Un nouveau sondage indique qu'une majorité de Canadiens est en faveur d'un financement fédéral accru pour la santé aux provinces et aux territoires dont la population est plus âgée

OTTAWA, le 18 août 2016 /CNW/ - Près des trois quarts (74 %) des Canadiens ayant répondu à un sondage d'opinion publique mené pour le compte de l'Association médicale canadienne (AMC) pensent que le gouvernement fédéral devrait allouer des fonds supplémentaires aux provinces et aux territoires en fonction de la proportion de citoyens âgés. Ces fonds pourraient les aider à répondre à leurs besoins grandissants et changeants en matière de santé.

Le 16e Bulletin national annuel sur la santé de l'AMC est axé sur des solutions visant à répondre aux besoins de santé de la population vieillissante du Canada. Ces solutions pourraient figurer dans l'accord sur la santé qui sera bientôt négocié par les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux.

Alors que les discussions sur l'accord sur la santé approchent, le sondage révèle que peu de Canadiens (15 %) sont au courant des négociations entre les gouvernements.

« Le grand public est peu sensibilisé à l'accord sur la santé, mais l'AMC soutient qu'un nouvel accord entre les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux qui met l'accent sur les aînés est essentiel à l'efficacité et à la viabilité futures de notre système de santé », a dit la Dre Cindy Forbes, présidente de l'AMC.

Priorités de financement
Malgré ce manque de sensibilisation, les Canadiens sont, d'une manière générale, d'accord sur les priorités de financement qui devraient être prises en compte dans le nouvel accord sur la santé. Les principales considérations sont les suivantes :

  • une stratégie sur la santé des aînés (point très important ou assez important pour 84 % des répondants);
  • l'amélioration des services de santé mentale (point très important ou assez important pour 83 % des répondants);
  • les médicaments d'ordonnance (point très important ou assez important pour 80 % des répondants);
  • les soins palliatifs (point très important ou assez important pour 80 % des répondants);
  • les soins à domicile (point très important ou assez important pour 79 % des répondants).

« Il est essentiel pour l'avenir de notre système de santé d'améliorer la façon dont il répond aux besoins complexes et grandissants de la population vieillissante du Canada », a ajouté la Dre Forbes. « Le prochain accord sur la santé doit permettre de relever ces défis par des mesures claires et un soutien accru au système de santé si nous voulons assurer sa survie. »

Exigences de rapport
Les Canadiens veulent également une plus grande responsabilisation quant à la façon dont les fonds sont alloués au titre du nouvel accord sur la santé. Une majorité de Canadiens (67 %) reconnaît que le gouvernement fédéral devrait établir des indicateurs uniformes entre les provinces et les territoires afin d'encourager la responsabilisation - une opinion qui augmente avec l'âge.

Les Canadiens évaluent les services de soins de santé au Canada

  • Sept Canadiens sur dix (73 %) accordent un « A » ou un « B » à la qualité générale des soins de santé dont ils bénéficient de même que leur famille. Plus d'un tiers accorde un « A » (37 %).
  • Lorsqu'il est question des soins dans leur communauté, trois Canadiens sur cinq accordent un « A » ou un « B » à l'accès à un médecin de famille (66 %). Environ la moitié (58 %) accorde un « A » ou un « B » à l'accès aux services de prévention et de mieux-être.
  • Une proportion plus élevée de Canadiens (50 %) attribue un « A » ou un « B » à l'accès aux soins palliatifs dans un établissement ou à l'hôpital, comparativement à l'accès aux soins palliatifs à domicile (36 %).
  • Environ quatre répondants sur dix accordent un « A » ou un « B » à l'accès aux soins de santé à domicile (48 %) et à l'accès aux soins en santé mentale (45 %).

Du 22 au 27 juillet 2016, Ipsos a mené un sondage en ligne auprès d'un échantillon national représentatif de 1 286 adultes canadiens (18 ans ou plus), avec un suréchantillonnage pour un total de = 401, en Colombie-Britannique.

L'Association médicale canadienne (AMC) est le porte-parole national des médecins du Canada. L'AMC, fondée en 1867, est un organisme professionnel sans but lucratif qui représente plus de 83 000 médecins du Canada et réunit 12 associations médicales provinciales et territoriales et 60 organisations médicales nationales. L'AMC a pour mission d'aider les médecins à prendre soin des patients. L'AMC exercera son leadership pour mobiliser et servir les médecins, et elle agira en qualité de porte-parole national pour défendre les normes les plus élevées en matière de santé et de soins de santé.

SOURCE Association médicale canadienne

Renseignements : relationsmediatiques@amc.ca, Téléphone : 613 806-1865

RELATED LINKS
http://www.cma.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.