Un nouveau sondage révèle une grande inquiétude face aux temps d'attente pour
les soins de première ligne

OTTAWA, le 2 déc. /CNW Telbec/ - Un nouveau sondage d'opinion révèle que la grave pénurie de médecins de famille inquiète toujours énormément les Canadiens.

"L'accès à des soins primaires de grande qualité forme l'épine dorsale de notre système de santé", a déclaré la Dre Cathy MacLean, présidente du Collège des médecins de famille du Canada (CMFC). "Ce sondage révèle que les Canadiens sont très préoccupés par le fait qu'il est extrêmement difficile d'avoir accès aux soins en temps opportun lorsqu'on n'a pas de médecin de famille."

"Je suis moi-même médecin de famille, et je constate tous les jours les effets négatifs de la pénurie de médecins qui sévit au Canada", a ajouté la Dre Anne Doig, présidente de l'Association médicale canadienne (AMC). "Les médecins de famille sont la porte d'accès au système de santé et il arrive beaucoup trop souvent que les patients trouvent une foule nombreuse en attente devant cette porte."

Le sondage d'opinion, réalisé par Ipsos pour le compte du CMFC et de l'AMC, a interrogé les Canadiens au sujet des soins de première ligne. Voici ce qu'il a constaté :

    
    -   17 % des répondants n'ont pas de médecin de famille;
    -   83 % des répondants se disent "très" ou "assez" préoccupés par le
        fait que de nombreux Canadiens (plus de 10 %) n'aient pas de médecin
        de famille;
    -   84 % des répondants se disent "très" ou "assez" préoccupés par le
        temps qu'il faut attendre pour voir un spécialiste après être référé
        par un médecin de famille;
    -   84 % des répondants se disent "très" ou "assez" préoccupés par le
        temps qu'il faut attendre pour recevoir un traitement après avoir
        consulté un médecin spécialiste.
    

Il est intéressant de constater que, selon le sondage, "seulement" 54 % des répondants sont préoccupés par la durée d'attente avant d'obtenir un rendez-vous avec un médecin de famille.

"La moitié de nos patients sont certains de pouvoir consulter leur médecin quand ils en ont besoin, ce qui montre bien que les médecins de famille font tous les efforts pour répondre aux besoins de leurs patients", a souligné la Dre MacLean.

"Il nous faut maintenant créer des outils pour aider l'autre moitié de la population - les Canadiennes et les Canadiens qui n'arrivent pas à voir leur médecin de famille ou encore pire, qui n'ont pas de médecin de famille", a ajouté la Dre Doig.

Pour aider à aborder les questions soulevées par le sondage et les préoccupations qui demeurent au sujet des longues durées d'attente pour recevoir des soins primaires, le CMFC et l'AMC ont publié aujourd'hui le rapport final du Partenariat sur les temps d'attente en soins de première ligne, intitulé L'attente commence ici. Le rapport présente des recommandations et propose des secteurs possibles d'intervention fondés sur le travail déjà accompli mais qui a surtout visé jusqu'ici les temps d'attente pour les soins spécialisés.

"Le Canada a fait des efforts notables pour mesurer et réduire les temps d'attente pour l'accès aux soins spécialisés de grande qualité, a déclaré la Dre Doig. Nous ne devons jamais oublier toutefois que même si les patients consultent des spécialistes pour divers problèmes, les médecins de famille jouent un rôle critique puisqu'ils gèrent les soins et en assurent la continuité."

Dans ses recommandations, le rapport propose notamment que le Canada se donne pour objectif de procurer un médecin de famille à 95 % de la population de chaque communauté du pays d'ici 2012. Le rapport recommande aussi que les points de repère établis pour les soins de première ligne servent à orienter les efforts de réduction de la durée d'attente pour obtenir des soins en temps opportun, mais il prévient que les points de repère ne doivent pas devenir des cibles en soi.

"Ce rapport souligne la nécessité de mieux suivre les temps d'attente dans tout le continuum des soins que reçoivent les patients et de travailler à réduire cette attente au minimum, poursuit la Dre MacLean. Nous espérons que la mise en œuvre de ses recommandations contribuera à résoudre le problème des temps d'attente et à améliorer l'accès aux soins en temps opportun pour les patients."

Les versions électroniques du rapport et du sondage sont disponibles à www.amc.ca ou www.cfpc.ca.

SOURCE Collège des médecins de famille du Canada

Renseignements : Renseignements: Jayne Johnston, gestionnaire Communications, Collège des médecins de famille du Canada, (905) 629-0900 ou 1-800-387-6197, poste 303; Lucie Boileau, gestionnaire Relations avec les médias, Association médicale canadienne, (800) 663-7336 ou (613) 731-8610, poste 1266


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.