Un nouveau plan d'action gouvernemental pour lutter contre l'homophobie et la transphobie

QUÉBEC, le 17 mai 2017 /CNW Telbec/ - Le gouvernement du Québec lance son nouveau plan d'action pour favoriser le respect des droits des personnes homosexuelles et transsexuelles et pour sensibiliser davantage la population à leurs réalités. Le Plan d'action gouvernemental de lutte contre l'homophobie et la transphobie 2017‑2022 : Pour un Québec riche de sa diversité incarne la volonté de mobiliser les divers milieux envers cette cause afin de mener à une société plus ouverte et inclusive. Un budget de 10 millions de dollars sur cinq ans sera réservé pour sa mise en œuvre.

La ministre de la Justice, Procureure générale du Québec et ministre responsable de la lutte contre l'homophobie, Mme Stéphanie Vallée, accompagnée de plusieurs ministres responsables de certaines mesures, en a fait l'annonce à l'occasion de la Journée internationale contre l'homophobie et la transphobie. Elle a souligné que le Plan d'action était issu des recommandations de nombreux partenaires gouvernementaux, communautaires et universitaires ainsi que d'organismes de la société civile, en vue d'améliorer les interventions.

Cinq priorités sont établies, soit l'ouverture à la diversité sexuelle, le respect des droits et le soutien des personnes de minorités sexuelles, la création de milieux sécuritaires et inclusifs, l'adaptation de services publics ainsi que la cohérence et l'efficacité des actions.

Le Plan d'action vise également la réalisation de huit objectifs qui se déclinent en 38 mesures, dont celles-ci :

    • soutenir les organismes communautaires;
    • promouvoir la reconnaissance de la diversité sexuelle et de genre dans les réseaux de l'enseignement supérieur;
    • renforcer la sensibilisation dans les réseaux de la santé, des services sociaux et de l'enseignement sur les réalités des personnes de minorités sexuelles;
    • appuyer la recherche;
    • mettre en valeur les actions du Gouvernement du Québec sur la scène internationale et favoriser l'échange de bonnes pratiques;
    • élaborer une stratégie de sensibilisation.

Citations :

« Avec ce deuxième plan d'action, nous renouvelons notre engagement à lutter contre l'homophobie et la transphobie sous toutes leurs formes. Plus qu'une volonté, c'est une priorité pour notre gouvernement. J'invite d'ailleurs chaque Québécoise et chaque Québécois à se joindre à nous puisqu'il s'agit d'une responsabilité collective. Ensemble, nous bâtirons une société plus ouverte et inclusive, sans égard à l'orientation sexuelle, à l'identité ou à l'expression de genre, pour un Québec riche de sa diversité. »

Stéphanie Vallée, ministre de la Justice, Procureure générale du Québec et ministre responsable de la lutte contre l'homophobie

« Les membres de la communauté LGBT font face à des obstacles dans leur vie quotidienne, parfois même dans leur milieu de travail. L'ensemble des ministères et organismes doivent conjuguer leurs efforts afin de rendre la société québécoise encore plus inclusive. Nous travaillerons en ce sens avec ce plan d'action, notamment en outillant les employeurs afin de les aider à gérer la diversité sexuelle en emploi. »

François Blais, ministre de l'Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale

« L'engagement du Québec dans une pleine reconnaissance des droits des personnes LGBT tout comme son expérience dans la lutte contre la discrimination fondée sur l'orientation sexuelle sont reconnus à travers le monde. Ce nouveau plan d'action constitue un levier supplémentaire pour porter encore plus loin nos valeurs et notre expertise sur la scène internationale, comme le veut la nouvelle Politique internationale du Québec qui fait une priorité de la protection et de la défense des droits et libertés des personnes lesbiennes, gaies, bisexuelles et transgenres. »

Christine St-Pierre, ministre des Relations internationales et de la Francophonie

« Je suis très fière que le ministère de l'Immigration, de la Diversité et de l'Inclusion s'inscrive dans ce plan avec la volonté de renforcer la sensibilisation aux droits des personnes de minorités sexuelles et de genre dans le cadre des services offerts aux personnes immigrantes. Ainsi, les personnes immigrantes qui choisissent le Québec seront davantage conscientisées au fait que toutes les personnes, peu importe leur sexe, leur genre ou leur orientation sexuelle, sont égales. »

Kathleen Weil, ministre de l'Immigration, de la Diversité et de l'Inclusion

« Dans le cadre de ce plan d'action, nous soutiendrons différentes actions afin de prévenir les comportements qui engendrent l'exclusion sociale. Pensons notamment à la sensibilisation de la population sur la diversité sexuelle. Nous souhaitons ainsi travailler plus en amont afin de lutter contre la stigmatisation. »

Lucie Charlebois, ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie

« L'intimidation envers les personnes LGBT peut entraîner des conséquences graves. Cette détresse ne se vit pas que chez les jeunes. Certains aînés craignent également d'être jugés sur leur orientation sexuelle. Poursuivons ensemble cette démarche collective pour continuer à bâtir un Québec inclusif, respectueux, ouvert à la différence, où chacune et chacun a sa place, quel que soit son âge ou son orientation sexuelle. »

Francine Charbonneau, ministre responsable des Aînés et de la Lutte contre l'intimidation

Information complémentaire :
Le nouveau Plan d'action poursuit les efforts entrepris dans le Plan d'action gouvernemental de lutte contre l'homophobie 2011-2016, dont 88 % des mesures ont été réalisées. Ces plans d'action respectent les principes de la Politique québécoise de lutte contre l'homophobie, lancée en 2009, et ils contribuent à sa mise en œuvre par la concrétisation de diverses mesures.

Lien connexe :

Dossier Lutte contre l'homophobie du ministère de la Justice :
www.justice.gouv.qc.ca/homophobie

 

SOURCE Cabinet de la ministre de la Justice et Procureure générale du Québec

Renseignements : Sources : Isabelle Marier St-Onge, Attachée de presse, Cabinet de la ministre de la Justice et Procureure générale du Québec, 418 643-4210; Simon Laboissonnière, Attaché de presse, Cabinet du ministre de l'Emploi et de la Solidarité sociale, 418 643-4810; Ann-Clara Vaillancourt, Attachée de presse, Cabinet de la ministre des Relations internationales et de la Francophonie, 418 649-2319; Gabrielle Tellier, Attachée de presse, Cabinet de la ministre de l'Immigration, de la Diversité et de l'Inclusion, 514 873-9940; Bianca Boutin, Attachée de presse, Cabinet de la ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie, 418 266-7181; Marie-Pier Richard, Attachée de presse, Cabinet de la ministre responsable des Aînés et de la Lutte contre l'intimidation, 418 643-2181; Renseignements : Paul-Jean Charest, Relations avec les médias, Ministère de la Justice du Québec, 418 644-3947, poste 20932


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.