Un Forum pour aborder la problématique des retards de paiement dans la construction - Un pas dans la bonne direction, qui devra mener rapidement à des solutions concrètes et durables

MONTRÉAL, le 30 oct. 2015 /CNW Telbec/ - La Coalition contre les retards de paiement dans la construction, qui regroupe les associations représentatives du secteur, se réjouit de la reconnaissance par le gouvernement du Québec de la problématique des retards de paiement lors de l'annonce faite ce matin par le président du Conseil du trésor et le ministre délégué aux Petites et Moyennes Entreprises, à l'Allègement réglementaire et au Développement économique régional. Grâce au travail effectué par la Coalition, la problématique est maintenant reconnue comme un obstacle important à la compétitivité du secteur et à l'accès aux contrats publics, ce qui a des impacts négatifs sur la santé financière du gouvernement et des entreprises.

« Nous saluons le pas fait aujourd'hui par le gouvernement. La Coalition participera activement aux travaux du Forum d'échanges sur les contrats des organismes publics dans le domaine de la construction, mais veillera au grain pour que soit rapidement identifiées et mises en œuvre des solutions concrètes et durables qui permettront d'enrayer cette problématique qui coute cher à l'ensemble des Québécois », affirme Marc Bilodeau, porte-parole de la Coalition.  

Une problématique globale et bien documentée
La Coalition tient cependant à rappeler que la problématique des retards de paiement concerne l'ensemble du milieu de la construction, c'est-à-dire à la fois le secteur privé et le secteur public. En ce sens, elle souhaite que les travaux du Forum servent à l'action gouvernementale qui devrait s'appliquer également au domaine privé. De plus, la Coalition réitère qu'un portrait de la situation a déjà été dressé par Raymond Chabot Grant Thornton. En effet, une étude d'impacts économiques a été rendue publique en avril dernier. « Nous tenons à rappeler que nous connaissons déjà l'état de la situation. À l'heure actuelle, les délais de paiement dans l'industrie sont de 80 jours en moyenne et la tendance est à la hausse depuis plusieurs années. Par conséquent, les entreprises du secteur de la construction subissent chaque année des retards de paiement pour un montant de plus de 7,2 milliards $ », affirme M. Bilodeau.

Finalement, la Coalition rappelle que de solutionner la problématique des retards de paiement permettra d'améliorer la concurrence dans le secteur de la construction, puisque l'étude d'impacts économiques révèle que c'est plus du trois quarts des entreprises du secteur qui a refusé de soumissionner sur au moins un contrat en 2013 en raison des risques de retards de paiement. Dans le contexte où le gouvernement du Québec cherche à « en avoir pour son argent », comme le déclarait M. Coiteux, toutes les études démontrent qu'une diminution de la concurrence et du nombre de soumissionnaires crée des pressions à la hausse sur les montants des soumissions. Les solutions proposées par la Coalition offrent donc une belle opportunité au gouvernement.

À propos de la Coalition contre les retards de paiement dans la construction

La Coalition regroupe les associations représentatives du secteur de la construction. Ensemble, ils veulent mettre un terme à l'augmentation injustifiée des délais de paiement dans la construction. Les membres de la Coalition représentent des entreprises de toutes tailles impliquées dans toutes les étapes d'un projet de construction.

Membres de la Coalition :

  • Association de la construction du Québec (ACQ)
  • Corporation des maîtres électriciens du Québec (CMEQ)
  • Corporation des maîtres mécaniciens en tuyauterie du Québec (CMMTQ)
  • Corporation des  entrepreneurs généraux du Québec (CEGQ)
  • Association des constructeurs de routes et grands travaux du Québec (ACRGTQ)
  • Association des professionnels de la construction et de l'habitation du Québec (APCHQ)
  • Fédération québécoise des associations d'entrepreneurs spécialisés en construction (FQAESC), composée des organisations suivantes :
    • Association de vitrerie et fenestration du Québec (AVFQ)
    • Association d'isolation du Québec (AIQ)
    • Association provinciale des entrepreneurs en systèmes intérieurs du Québec (APESIQ)
    • Association des entrepreneurs en maçonnerie du Québec (AEMQ)
    • Corporation des entreprises de traitement de l'air et du froid (CETAF)
    • Association des maîtres peintres du Québec (AMPQ)
    • Association des entrepreneurs en revêtements métalliques du Québec (AERMQ)
  • Regroupement des corporations et associations d'entrepreneurs spécialisés de l'industrie de la construction du Québec (RCAESICQ), composé des organisations suivantes :
    • Institut d'acier d'armature du Québec (IAAQ)
    • Corporation des maîtres entrepreneurs en installations contre l'incendie (CMEICI)
    • Regroupement des entrepreneurs en coffrage du Québec (RECQ)
    • Association Québécoise des Entrepreneurs en Infrastructure (AQEI)
    • Association des maîtres couvreurs du Québec (AMCQ)

 

SOURCE Coalition contre les retards de paiement dans la construction

Renseignements : Pour renseignements et demandes d'entrevues : Mikael Guillemette, Responsable des communications, 581 994-1540, communications@actionpaiement.org

Profil de l'entreprise

Coalition contre les retards de paiement dans la construction

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.