du patrimoine du Canada. Pour tout complément d'information, veuillez consulter le site Web à l'adresse www.historica-dominion.ca.

Pour obtenir les résultats détaillés du sondage, veuillez consulter le site www.historica-dominion.ca.

SOURCE Historica Canada

Renseignements : Renseignements: Chantal Gagnon, Relations avec les médias, Téléphone: (416) 506-1867, poste 238, Cellulaire: (416) 575-3627, cgagnon@historica-dominion.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.