Un nouveau rapport de la CODP renforce les préoccupations à l'égard du profilage racial

TORONTO, le 3 mai 2017 /CNW/ - Un nouveau rapport de la Commission ontarienne des droits de la personne (CODP) confirme le fait que le profilage racial est une réalité quotidienne qui nuit aux communautés et mine la confiance envers les institutions publiques. Dans Pris à partie : Rapport de recherche et de consultation sur le profilage racial en Ontario, la CODP a combiné la recherche en sciences sociales à des récits d'expérience recueillis dans le cadre d'une consultation menée auprès de 1 600 personnes et organisations. 

Les récits d'expérience présentés dans le rapport illustrent les effets néfastes du profilage racial sur les personnes autochtones, noires, musulmanes et autrement racialisées, sur leurs familles, sur leurs communautés et sur la société. Les renseignements fournis proviennent d'un sondage en ligne, de requêtes soumises au Tribunal des droits de la personne de l'Ontario et d'un important travail de collaboration avec des communautés touchées, des experts des milieux juridiques et universitaires, des éducateurs, des intervenants en droits de la personne, des services de police et d'autres parties prenantes de l'ensemble de la province. 

Pris à partie souligne le fait que le profilage racial est souvent le résultat de pratiques de prise de décisions, de politiques et de procédures organisationnelles d'apparence neutre, et de cultures institutionnelles bien enracinées. Les participants ont indiqué à la CODP que la discrimination raciale, dont le profilage racial, peut avoir un effet néfaste sur la santé mentale et physique. Le profilage racial peut être tout englobant et toucher presque toutes les facettes de la vie publique d'une personne racialisée, de ses achats à ses déplacements en voiture ou à pied, en passant par ses études.

D'affirmer la commissaire en chef de la CODP Renu Mandhane, « ce rapport confirme ce que les communautés racialisées savent depuis des générations, soit que le profilage racial est bien réel. Pour restaurer la confiance, il est nécessaire de prendre des mesures concrètes permettant de combattre le profilage racial sous toutes ses formes. »

Dans Pris à partie, la CODP s'engage à créer des orientations politiques spécifiques pour aider les membres de la collectivité, les groupes communautaires et les organisations des secteurs du maintien de l'ordre, du bien-être de l'enfance, des tribunaux et des services correctionnels à prévenir et à combattre le profilage racial. La CODP collaborera avec les communautés métisses, inuites et des Premières Nations afin d'élaborer des ressources et des outils pour composer avec les effets de la discrimination raciale sur les peuples autochtones. La CODP continuera d'utiliser l'ensemble des pouvoirs que lui confère la loi pour combattre activement le profilage racial. 

Ressources connexes :

 

SOURCE Commission ontarienne des droits de la personne

Renseignements : Relations avec les médias : Vanessa Tamburro, Conseillère principale en communications (intérimaire), Commission ontarienne des droits de la personne, 416 314 4528, vanessa.tamburro@ohrc.on.ca

LIENS CONNEXES
http://www.ohrc.on.ca

Profil de l'entreprise

Commission ontarienne des droits de la personne

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.