Un nouveau sondage d'INCA révèle que les Canadiens âgés mettent leur santé
oculaire à risque

La campagne La prunelle de mes yeux au Canada sensibilise la population au glaucome

TORONTO, le 8 mars /CNW/ - Selon un récent sondage d'INCA publié aujourd'hui dans le cadre de la Semaine mondiale du glaucome (7 au 13 mars), les personnes âgées canadiennes ne prennent pas les mesures nécessaires pour prévenir le glaucome, pourtant la deuxième cause de perte de vision chez les aînés.

Le sondage indique que près de la moitié (47 pour cent) des Canadiens de 40 ans ou plus ne subissent pas d'examens de la vue à intervalles réguliers. Bon nombre d'entre eux ne consultent leur spécialiste de la vue qu'en cas de problèmes, et ce, en dépit du fait que le glaucome ne présente habituellement aucun symptôme ou aucune douleur.

"Les gens ont tendance à croire que leurs yeux sont en bonne santé parce qu'ils ne ressentent aucun symptôme comme la douleur ou des rougeurs, mais le glaucome est vraiment un voleur silencieux, affirme Keith Gordon, Ph. D., vice-président de la recherche et de la qualité des services à INCA. Malheureusement, au Canada, seulement la moitié des 250 000 Canadiens atteints de glaucome savent qu'ils sont aux prises avec cette maladie. Si le glaucome n'est pas traité, il peut entraîner une perte de la vue progressive et permanente, ce qui signifie que la maladie peut s'aggraver sans que la personne atteinte en soit consciente."

Le sondage indique que 71 pour cent des répondants consulteraient leur spécialiste de la vue s'ils ressentaient des symptômes comme une vision floue (66 pour cent), une douleur aux yeux (45 pour cent) ou des rougeurs ou un picotement (15 pour cent dans les deux cas). Une recommandation de la part du médecin de famille (44 pour cent) constituerait également un facteur de visite chez le spécialiste de la vue. Par contre, la présence d'antécédents familiaux de maladie oculaire ne suffit pas à motiver le quart (24 pour cent) des répondants à subir un examen de la vue, bien que les antécédents familiaux, surtout un parent atteint de la maladie, soient considérés comme l'un des principaux facteurs de risque de glaucome.

"Même si on ne peut guérir le glaucome, des traitements sont offerts pour contrôler la maladie et prévenir sa progression si elle est dépistée à un stade précoce", déclare la Dre Yvonne Buys, professeure au département d'ophtalmologie et des sciences de la vision de l'Université de Toronto et présidente sortante de la Société canadienne du glaucome. "C'est pourquoi il est si important, surtout pour les Canadiens âgés, de subir régulièrement des examens de la vue."

La prunelle de mes yeux au Canada!

Pour sensibiliser les Canadiens au glaucome et à l'importance d'un dépistage précoce, INCA lance la campagne La prunelle de mes yeux au Canada. Du 8 mars au 18 mai, les Canadiens sont invités à télécharger sur le site laprunelledemesyeux.ca une photo de leur endroit préféré au Canada, qu'il s'agisse d'un magnifique paysage urbain, d'une vue des montagnes ou de leur cour arrière, ainsi qu'une brève description expliquant pourquoi ce lieu est important à leurs yeux.

Toutes les photos téléchargées constitueront une inscription au concours et donneront la possibilité de gagner le grand prix, soit un voyage pour deux à destination d'un site canadien "à couper le souffle" choisi par les participants au sondage. Les destinations en question sont notamment le lac Louise en Alberta (22 pour cent), les chutes Niagara en Ontario (19 pour cent) et Banff en Alberta (12 pour cent). Les résultats du sondage indiquent également que l'île de Vancouver, la ville de Québec et la piste Cabot en Nouvelle-Écosse comptent parmi les plus belles destinations au Canada.

À propos d'INCA

INCA fournit un soutien communautaire, des renseignements et une voix nationale aux Canadiens aveugles ou ayant une vision partielle afin de voir à ce qu'ils aient l'assurance, les compétences et les occasions de vivre pleinement leur vie dans la société. Comptant 900 employés et 10 000 bénévoles travaillant à l'extérieur de ses bureaux à l'échelle du pays, INCA aide des milliers de Canadiens de tous âges. Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter le site www.inca.ca ou composez le 1 800 563-2642.

À propos du sondage

Ce sondage a été mené dans le cadre de la campagne La prunelle de mes yeux au Canada d'INCA afin de déterminer ce que les Canadiens savent sur le glaucome et ses facteurs de risque. Un échantillon aléatoire de 648 Canadiens de 40 ans ou plus ont répondu au sondage en ligne. Les résultats de sondages comportant un échantillon de cette taille et menés auprès de Canadiens affichent une marge d'erreur de plus ou moins 4,4 pour cent, 19 fois sur 20. Le sondage a été mené par INCA en collaboration avec Babcock Consultants et Angus Reid Strategies a effectué la collecte des données. La prunelle de mes yeux au Canada est rendue possible grâce à une subvention à l'éducation sans restriction octroyée par Pfizer Canada inc.

SOURCE INCA

Renseignements : Renseignements: Pour parler à un ophtalmologiste, un représentant d'INCA ou une personne atteinte de glaucome à Vancouver, à Calgary, à Toronto, à Montréal, à Québec ou à Halifax, veuillez communiquer avec: Marsha Knoll, Edelman (Toronto), (416) 979-1120, poste 329, marsha.knoll@edelman.com; Marie-Anne Grondin, Edelman (Montréal), (514) 844-6665, poste 246, marie-anne.grondin@edelman.com; Yeena Peng, INCA, (416) 486-2500, poste 8355 yeena.peng@inca.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.