Un jugement établit que la police a incité à la violence à Montebello

OTTAWA, le 22 oct. /CNW Telbec/ - Plus de deux ans après qu'ils se soient présentés comme de faux manifestants lors d'une manifestation contre le Sommet des chefs d'États nord-américains à Montebello, un jugement vient de condamner trois agents de la police du Québec pour "avoir manqué de respect envers l'autorité de la loi en incitant des personnes à la violence".

Le jugement du Comité à la déontologie policière*, diffusé hier, a aussi établi que les agents avaient été irrespectueux ou impolis, avaient utilisé un langage obscène, blasphématoire ou abusif, et avaient refusé de s'identifier lorsqu'il leur fut demandé de le faire.

"C'est une victoire pour la démocratie et pour le droit démocratique de manifester de façon pacifique, mais je me pose la même question qu'il y a deux ans", a lancé Dave Coles, celui qui a démasqué les faux manifestants.

"Qui leur a commandé d'agir ainsi? Nous avons besoin d'une enquête judiciaire indépendante pour connaître la vérité sur tout ce camouflage. Lorsque des gens manifestent pour protester parce qu'ils sont préoccupés par un problème et qu'ils se font attaquer par des gens supposés les défendre, il y a quelque chose qui ne tourne pas rond dans le système."

Dave Coles, président du Syndicat canadien des communications, de l'énergie et du papier, a fait la une des nouvelles lorsque ses tentatives pour stopper trois hommes costauds, vêtus de noir, un d'eux armé d'une roche et qui avaient infiltré la manifestation pacifique, ont été saisies sur vidéo et diffusées sur YouTube. Il avait demandé qu'une enquête publique ait lieu immédiatement après l'incident du 20 août 2007.

"Ces agents n'ont pas pris la décision eux-mêmes de se présenter comme de faux manifestants et d'inciter à la violence. La police a été utilisée pour tenter de transformer une manifestation pacifique en un événement violent. Le public devrait être très inquiet."

Les trois agents de la police doivent comparaître devant le comité qui enquête sur leurs comportements d'ici les deux prochaines semaines.

Paul Manley, le cinéaste indépendant qui a filmé l'incident de Montebello, l'a inclus dans son récent documentaire révélant le programme secret et antidémocratique des corporations derrière le Partenariat pour la sécurité et la prospérité. La diffusion du documentaire est en cours dans plusieurs villes partout au Canada. http://www.youmespp.com/screenings/.

    
    *Une copie de la décision est disponible en français au www.scep.ca. La
       traduction anglaise n'est pas encore disponible.
    

SOURCE Syndicat canadien des communications, de l'énergie et du papier

Renseignements : Renseignements: Dave Coles, (613) 299-5628; Gaétan Ménard, (819) 775-6980; Michelle Walsh, (613) 230-5800, poste 222

Profil de l'entreprise

Syndicat canadien des communications, de l'énergie et du papier

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.