Un gouvernement qui coupe et qui ne comprend rien aux régions

QUÉBEC, le 6 déc. 2016 /CNW Telbec/ - Au moment où le gouvernement libéral dépose son projet de loi sur la gouvernance de proximité, le porte-parole du Parti Québécois en matière d'affaires municipales, Martin Ouellet, ainsi que le porte-parole en matière de développement des régions et de décentralisation, Sylvain Gaudreault, dénoncent son bilan désastreux en ce qui a trait aux régions du Québec.

« En début de mandat, la première chose que ce gouvernement a faite pour les municipalités du Québec, c'est de leur couper 300 M$ annuellement. Ce même gouvernement se présente devant nous aujourd'hui en nous disant qu'il investit 100 M$ pour le développement économique régional. Cette somme représente à peine le tiers des compressions imposées; c'est une insulte pour les régions qui se battent pour dynamiser leur milieu », a déclaré Martin Ouellet.

« Le bilan libéral pour les régions du Québec est tout simplement désastreux. Le gouvernement a d'abord privé le Québec d'un réseau de centres locaux de développement qui rassemblait plus de 3000 bénévoles œuvrant à l'avancement économique de nos régions. Puis, les ententes spécifiques relatives aux conférences régionales des élus représentaient des centaines de millions de dollars en retombées qui étaient gérés par et pour nos régions. Enfin, les dossiers du bois d'œuvre, du transport interurbain, des forêts de proximité et de l'érosion des berges ne sont que quelques exemples d'enjeux qui patientent sur les tablettes des ministères à Québec », a ajouté Sylvain Gaudreault.

« Nous analyserons attentivement le projet de loi sur la gouvernance de proximité déposé par le ministre Coiteux. Mais, pendant que ce gouvernement, d'un côté, dit donner plus d'air aux municipalités, de l'autre, il leur en retire. Je me demande, d'ailleurs, où était le ministre Coiteux lors de la rédaction des projets de loi 106, sur les hydrocarbures, et 102, sur le régime d'autorisation environnementale; ces deux projets de loi sont des gifles pour l'autonomie municipale. Le ministre est bien mal placé pour nous faire la leçon en cette matière », a ajouté Martin Ouellet.

« Ce n'est pas étonnant que ce gouvernement ait un si mauvais bilan pour les régions du Québec : comment pouvez-vous bien saisir la réalité régionale lorsque votre ministre du Développement économique régional et vos ministres responsables des Laurentides et de la Côte‑Nord proviennent de Montréal, et que votre ministre responsable de la Gaspésie et des Îles‑de-la-Madeleine est un député d'une circonscription de Québec? Avec de telles nominations, qui se lève, au Conseil des ministres, pour porter la voix des régions? Qui comprend réellement leur réalité? », a conclu Sylvain Gaudreault.

 

SOURCE Aile parlementaire du Parti Québécois

Renseignements : Valérie Chamula, Attachée de presse, Aile parlementaire du Parti Québécois, 418 643-2743


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.