Un enjeu pour la lutte à l'itinérance et plus de 20 000 personnes - Une tournée en autobus pour exiger une aide accrue d'Ottawa

MONTRÉAL, le 21 févr. 2013 /CNW Telbec/ - À l'approche du budget fédéral, le Réseau d'aide aux personnes seules et itinérantes de Montréal (RAPSIM) demande au gouvernement d'annoncer la poursuite à long terme de la Stratégie des partenariats de lutte à l'itinérance (SPLI) qui vient en aide à des milliers de personnes en situation ou à risque d'itinérance à Montréal. Sans ce programme, davantage de personnes seraient dans la rue et la situation de ceux et celles qui s'y retrouvent serait bien pire.

Pour illustrer les impacts de la SPLI, le RAPSIM a organisé une tournée en autobus de différents projets réalisés par des ressources ayant bénéficié du soutien de ce programme. Cette visite guidée, réalisée en présence d'une centaine de personnes issues d'organismes, d'éluEs fédéraux et municipaux, s'inscrit dans le cadre d'une série d'actions menées en février dans différentes régions du Québec par les membres du Réseau SOLIDARITÉ itinérance (RSIQ), notamment à Sherbrooke, Québec, Longueuil et Granby.

L'activité a permis de sillonner divers quartiers, les trois autobus s'arrêtant notamment devant une maison de chambres du Cap Saint-Barnabé (dans Hochelaga), les installations pour jeunes de Dîners Saint-Louis (Plateau) et le centre de jour pour femmes de la Rue des femmes (centre-ville). La tournée a débuté au Sac à Dos, une ressource du centre-ville offrant notamment un centre de jour, des casiers postaux et d'entreposage, des activités de réinsertion et des logements sociaux. « Avec la SPLI, on a pu améliorer nos services au quotidien de manière substantielle, ce qui nous a permis de travailler davantage au développement de nouveaux projets et activités plutôt que de devoir composer avec des installations désuètes », indique Richard Chrétien, directeur de cet organisme qui, à lui-seul, dessert plus de 1500 personnes par mois.

Selon une enquête menée auprès des membres du RAPSIM cet automne, l'action soutenue par la SPLI permet à de plus en plus de personnes de se sortir de la rue et à d'autres d'éviter de s'y retrouver. De concert avec le RSIQ, le RAPSIM demande au gouvernement de la reconduire à long terme au-delà du 31 mars 2014, date de la fin du programme. Il demande aussi d'y faire passer le budget annuel de 20 à 50 millions $ par an au Québec, alors que celui-ci est gelé depuis sa mise en place il y a 12 ans malgré l'augmentation des besoins, des coûts et l'aggravation du phénomène. Ce financement fédéral joue un rôle clé à Montréal, avec un budget annuel de 7,8 millions $, où  plus de 20 000 personnes bénéficient des différentes actions qu'il soutient.

Les demandes de reconduction et de bonification du programme fédéral sont soutenues par plus de 300 organismes de même que par la Ville de Montréal et différents partis. Sur le chemin de la tournée, les participantEs sont alléEs à la rencontre d'Émilie Thuillier, vice-présidente du comité exécutif de la Ville, de Marjolaine Boutin-Sweet du NPD et de Daniel Paillé, chef du Bloc Québécois, tous trois ayant signé un panneau géant afin de souligner leur appui et envoyer un message aux ministres Flaherty et Finley, alors que le député libéral Marc Garneau y apportait aussi à distance son appui et sa signature.

À l'approche du prochain budget, une nouvelle annonce concernant la SPLI est exigé par tous les acteurs. Comme le RAPSIM l'a démontré avec sa tournée, ce programme est essentiel, étant le seul qui soutient tant l'intervention, l'ajout de logements sociaux que l'amélioration des installations. « Le ministre des Finances doit faire une annonce concernant la poursuite de la SPLI dans les meilleurs délais, indique Pierre Gaudreau, coordonnateur du RAPSIM. On pourra ainsi développer les réponses nécessaires qui auront des effets substantiels sur la diminution de l'itinérance», conclut-il.

SOURCE : RESEAU D'AIDE AUX PERSONNES SEULES ET ITINERANTES DE MONTREAL (RAPSIM)

Renseignements :

Pierre Gaudreau, coordonnateur, tél : 514-879-1949, cell : 514-603-1949
Marjolaine Despars, coordonnatrice adjointe, tél : 514-879-1949, cell : 438-879-0949

Profil de l'entreprise

RESEAU D'AIDE AUX PERSONNES SEULES ET ITINERANTES DE MONTREAL (RAPSIM)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.