Un nombre croissant de Canadiens jugent que le moment n'est pas propice pour investir dans leur maison, selon un sondage de Manuvie

Les épargnants s'inquiètent de voir leur placement dévaluer si la bulle immobilière éclate

TSX/NYSE/PSE : MFC
SEHK : 945

TORONTO, le 15 sept. 2016 /CNW/ - Le prix des maisons continuant de grimper, un nombre croissant de Canadiens ne pense pas qu'il est opportun actuellement d'investir dans leur maison, selon un sondage semestriel visant à connaître l'opinion des épargnants sur diverses catégories d'actifs. Selon l'indice de confiance des épargnants Manuvie, qui en est maintenant à sa seizième année, la catégorie d'actifs « Investir dans sa propre maison » a perdu 4 points au cours des 6 derniers mois; ce chiffre ne cesse de baisser depuis mai 2014 et a perdu 9 points depuis. Par investir dans sa propre maison, on entend l'achat d'une résidence, le remboursement d'un prêt hypothécaire et les dépenses de rénovation.

Alors que 80 % admettent que la propriété domiciliaire est leur objectif primordial, à peine 25 % des répondants qui sont actuellement locataires indiquent qu'ils songent à acheter une maison au cours des 12 prochains mois.

« Les Canadiens affirment qu'être propriétaires d'une maison est une priorité pour eux, mais ils ne sont pas prêts à investir dans une habitation à l'heure actuelle, explique Kevin Headland, stratège principal des placements, Investissements Manuvie. Les épargnants sentent peut-être que le moment se prête mal à un placement du genre. Bien des marchés immobiliers bourdonnent d'activité ces temps-ci, ce qui rend difficile l'achat d'une maison, même si c'est une priorité pour les Canadiens. Certains s'inquiètent de voir leur placement dévaluer s'il fallait que la bulle immobilière éclate. »

Une divergence d'opinions
Près du quart (23 %) des Canadiens estiment que le moment n'est pas propice à l'achat d'une maison. Pour justifier leur réponse, ces répondants évoquent le prix élevé des propriétés (72 %), la volatilité du marché immobilier (32 %) et une situation personnelle (financière) qui ne leur permet pas d'envisager avec confiance l'achat d'une maison (20 %).

Plus du tiers (35 %) des Canadiens croient que le moment est tout indiqué pour acheter une maison. Ces répondants fondent leur réponse sur la faiblesse des taux hypothécaires (71 %) et sur le caractère sécuritaire d'un placement immobilier (45 %).

Les épargnants les plus optimistes sont ceux des provinces de l'Atlantique, 45 % d'entre eux croyant que le moment se prête à l'achat d'une maison. Les épargnants de la Colombie-Britannique sont les moins optimistes, à peine 23 % d'entre eux étant de cet avis.

Propriétaire ou locataire à la retraite
Près des trois quarts (73 %) des répondants âgés de 65 ans ou plus prévoient recourir à la location plutôt qu'à l'achat pour se loger. À peine 11 % des répondants dans le même groupe d'âge envisagent d'acheter une maison au cours des 12 prochains mois. Quatre Canadiens sur dix (44 %) comptent pour leur part demeurer propriétaires-occupants de leur résidence à la retraite. Seulement 6 % ont indiqué qu'ils vendraient leur maison et loueraient un logis à la retraite.

L'indice de confiance des épargnants Manuvie est un indice semestriel qui est publié depuis 2000. L'indice est établi d'après l'opinion des épargnants sur diverses catégories d'actifs et leur confiance à leur égard.

Pour obtenir plus d'information et des données antérieures, cliquez ici.

À propos de l'indice de confiance des épargnants Manuvie
Depuis 16 ans maintenant, l'indice de confiance des épargnants Manuvie, établi tous les six mois, reflète l'opinion des épargnants sur diverses catégories d'actifs et différents instruments d'épargne et de placement et mesure leur confiance. Les données sur la population générale sont représentatives de l'ensemble des Canadiens et fondées sur les résultats d'un sondage en ligne auquel ont participé 1 500 répondants de 25 ans et plus. Les données sur les répondants fortunés ont été recueillies au moyen d'un sondage en ligne auprès de 1 251 personnes de 25 ans et plus, responsables des décisions financières du ménage, dont le revenu familial est d'au moins 75 000 $ et dont l'actif à placer est d'au moins 100 000 $. Le sondage a été réalisé en mai 2016 par la société Environics Research.

À propos des sondages de Manuvie
En tant que chef de file international des services financiers, Manuvie mène des sondages auprès de consommateurs partout dans le monde pour mieux comprendre ce qui est important aux yeux de ses clients. Depuis 16 ans, le sondage servant à établir l'indice de confiance des épargnants Manuvie est mené au Canada et en Asie dans le but de recueillir l'opinion des épargnants sur diverses catégories d'actifs et différents instruments d'épargne et de placement. La recherche de la Banque Manuvie sur l'endettement est un aperçu semestriel des priorités des propriétaires de maison canadiens en matière de dettes et d'épargne. Le Rapport sur les petites entreprises de Manuvie annuel aide les conseillers à répondre aux besoins des clients en comprenant mieux les difficultés auxquelles sont aux prises les entrepreneurs, les professionnels et les propriétaires de petite entreprise. L'évaluation du bien-être financier de Manuvie a établi en 2015 un point de référence permettant de mesurer le bien-être financier, la santé globale et la productivité des employés de ses clients institutionnels.

À propos de Manuvie
La Société Financière Manuvie, groupe mondial et chef de file des services financiers, offre des solutions avant-gardistes pour aider les gens à prendre leurs grandes décisions financières. Elle exerce ses activités sous les noms John Hancock aux États-Unis et Manuvie ailleurs dans le monde. Elle propose des conseils financiers ainsi que des solutions d'assurance et de gestion de patrimoine et d'actifs à des particuliers, à des groupes et à des institutions. À la fin de 2015, elle comptait environ 34 000 employés, 63 000 agents et des milliers de partenaires de distribution au service de 20 millions de clients. À la fin de juin 2016, son actif géré et administré se chiffrait à 934 milliards de dollars (718 milliards de dollars américains) et, au cours des 12 mois précédents, elle avait versé à ses clients plus de 25,4 milliards de dollars en prestations, en intérêts et sous d'autres formes. Elle exerce ses activités principalement en Asie, au Canada et aux États-Unis, où elle est présente depuis plus de 100 ans. Son siège social mondial se situe à Toronto, au Canada, et elle est inscrite aux bourses de Toronto, de New York et des Philippines sous le symbole « MFC », ainsi qu'à la Bourse de Hong Kong (SEHK) sous le symbole « 945 ». Manuvie est présente sur Twitter sous le nom @ManulifeNews ainsi que sur le Web aux adresses www.manuvie.com et www.johnhancock.com.

SOURCE Société Financière Manuvie

Renseignements : Communications avec les médias : Anne-Julie Gratton, Manuvie, 514-499-7999, poste 308150, Anne-Julie_Gratton@manuvie.com

RELATED LINKS
http://www.manulife.com

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.