Un meilleur accès aux soins de santé ne passe pas par le projet de loi 20

QUÉBEC, le 25 mars 2015 /CNW Telbec/ - L'Association médicale du Québec (AMQ) et l'Association médicale canadienne (AMC) exhortent le ministre de la Santé et des Services sociaux du Québec à explorer d'autres modèles de soins beaucoup plus probants que l'imposition de quotas pour améliorer l'accessibilité des soins de santé pour les patients québécois.

 « Au début des années 2000, le gouvernement a eu recours aux citations à comparaître, les subpoenas,  pour forcer les médecins de famille à couvrir les hôpitaux. Aujourd'hui, on veut recourir aux quotas pour les en sortir. Où est la logique? » a affirmé le président de l'AMQ, le Dr Laurent Marcoux.

Pour la première fois de leur histoire, les deux associations ont déposé un mémoire conjoint à l'Assemblée nationale du Québec dans le cadre des travaux de la Commission de la santé et des services sociaux qui étudie le projet de loi no 20.  Ce geste reflète toute l'inquiétude que le projet de loi soulève dans l'ensemble de la profession médicale au Québec et pour les 80 000 médecins que l'AMC représente dans l'ensemble du pays.

L'AMQ et l'AMC proposent trois recommandations :

  • accélérer le processus de mise en place du dossier médical électronique - un outil indispensable en 2015;
  • revoir l'organisation du travail pour permettre un plus grand engagement des autres professionnels de la santé (infirmières praticiennes , infirmières, gestionnaires, etc.) en formant des équipes de soins capables de mettre leurs connaissances et leurs compétences au service des patients;
  • évaluer la pertinence du mode presque exclusif de rémunération à l'acte au Québec pour intégrer une forme de rémunération mixte, ou basée sur la capitation, qui permettrait d'introduire la notion de responsabilité populationnelle - une notion qui a largement contribué ailleurs au Canada à améliorer l'accessibilité des services de santé, en particulier de la première ligne.

L'AMQ et l'AMC estiment que le gouvernement pourrait s'inspirer de modèles de pratique médicale qui ont connu du succès ailleurs au pays. L'Alberta, la Colombie-Britannique et l'Ontario, notamment, ont pris d'assaut la problématique du manque d'accès aux médecins de famille en mettant sur pied des modèles innovateurs de soins de première ligne qui  ont eu pour effet de diminuer largement les temps d'attente pour consulter un médecin de famille.

« Ces modèles ont été mis sur pied grâce à une collaboration serrée et un climat d'échange entre le gouvernement et les médecins.  Cette collaboration est, à notre avis, l'élément clé du succès de ces modèles améliorant l'accès aux soins, » a ajouté le Dr Pierre Harvey, porte-parole de l'AMC.   « Le modèle de la ville de Taber, en Alberta, par exemple, a misé sur la qualité des soins et non sur la quantité.  Le projet de loi no 20 doit mettre la qualité des soins à l'avant-plan et non le contraire. »

 « L'AMQ et l'AMC invitent le gouvernement du Québec à innover et à bâtir, en collaboration avec les médecins, son propre modèle de réussite, un modèle dans lequel la qualité des soins aux patients prime, » a conclu le Dr Marcoux.

À propos de l'AMQ

L'AMQ regroupe près de 10 000 omnipraticiens, spécialistes, résidents et étudiants en médecine. Sa mission est de rassembler l'ensemble de la profession médicale du Québec dans un contexte de réflexion et d'action au bénéfice de la santé de la population.

À propos de l'AMC

L'Association médicale canadienne (AMC) est le porte-parole national des médecins du Canada. Fondée en 1867, l'AMC est un organisme professionnel à participation volontaire qui représente plus de 80 000 médecins du Canada et comprend 12 associations médicales provinciales et territoriales ainsi que 60 organisations médicales nationales. L'AMC a pour mission d'aider les médecins à prendre soin des patients. L'AMC exercera son leadership pour mobiliser et servir les médecins, et elle agira en qualité de porte-parole national pour défendre les normes les plus élevées en matière de santé et de soins de santé.

 

SOURCE Association médicale du Québec

Renseignements : Denise Pelletier, Coordonnatrice des communications, Association médicale du Québec, Tél. : 514 866-0660 ext. 230, Courriel : denise.pelletier@amq.ca; Dominique Jolicoeur, Agente des communications, Association médicale canadienne, Tél. : 613 731-8610, poste 2038 - Portable : 613 809-5669, Courriel : dominique.jolicoeur@cma.ca

LIENS CONNEXES
http://www.amq.ca/fr
http://www.cma.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.