Un nouveau sondage de CareerBuilder.ca révèle ce que les employés pensent avoir besoin pour réussir

La moitié des employeurs divulgue ouvertement les salaires à l'échelle de leur entreprise

TORONTO, le 17 sept. 2014 /CNW/ - Quel niveau salarial détermine selon vous votre réussite? Avez-vous déjà atteint cet objectif? Sinon, ne vous inquiétez pas. Vous êtes entre de bonnes mains. Un nouveau sondage de Careerbuilder.ca a déterminé que la majorité des travailleurs (71 pour cent) ont avoué qu'ils ne gagnent pas actuellement leur salaire souhaité.

Le sondage canadien mené à l'échelle nationale a été réalisé en ligne du 13 mai jusqu'au 6 juin 2014 par la firme Harris Poll au nom de Careerbuilder.ca et incluait plus de 400 gestionnaires en recrutement et professionnels en ressources humaines et plus de 400 travailleurs de tous les secteurs d'activité et d'entreprises de toutes tailles.

Facteurs de satisfaction
Le sondage révèle que les hommes sont plus susceptibles d'être satisfaits de leur salaire annuel net. Trente et un pour cent des hommes ont indiqué qu'ils gagnent leur salaire souhaité, par rapport à 28 pour cent des femmes.

De plus, les travailleurs plus âgés sont plus susceptibles d'avoir obtenu leurs salaires souhaités, bien que la plupart pensent toujours que c'est insuffisant. Vingt-deux pour cent des travailleurs âgés de 18 à 34 ans ont indiqué qu'ils gagnent leurs salaires souhaités, par rapport à 29 pour cent de ceux âgés entre 35 et 44, 30 pour cent des personnes âgées de 45 à 54 ans, et 37 pour cent des travailleurs âgés de 55 ans et plus.

Cinquante mille dollars par an pourraient être le point critique lorsqu'il s'agit de satisfaction salariale. Vingt-deux pour cent des travailleurs qui gagnent un salaire inférieur à 50 000 $ par an ont indiqué qu'ils gagnent leur salaire souhaité, par rapport à 42 pour cent de ceux qui gagnent 50 000 $ ou plus par an.

"La réussite est souvent mesurée de manière différente par les personnes, et peut dépendre de plusieurs facteurs comme la phase de carrière, l'espace de bureau, l'accès au poste de direction, etc.," a indiqué Mark Bania, directeur de CareerBuilder Canada. "Nos données démontrent que, quels que soient les autres facteurs, le salaire et le souhait de le voir augmenter favorisent le maintien de l'engagement et de la motivation des employés."

Salaire souhaité
Alors combien les employés espèrent-ils gagner? Lorsqu'on leur a demandé quel niveau salarial ils pensent avoir besoin pour réussir, les employés ont indiqué :

  • Moins de 30 000 $ - 5 pour cent
  • 30 000 $ - 39 999 $ - 10 pour cent
  • 40 000 $ - 49 999 $ - 15 pour cent
  • 50 000 $ - 59 999 $ - 16 pour cent
  • 60 000 $ - 69 999 $ - 15 pour cent
  • 70 000 $ - 79 999 $ - 10 pour cent
  • 80 000 $ - 89 999 $ - 7 pour cent
  • 90 000 $ - 99 999 $ - 5 pour cent
  • 100 000 $ - 149 999 $ - 11 pour cent
  • 150 000 $ - 199 999 $ - 2 pour cent
  • 200 000 $ ou plus - 4 pour cent

Obtenir une hausse salariale
Un moyen qu'utilisent les employés pour se rapprocher de leur salaire annuel net est de faire une demande de hausse salariale auprès de leur patron. Tandis que moins de la moitié (45 pour cent) des travailleurs ont demandé une hausse salariale, trois sur cinq (61 pour cent) de ceux qu'ils l'ont fait ont indiqué avoir reçu une hausse salariale. Les hommes sont non seulement plus susceptibles de demander une hausse salariale, mais ceux qui le font réellement sont également susceptibles de l'obtenir contrairement à leurs homologues féminins. Cinquante pour cent des hommes ont indiqué avoir demandé une hausse salariale, et de ce nombre, 70 pour cent ont indiqué avoir obtenu une hausse salariale, par rapport à 41 pour cent des femmes qui ont demandé une hausse salariale, avec un taux de réussite de 53 pour cent.

Salaires divulgués ouvertement
Le sondage suggère également que les employeurs ont adopté l'idée de divulguer ouvertement les salaires plus rapidement que l'ont fait les employés. Tandis que 43 pour cent des travailleurs ont indiqué qu'ils auraient souhaité que leurs employeurs divulguent ouvertement les salaires de tous les travailleurs de la firme, 65 pour cent des employeurs ont indiqué qu'à leur avis la divulgation des salaires représente un aspect positif. En fait, la moitié (51 pour cent) des employeurs canadiens a indiqué que leur organisation divulgue déjà ouvertement les salaires des employés, et 44 pour cent ont indiqué que le salaire est normalement divulgué dans les offres d'emplois initiales.

Les employeurs qui perçoivent la divulgation de salaires comme un aspect positif ont indiqué que cela pourrait contribuer à assurer une équité salariale (60 pour cent), dissiper de fausses suppositions et rumeurs (51 pour cent), et assurer une meilleure rémunération (45 pour cent).

Méthode de sondage
Ce sondage a été réalisé en ligne au Canada par la firme Harris au nom de CareerBuilder.ca parmi 431gestionnaires en recrutement canadiens (employés à temps plein; n'étant pas travailleur autonome; ni à l'emploi du gouvernement) âgés de 18 ans et plus entre le 13 mai et le 6 juin 2014 (les pourcentages de certaines questions sont déterminés selon un sous-ensemble, en fonction de leurs réponses à certaines questions). Avec un échantillon de probabilité pure de 431 on peut affirmer avec une fiabilité de 95 pour cent que les résultats généraux parmi les gestionnaires en recrutement comportent une erreur d'échantillonnage de +/- 4.72 de points de pourcentage. La marge d'erreur d'échantillonnage pour les données à partir des sous-échantillons est plus importante et variable. Avec un échantillon de probabilité pure de 422 on peut affirmer avec une fiabilité de 95 pour cent que les résultats généraux parmi les employés canadiens comportent une erreur d'échantillonnage de +/- 4.77 de points de pourcentage. La marge d'erreur d'échantillonnage pour les données à partir des sous-échantillons est plus importante et variable.

À propos de CareerBuilder.ca
CareerBuilder.ca représente le plus important site d'emplois en ligne au Canada. Détenu par Gannett Co., Inc. (NYSE: GCI), the Tribune Company, The McClatchy Company (NYSE: MNI), CareerBuilder.ca assiste les centres d'emplois à plus de 250 partenaires canadiens qui rejoignent les industries à l'échelon national, local, secteur et public spécialisé. Les chercheurs d'emploi se réfèrent à CareerBuilder.ca chaque mois pour la recherche d'offres d'emplois catégorisées par industrie, lieu, entreprise et type d'emploi, pour s'abonner aux alertes d'emploi envoyées automatiquement par courriel et pour s'informer sur la recherche d'emploi et la gestion de carrière. Pour obtenir de plus amples renseignements au sujet des produits et des services de CareerBuilder.ca, veuillez consulter le site internet au http://www.careerbuilder.ca.

SOURCE : CareerBuilder.ca

Renseignements : Contact avec les médias : Michael Erwin, CareerBuilder, +1 773-527-3637, michael.erwin@careerbuilder.com, http://www.twitter.com/CB_Canada_PR

Profil de l'entreprise

CareerBuilder.ca

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.