Un nouveau rapport recommande de réduire les coûts énergétiques et les émissions en fournissant du GNL aux collectivités et aux industries canadiennes éloignées

OTTAWA, le 1er juin 2016 /CNW/ - Un nouveau rapport publié aujourd'hui promet d'importants avantages économiques et réductions d'émissions de gaz à effet de serre (GES) si l'on accroît la livraison de gaz naturel liquéfié (GNL) aux collectivités et installations industrielles canadiennes éloignées.

Au Canada, près de 300 communautés et des dizaines de grandes installations industrielles éloignées se trouvent hors de portée du réseau électrique nord-américain ou des canalisations de distribution de gaz naturel. Le manque d'accès à une énergie abordable et propre fait obstacle au développement économique et à la réduction des émissions de GES dans ces communautés. Le développement responsable du Grand Nord canadien requiert une utilisation optimale des sommes investies. Une énergie abordable comme le GNL libère des fonds qui auraient été accaparés par des énergies alternatives plus coûteuses, ce qui permet aux décideurs locaux de consacrer ces sommes à d'autres priorités importantes dans leurs communautés.

Le nouveau rapport d'ICF International intitulé Economic and GHG Emissions Benefits of LNG for Remote Markets in Canada, conclut que d'ici 2025, au moins 23 producteurs d'électricité et 58 clients industriels pourraient se convertir au GNL entraînant, au cours des 25 ans visés par l'étude :

  • 2,4 milliards de dollars en économies d'énergie pour les utilisateurs de GNL;
  • une réduction cumulée des émissions de COde 11,1 millions de tonnes, ce qui équivaut à la production annuelle de COde plus de 2,3 millions d'automobiles; et
  • l'ajout de plus de 12,5 milliards de dollars au PIB du Canada, le soutien de 118 000 années nettes d'emploi et une augmentation des recettes publiques de 4,5 milliards de dollars.

La Déclaration de Vancouver, signée par les premiers ministres du Canada, souligne la nécessité de trouver des options énergétiques alternatives pour les communautés autochtones et du Nord. L'ACG recommande que la Stratégie climatique pancanadienne reconnaisse le rôle du GNL comme un choix énergétique abordable, propre et fiable.

« Ce rapport quantifie l'importance et la pertinence de la chance qui nous est donnée de réduire les coûts énergétiques et les émissions pour les communautés et l'industrie du Grand Nord canadien en augmentant la livraison et l'utilisation de GNL. Les services publics de gaz naturel se réjouissent à l'idée de travailler avec les gouvernements provinciaux et territoriaux, les communautés autochtones, les fournisseurs de technologie, et d'autres parties prenantes pour examiner de plus près comment aller de l'avant et saisir cette chance », a déclaré Timothy M. Egan, président et directeur général de l'Association canadienne du gaz.

Le GNL est produit lorsque le gaz naturel est refroidi à -162 degrés Celsius, ce qui liquéfie le gaz et réduit son volume, permettant son transport dans des réservoirs sur des camions, des navires ou des trains vers une usine de regazéification située à proximité de grandes installations industrielles (comme les mines) ou des communautés nordiques où il peut être stocké et utilisé pour le chauffage ou pour produire de l'énergie.

L'ACG
L'ACG est le porte-parole de l'industrie de distribution du gaz naturel du Canada. Ses membres sont des entreprises de distribution et de transport, des fabricants d'équipement et d'autres fournisseurs de services. Le gaz naturel occupe une place centrale dans l'approvisionnement énergétique du Canada dont il comble 30 % des besoins. Aujourd'hui, plus de 6,6 millions d'abonnés représentant plus de la moitié de la population canadienne comptent sur le gaz naturel pour le chauffage et l'alimentation en énergie des maisons, appartements, immeubles, entreprises écoles et hôpitaux.

Liens connexes

Résumé

Texte intégral : Economic and GHG Emissions Benefits of LNG for Remote Markets in Canada

Citations
« La publication du rapport d'ICF International réaffirme la proposition de valeur du gaz naturel à l'industrie minière canadienne, et au Canada dans son ensemble », a déclaré Pierre Gratton, président et chef de la direction de l'Association minière du Canada. « Une meilleure connexion des communautés et des opérations minières à l'infrastructure énergétique est une occasion importante de réduire les coûts et les émissions de GES tout en augmentant les possibilités de développement économique - un scénario gagnant pour toutes les parties. »

« Les communautés canadiennes éloignées ont besoin d'options énergétiques les rendant moins dépendantes des sources d'énergie coûteuses et polluantes pour le chauffage, l'électricité et la mobilité », a déclaré le directeur général de QUEST, M. Brent Gilmour. « Le GNL, parmi d'autres carburants et technologies alternatifs, peut aider les communautés éloignées à répondre à leurs besoins d'énergie et à promouvoir des communautés écoénergétiques qui améliorent l'efficacité et la fiabilité, réduisent les coûts et modèrent les émissions de gaz à effet de serre. »

 

SOURCE Association Canadienne du Gaz

Renseignements : Paula Dunlop, Directrice, Affaires publiques et gouvernementals, Association canadienne du gaz, 613-748-0057, poste 341 ou 613-614-3280, pdunlop@cga.ca

RELATED LINKS
www.cga.ca

Profil de l'entreprise

Association Canadienne du Gaz

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.