Un nouveau centre de justice de proximité ouvrira au Nunavik

QUÉBEC, le 19 déc. 2016 /CNW Telbec/ - La ministre de la Justice, Procureure générale du Québec et ministre responsable de l'Outaouais, Mme Stéphanie Vallée, annonce l'implantation d'un nouveau centre de justice de proximité (CJP) au Nunavik en 2017.

« Ma récente mission dans cette région m'a amenée à constater que le Nunavik présente des besoins particuliers en matière d'information juridique et d'accessibilité à la justice, en raison notamment de l'étendue de son territoire et des différences culturelles dans la conception de la justice. Le réseau des CJP a fait ses preuves quant à sa pertinence et à la qualité de ses services à la population québécoise. L'ouverture de ce nouveau CJP au Nunavik s'inscrit ainsi naturellement dans notre stratégie de doter 12 régions du Québec de ce service qui répond aux besoins du milieu et qui contribue à l'accessibilité à la justice », a déclaré la ministre.

Un comité de travail constitué de représentants du milieu inuit et du ministère de la Justice a conclu en août 2016 que l'implantation d'un CJP au Nunavik contribuerait de façon considérable à offrir aux Inuits de l'information juridique adaptée et accessible, dans certains domaines. 

« L'implantation prochaine du Centre de justice de proximité du Nunavik démontre que nous sommes à l'écoute des besoins particuliers des Inuits en matière de justice. Le groupe de travail qui a été formé avec les Autochtones arrimera le contenu du panier de services offerts. Pour ce faire, il se penchera sur des questions importantes comme les sentences alternatives, les cercles de guérison et la justice communautaire, pour n'en nommer que quelques-unes, afin d'offrir des services mieux adaptés aux réalités inuites. La compréhension du système judiciaire est fondamentale au bon fonctionnement de toute société et je suis convaincu que l'accompagnement offert par le CJP sera utile aux différentes communautés du Nunavik », a déclaré le ministre responsable des Affaires autochtones, M. Geoffrey Kelley.

« Comme les centres de justice de proximité offrent des services gratuits et confidentiels, quels que soient le revenu de la personne ou la nature juridique du problème rencontré, je suis convaincu qu'il s'agira d'un outil supplémentaire majeur pour la population du Nunavik qui, en raison de sa situation géographique, n'a pas toujours accès facilement à des services juridiques », a mentionné le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs et ministre responsable des régions de l'Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec, M. Luc Blanchette.

« La décision du gouvernement d'implanter un centre de justice de proximité dans le Nord-du-Québec démontre notre souci de poser des gestes concrets pour favoriser l'accès à la justice auprès des populations de notre région », a ajouté le député d'Ungava, M. Jean Boucher.

« Nous sommes très heureux qu'un centre de justice de proximité soit mis en place au Nunavik. La nécessité qu'il y ait, au Nunavik, des activités d'information et de sensibilisation dans le domaine de la justice a été reconnue depuis de nombreuses années et nous accueillons l'annonce faite aujourd'hui comme un pas dans la bonne direction », a conclu le président de la Société Makivik, M. Jobie Tukkiapik.

À propos des centres de justice de proximité
Le Québec compte six centres de justice de proximité sur son territoire, soit dans le Bas-Saint-Laurent, dans la Capitale-Nationale, dans la grande région de Montréal, en Outaouais, en Gaspésie‒Îles-de-la-Madeleine et au Saguenay‒Lac-Saint-Jean. Ces centres offrent des services gratuits d'information juridique, de soutien et d'orientation en personne et par téléphone. Depuis leur ouverture en 2010, et en date du 30 septembre 2016, ils ont traité plus de 88 000 demandes d'information juridique. Les centres sont financés par le Fonds Accès Justice, sous la responsabilité du ministère de la Justice.

Pour plus de renseignements sur les centres de justice de proximité, consultez le site Web des centres de justice de proximité à l'adresse www.justicedeproximite.qc.ca.

 

SOURCE Cabinet de la ministre de la Justice et Procureure générale du Québec

Renseignements : Sources : Isabelle Marier St-Onge, Attachée de presse, Cabinet de la ministre de la Justice et Procureure générale du Québec, 418 643-4210; Chantal Gauvin, Attaché de presse, Cabinet du ministre responsable des Affaires autochtones, 418 643-3166; Gabrielle Fallu, Attachée de presse, Cabinet du ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, Ministre responsable des régions de l'Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec, 418 643-7295; Frédérique Brais-Chaput, Attachée politique, Bureau du député d'Ungava, 418 748-6046; Renseignements : Paul-Jean Charest, Relations médias, Ministère de la Justice du Québec, 418 644-3947, poste 20932; Vanessa Drolet, Responsable des communications nationales, Centres de justice de proximité du Québec, 418 614-2470, poste 204, vdrolet@cjpqc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.