Un mois avant les Jeux: Lutte à finir entre les équipes affectées aux sites
extérieurs des Jeux d'hiver de 2010 et Dame Nature

Les organisateurs convaincus d'offrir des sites de calibre international où les meilleurs athlètes d'hiver du monde pourront briller

VANCOUVER, le 11 janv. /CNW/ - À la veille du compte à rebours de un mois avant l'ouverture des Jeux olympiques d'hiver de 2010 à Vancouver, les préparatifs intensifs aux sites de compétition extérieurs vont bon train afin d'assurer des terrains de jeu à la hauteur des meilleurs athlètes du monde, quelles que soient les conditions météorologiques - y compris la vague actuelle de temps anormalement pluvieux et chaud à Vancouver.

Pour réaliser ses travaux préparatoires à Whistler Creekside, au Centre des sports de glisse de Whistler, au Parc olympique de Whistler / Parc paralympique de Whistler et à Cypress Mountain après des années de planification, le Comité d'organisation des Jeux olympiques et paralympiques d'hiver de 2010 à Vancouver (COVAN) peut compter sur de l'équipement de fabrication de neige à la fine pointe de la technologie, une flotte de dameuses, un personnel des activités en montagne dévoué, les meilleurs fabricants de neige et de glace et une technologie avancée de surveillance météorologique fournie par Environnement Canada.

"Nous mettons en pratique tout ce que nous avons appris et planifié concernant la météo aux sites extérieurs en vue d'être prêts pour les Jeux", a affirmé Tim Gayda, vice-président des sports du COVAN. "Depuis les premières chutes de neige à Whistler et à Cypress l'automne dernier, nous soufflons de la neige et damons les pistes. Par précaution, nous emmagasinons également de la neige pour être prêts à faire face aux conditions météorologiques avant et pendant les Jeux."

"Nous prenons chaque jour des décisions et des mesures pour faire face aux conditions météorologiques actuelles ou à venir. Nous sommes convaincus que nous offrirons des pistes de calibre mondial aux athlètes qui commenceront leur entraînement à nos sites dès la première semaine de février", a-t-il ajouté.

"À Whistler, au début de la saison de ski, nous avons eu la chance de recevoir d'énormes quantités de neige naturelle, que nous avons mélangée à notre neige artificielle afin de créer une base ferme, idéale pour la compétition. À l'heure actuelle, les deux pistes de compétition à Whistler Creekside et au Parc olympique de Whistler sont en excellent état."

"Le Centre des sports de glisse de Whistler, grâce à son système de réfrigération artificielle, à ses structures de toit et à son système d'ombrage, offre une protection accrue contre toutes les conditions météorologiques envisageables. L'automne dernier, toutes les équipes internationales de bobsleigh, de skeleton et de luge ont mis la glace à l'épreuve lorsque nous les avons accueillies à l'occasion d'une période d'entraînement de plusieurs semaines. Nous en sommes présentement à entretenir la glace afin qu'elle soit dans un état optimal en février prochain."

"À Cypress, des températures froides ont marqué le début de la saison, ce qui nous a permis d'accumuler une quantité considérable de neige. Nous avons utilisé 21 millions de gallons d'eau et avons réussi à recouvrir toutes les pistes de compétition avec une quantité plus que suffisante de neige. Dans les zones plus élevées en altitude, la montagne a reçu des quantités importantes de neige naturelle, que nous plaçons actuellement en énormes tas pour l'isoler de façon naturelle. Ces derniers temps, la température clémente et la pluie nous obligent à redoubler d'ardeur pour protéger la neige, et nous poursuivrons la production de neige dès que la température sera suffisamment basse. Au cours des semaines à venir, nous pousserons la neige vers le bas de la montagne pour créer nos pistes. Nous mettons tout en œuvre pour assurer le succès des Jeux, quelle que soit la température. C'est vraiment formidable de voir ces pistes prendre vie à nos sites", a conclu M. Gayda.

Environnement Canada travaille en étroite collaboration avec le comité d'organisation pour préparer les sites à tous les types de condition météorologique. Le gouvernement fédéral a mis à la disposition des Jeux de l'équipement de surveillance météorologique de pointe et une expertise scientifique dont la valeur s'élève à 13,4 millions de dollars. L'équipement comprend un nouveau radar Doppler dans le secteur de Whistler, un profileur de vent à l'aéroport de Squamish et un réseau de stations météorologiques automatisées.

"Nous tenons compte de la température dans pratiquement toutes les décisions que nous devons prendre, en tant qu'organisateurs des Jeux, du moment de produire et d'accumuler de la neige à la planification du transport, et nous la surveillons constamment", a expliqué Chris Doyle, météorologue à Environnement Canada et gestionnaire des services météorologiques du COVAN. "Nous prenons nos décisions à l'aide d'un équipement météorologique incomparable et en faisant appel à des météorologues spécialisés en calcul de données météorologiques pour la région des Jeux. Tous ces appuis nous permettent d'avoir un aperçu en temps réel des conditions aux sites extérieurs et de ce que Dame Nature nous réserve dans un proche avenir, pour ainsi établir un plan d'action et prendre les mesures qui s'imposent."

M. Doyle s'est joint à l'équipe du COVAN en 2007 pour diriger l'élaboration d'un plan météorologique détaillé et l'installation de tout l'équipement de surveillance météorologique propre aux sites.

Outre la fabrication et la gestion de la neige et de la glace, le COVAN collabore avec les partenaires des sites à Whistler Creekside, au Parc olympique de Whistler / Parc paralympique de Whistler et à Cypress Mountain pour gérer les travaux préparatoires requis en vue de l'usage continu des sites à des fins récréatives par le public. Selon les conditions météorologiques, à l'approche des Jeux, le COVAN pourrait devoir restreindre davantage l'utilisation des sites de compétition ou les fermer au public pour protéger et préserver les sites d'entraînement et de compétition.

Les mesures de préparation aux conditions météorologiques et de production de neige et de glace se répartissent de la façon suivante pour chacun des sites :

    
    Cypress Mountain
    ----------------
    

Cypress Mountain possède un réservoir de fabrication de neige de plus de 22,7 millions de litres d'eau (cinq millions de gallons) et son terrain a été adapté pour faciliter la construction des parcours de ski acrobatique et de surf des neiges, tout en minimisant la fabrication de neige.

On y fabrique de la neige en continu depuis le mois de novembre à l'aide de 35 canons à neige à la fine pointe de la technologie. On a converti plus de 95,3 millions de litres d'eau (21 millions de gallons) en neige pour construire les parcours. Cette neige est mise en dépôt un peu partout sur la montagne pour que l'on puisse adapter le terrain à toutes les conditions météorologiques pendant les Jeux. Au cours des trois prochaines semaines, on poussera la neige vers le bas de la montagne à l'aide de dameuses et on la sculptera à la machine et à la main pour créer les parcours de ski acrobatique et de surf des neiges, y compris la demi-lune d'une longueur de 60 mètres, d'une largeur de 19,5 à 20 mètres et d'une hauteur de 6,5 mètres.

La station de ski, exploitée par Boyne Resorts, fermera ses portes aujourd'hui et demain le 12 janvier en raison de prévisions de pluie forte. On applique actuellement un projet de sauvegarde pour conserver la neige et le COVAN décidera dès le mercredi 13 janvier s'il faut gérer la neige de façon plus intensive. Cette décision pourrait entraîner la fermeture au public de tous les parcours de ski alpin, deux semaines et demie plus tôt que ce qui était prévu au départ, en vue de la préparation des Jeux. Initialement, la station de ski devait fermer ses portes au public du 1er février au 8 mars.

    
    Whistler Creekside
    ------------------
    

En novembre, les équipes ont pu commencer à préparer les pistes pour les épreuves de descente, de super G, de slalom géant, de slalom et de super combiné, grâce à des chutes de neige abondantes tôt en saison et à des températures inférieures à -1 oC.

Les températures se sont maintenues à un niveau optimal à Whistler Creekside, et les équipes sont présentement en mode d'entretien, s'affairant à mélanger la neige fraîchement tombée à la neige artificielle pour renforcer la base ferme. Le système de fabrication de neige au site peut produire jusqu'à 25 424 litres (5 600 gallons) par minute, soit l'équivalent d'un camion de gravier rempli de neige.

La piste de ski alpin idéale est constituée essentiellement de glace. En cas de pluie, les équipes n'auront qu'à entasser la neige avec l'eau. Idéalement, les pistes de ski doivent contenir de 55 à 65 pour cent d'eau. À l'heure actuelle, une équipe d'entretien de la neige veille à ce que la couche de neige naturelle qui recouvre les pistes de ski alpin ne dépasse jamais 15 centimètres d'épaisseur, pour prévenir le réchauffement de la couche supérieure de neige glacée dense dont on a besoin.

    
    Centre des sports de glisse de Whistler
    ---------------------------------------
    

C'est au Centre des sports de glisse de Whistler que se trouve la seule surface de glace extérieure des Jeux d'hiver de 2010. Depuis le début du mois d'octobre, on entretient constamment la glace de la piste sinueuse à la main, à l'aide de divers outils de grattage et de rabotage comme des racleurs, des truelles, des balais et des pelles.

On a installé des stores ainsi qu'un toit couvrant de 75 à 80 pour cent de la piste pour protéger la glace contre les rayons du soleil et d'autres conditions météorologiques. Cinquante-neuf sondes contrôlent également la température de la glace le long de la piste. La température de la glace dépend de l'humidité, du point de rosée, de la température de l'air et d'autres conditions. Cependant, les préposés à la fabrication de la glace tentent de maintenir la glace à environ -5 oC, température idéale pour atteindre une grande vitesse avec constance. On utilise un système de réfrigération à l'ammoniac pour maintenir la glace à la bonne température en tout temps.

    
    Parc olympique de Whistler / Parc paralympique de Whistler
    ----------------------------------------------------------
    

Il y a actuellement plus de un mètre de neige sur toutes les pistes de ce site de la Vallée Callaghan. Généralement, une grande quantité de neige tombe chaque année sur le Parc olympique de Whistler / Parc paralympique de Whistler. Il n'est pas nécessaire de fabriquer beaucoup de neige dans le parc, car la base de neige doit être peu profonde et la densité faible sur les parcours de ski de fond et de biathlon.

Par exemple, les épreuves de ski de fond ont lieu sur une base de neige damée d'environ 45 centimètres de profondeur, préparée après chaque chute de neige grâce à une grosse dameuse afin d'en assurer l'uniformité.

À la piste de réception du saut à ski, des équipes fabriquent de la neige chaque fois que cela est possible et continueront de le faire jusqu'au Jeux, et même pendant les Jeux. Chacune des pistes d'élan comporte un système de réfrigération intégré, un système de couverture automatisé ainsi qu'un système de treuil/traceur de piste intégré. Ces caractéristiques permettent aux employés de construire la piste d'élan plus tôt dans l'année et de la conserver toute la saison sans trop d'entretien.

    
    Note à l'intention des éditeurs
    -------------------------------
    

1) Visites pour les médias aux sites sélectionnés dès la semaine prochaine

Pour l'instant, le public et les médias n'ont pas accès à la plupart des sites de Vancouver 2010 puisqu'il s'agit toujours de sites actifs en cours d'aménagement, ce qui comprend entre autres l'installation de sièges additionnels, d'équipement d'éclairage et de câbles, ainsi que la construction de cabines pour les commentateurs, de plateformes pour les caméras et de tentes temporaires. La semaine prochaine, le COVAN ouvrira de façon limitée les portes de certains sites dont le processus d'aménagement tire à sa fin et proposera une visite pour les médias. Détails sur les dates et les sites à venir plus tard cette semaine.

2) Rouleau B haute définition portant sur les sites

Les médias peuvent accéder au rouleau B haute définition portant sur l'aménagement et la construction des sites olympiques dans FLAMME, le système de gestion des données numériques du relais de la flamme.

Pour s'inscrire dans FLAMME, consulter le site Web www.vancouver2010.com/flamme et cliquer sur "Visitez FLAMME", puis sur "Inscription". À partir de la page d'accueil de FLAMME, cliquer sur "VIDÉO". À partir du menu défilant, choisir ensuite "Aménagement des sites Rouleau B".

La vidéo d'une durée de sept minutes, filmée à la mi-décembre, contient des plans intérieurs et extérieurs de Cypress Mountain (surf des neiges et ski acrobatique), de l'Anneau olympique de Richmond (patinage de vitesse), du Parc olympique de Whistler / Parc paralympique de Whistler (saut à ski, ski de fond, combiné nordique et biathlon), du Centre des sports de glisse de Whistler (bobsleigh, luge et skeleton), de Whistler Creekside (ski alpin), de la Place de célébration de Whistler (site des cérémonies de remise des vainqueurs quotidiennes en soirée), de la Billetterie principale à Whistler et du Village olympique et paralympique de Whistler. Le matériel vidéo, offert en anglais et en français, comprend une entrevue préenregistrée avec Guy Lodge, vice-président des services et de l'aménagement des sites ainsi qu'une liste détaillée des prises de vues.

Communiquer avec la personne-ressource du COVAN au 604-403-1611 pour obtenir des plans plus longs et des images fixes, ou encore si l'accès à la séquence vidéo pose problème.

Au sujet du COVAN

Le COVAN est responsable de la planification, de l'organisation, du financement et de la tenue des XXIes Jeux olympiques d'hiver et des Xes Jeux paralympiques d'hiver en 2010. Les Jeux olympiques d'hiver de 2010 auront lieu à Vancouver et à Whistler du 12 au 28 février 2010. Vancouver et Whistler accueilleront les Jeux paralympiques d'hiver du 12 au 21 mars 2010. Visiter www.vancouver2010.com.

SOURCE VANCOUVER ORGANIZING COMMITTEE FOR THE 2010 OLYMPIC AND PARALYMPIC WINTER GAMES

Renseignements : Renseignements: Emily Hamer, Communications COVAN, Téléphone: (604) 403-2238, Courriel: emily_hamer@vancouver2010.com; Bridget Cox, Communications COVAN, Téléphone: (604) 403-4502, Courriel: bridget_cox@vancouver2010.com

Profil de l'entreprise

VANCOUVER ORGANIZING COMMITTEE FOR THE 2010 OLYMPIC AND PARALYMPIC WINTER GAMES

Renseignements sur cet organisme

COVAN

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.