Un esprit qui inspire : une célébration de l'habileté, du courage et de
l'esprit humain à la cérémonie d'ouverture des Jeux paralympiques d'hiver de
2010 à Vancouver

WHISTLER, VANCOUVER, le 12 mars /CNW/ - Ce soir, Vancouver et Whistler ont accueilli les meilleurs athlètes paralympiques de sports d'hiver du monde à l'occasion d'une cérémonie qui a ravi tout le monde, et qui a donné le coup d'envoi à neuf jours de sport des plus inspirants.

On a accueilli chaleureusement plus de 500 athlètes paralympiques venant de 44 pays aux Jeux paralympiques d'hiver de 2010 à Vancouver; ils ont défilé à BC Place sous les encouragements de quelques milliers d'artistes et d'un public déjà prêt à célébrer leurs réalisations. Avec le thème "Un esprit qui inspire" la cérémonie d'ouverture a célébré l'habileté, le courage et l'esprit humain.

Près de 5 000 artistes, principalement des bénévoles, ont participé au spectacle qui sera télévisé partout au Canada sur les ondes de CTV et de RIS Info Sports, le samedi 13 mars à 14 h 00 (heure locale de chaque public cible), à l'exception du Manitoba, où la cérémonie sera présentée à 13 h 30. Elle était également télévisée en direct sur des écrans géants extérieurs au site de célébration VilleVivante de la Ville de Vancouver.

Un trompettiste solo a donné le ton à la soirée avec un salut fait à l'auditoire dans le stade. La Musique Naden des Forces maritimes du Pacifique s'est ensuite jointe au 15e régiment - Musique, Artillerie royale canadienne et à 150 jeunes musiciens de la région de Vancouver; la prestation du trompettiste solo s'est ainsi transformée en un hommage aux origines du Mouvement paralympique rendu par un orchestre complet.

Par la suite, sept jeunes hôtes, Aryana Engineer, Kamran Engineer, Eve O'Dea, Valin Shinyei, Melody Choi, Joseph Anctil et Olyvia Olson-Brooks, ont pris d'assaut la scène, en anglais, en français et en langage gestuel, afin de souhaiter la bienvenue aux paralympiens à Vancouver et à Whistler, en Colombie-Britannique, au Canada.

Les jeunes hôtes ont également annoncé l'arrivée de Son Excellence, la très honorable Michaëlle Jean, gouverneure générale du Canada, qui, à son entrée sur scène, s'est vue entourée d'une centaine d'enfants. Ces enfants, qui représentaient le riche héritage culturel du Canada, formaient une feuille d'érable. Dans un duo choisi pour l'occasion, le vocaliste aveugle Terry Kelly, originaire de Terre-Neuve-et-Labrador et lui-même paralympien, a chanté l'hymne O Canada, tandis que Mari Klassen de la Colombie-Britannique, a traduit l'hymne national en American Sign Language.

Ce fut ensuite au tour d'Audrey Rivers, aînée de la Première nation Squamish, qui a raconté l'histoire d'un esprit gardien puissant qui protège la terre, l'eau ainsi que toutes les créatures. Entouré d'une couverture d'histoires et de centaines d'enfants, Sumi, la mascotte des Jeux paralympiques d'hiver de 2010 à Vancouver, est apparu. Sumi est un esprit animal qui vit dans les montagnes de la Colombie-Britannique, porte le chapeau de l'orque, vole avec les ailes de l'Oiseau-Tonnerre et court sur les pattes puissantes de l'ours noir. Comme esprit gardien, Sumi inspire tout un chacun à découvrir sa force intérieure ainsi que toutes ses habiletés.

Après le défilé des athlètes - au cours duquel on a accueilli aux Jeux plus de 1 300 athlètes et officiels - un artiste seul, Luca "Lazylegz" Patuelli, a su capter l'esprit du Mouvement paralympique à l'aide d'une démonstration de breakdance inattendue et inspirante; il a terminé sa prestation en faisant participer l'auditoire à la création de la plus grande foule éclair (flash mob) de toute l'histoire.

Pour continuer l'hommage aux possibilités infinies, Martin Deschamps, auteur-compositeur-interprète québécois lauréat de plusieurs prix et né avec un handicap congénital aux bras et aux jambes, a fait vibrer le stade en compagnie de peintres en fauteuil roulant qui ont "peint" au sol un collage artistique inspiré de graffitis.

Des athlètes de sports extrêmes ayant un handicap ont ensuite ébloui le public depuis un planchodrome géant. L'artiste torontoise Fefe Dobson a chanté tandis qu'Aaron "Wheelz" Fotheringham et cinq autres athlètes ont effectué une série de manœuvres dynamiques. En 2006, "Wheelz" s'est mérité une notoriété mondiale après avoir réussi le premier saut périlleux arrière 360 degrés en fauteuil roulant.

Pendant le lever du drapeau du Comité international paralympique (CIP), on a déclaré l'ouverture des Xes Jeux paralympiques d'hiver. "Penchons-nous désormais sur la raison de notre présence ici ce soir - les athlètes. C'est vous qui redéfinissez les limites de ce qui est possible", a affirmé Sir Philip Craven, président du CIP. "Vous réussissez grâce à votre concentration, aux efforts physiques que vous vous imposez et à l'atteinte de ce que bon nombre de gens croient être impossible."

"D'un océan à l'autre, ces Jeux inspireront l'excellence", a déclaré M. John Furlong, directeur général du Comité d'organisation des Jeux olympiques et paralympiques d'hiver de 2010 à Vancouver (COVAN). "Nous serons témoins de triomphes personnels et de remarquables démonstrations de la persévérance humaine. Vos vies seront à tout jamais marquées par ce que vous verrez au cours des neuf prochains jours."

À la fin de la cérémonie d'ouverture Krista Broderick, jeune danseuse malentendante qui se produit sur scène depuis l'âge de trois ans, a offert un message de Bienvenue en langue des signes. Elle a été accompagnée par Adrian Anantawan, un violoniste de concert né sans la main droite. Pour respecter le thème de la soirée, Un esprit qui inspire, les membres du public ont aussi offert un message en langue des signes : Inspire. Après cette invitation, Nikki Yanofsky, 16 ans, jeune interprète sensationnelle de Montréal, a offert une prestation en compagnie de la chorale Inspiration 2010.

Linda Kirton, officielle et juge-arbitre adjointe pour le curling, originaire de Abbotsford, en Colombie-Britannique ainsi que Hervé Lord, joueur de longue date dans l'équipe canadienne de hockey sur luge, de Saint-Pamphile, au Québec ont prononcé les serments paralympiques. Par la suite, on a pu entendre Hymn to Freedom d'Oscar Peterson, légende canadienne du jazz. La pièce a bien préparé la scène pour un hommage aux Canadiens qui ont su inspirer le monde entier. Parmi les grands Canadiens que l'on a reconnus pour leurs contributions et gestes héroïques, notons Rick Hansen, l'homme en mouvement du Canada et Terry Fox, créateur du Marathon de l'Espoir qui voulait traverser le Canada en courant dans le but d'amasser des fonds pour la recherche pour la lutte contre le cancer.

Manfred Janssen, auteur-compositeur-interprète yukonnais, a présenté High Wind pour signaler l'arrivée de la flamme paralympique. Après 10 jours passés à parcourir le Canada, y compris 24 heures consécutives les 11 et 12 mars, la flamme paralympique, accompagnée de milliers de lumières dans l'auditoire, a fait son entrée au stade et a circulé au sein d'un cercle de porteurs de flambeau. Pour souligner les exploits et les rêves de tous les paralympiens de l'avenir c'est Zach Beaumont, surfeur des neiges de 15 ans de Delta, en Colombie-Britannique, qui a allumé la vasque paralympique. Un jour, il espère représenter le Canada en surf des neiges aux Jeux paralympiques d'hiver.

À Vancouver on a allumé la vasque extérieure, qui se situe près du front d'eau, en même temps que la vasque intérieure. La vasque extérieure demeurera allumée jusqu'à la cérémonie de clôture des Jeux paralympiques. Le périmètre de sécurité est le même que celui qui était en place pendant les Jeux olympiques d'hiver puisque le Centre international de radio et de télévision demeure un site actif. Durant la journée, on permettra aussi au public d'admirer la vasque extérieure depuis l'aire d'observation sur la toiture de l'édifice adjacent.

À Whistler, domicile de deux sites de compétition importants, du Village paralympique de Whistler et du lieu de présentation de la cérémonie de clôture, on allumera aussi une vasque le 12 mars.

Les Jeux paralympiques d'hiver de 2010 à Vancouver ont lieu du 12 au 21 mars et les épreuves sportives se déroulent à quatre sites à Vancouver et à Whistler. La cérémonie d'ouverture des Jeux paralympiques d'hiver de 2010 a eu lieu à Vancouver, devant le plus grand nombre de spectateurs de l'histoire des Jeux paralympiques. Il s'agit aussi de la première fois que l'on tient la cérémonie d'ouverture dans un stade intérieur.

Au sujet du COVAN

Le COVAN est responsable de la planification, de l'organisation, du financement et de la tenue des XXIes Jeux olympiques d'hiver et des Xes Jeux paralympiques d'hiver en 2010. Les Jeux olympiques d'hiver de 2010 ont eu lieu à Vancouver et à Whistler du 12 au 28 février 2010. Vancouver et Whistler accueilleront les Jeux paralympiques d'hiver du 12 au 21 mars 2010. Visiter www.vancouver2010.com.

Au sujet de PRP

PRP Inc. est une société de production de divertissement en direct et d'émissions qui se spécialise dans la création de spectacles et d'événements spectaculaires à grande échelle. Basée à Vancouver, en Colombie-Britannique, l'équipe lauréate de PRP compte plus de 22 ans de production d'événements internationaux et de spectacles de divertissement prestigieux. Visiter www.prpconnect.com .

SOURCE VANCOUVER ORGANIZING COMMITTEE FOR THE 2010 OLYMPIC AND PARALYMPIC WINTER GAMES

Renseignements : Renseignements: Personne-ressource: Communications, COVAN, Tél.: (604) 403-1611, Courriel: mediarelations@vancouver2010.com

Profil de l'entreprise

VANCOUVER ORGANIZING COMMITTEE FOR THE 2010 OLYMPIC AND PARALYMPIC WINTER GAMES

Renseignements sur cet organisme

COVAN

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.