Un enfant… des parents au cœur de l'intervention

QUÉBEC ET LÉVIS, QC, le 24 sept. 2012 /CNW Telbec/ - Les directrices de la protection de la jeunesse (DPJ) du Centre jeunesse de Québec - Institut universitaire et du Centre jeunesse Chaudière-Appalaches, respectivement Mmes Dominique Jobin et Diane Lafleur, présentent pour la neuvième année consécutive leur bilan annuel. Cet événement est l'occasion de mettre en lumière, cette année, toute l'importance de la place des parents dans l'intervention. Les DPJ tiennent à rappeler que les parents jouent un rôle déterminant dans la vie de leur enfant. Ils sont les premiers responsables de leur sécurité et de leur développement. Pour les DPJ et les intervenants, les parents sont au cœur de la vie de leur enfant, c'est pourquoi ils les placent au cœur de leur intervention.

211 situations d'enfants signalées quotidiennement au Québec
Au cours de la dernière année, les DPJ ont traité 77 244 signalements, ce qui représente en moyenne 211 situations d'enfants signalées quotidiennement au Québec. Cette année, le nombre de signalements a augmenté de 0,9 %. Bien que cette hausse soit légère et variable selon les régions, les DPJ et leurs équipes doivent faire face depuis cinq ans à une hausse cumulative des signalements qui génère une importante pression sur l'ensemble du réseau des centres jeunesse du Québec.

La négligence et le risque sérieux de négligence demeurent les principaux motifs de signalements retenus avec 36 %, alors que l'abus physique et le risque sérieux d'abus physique représentent 27,6 % des signalements retenus.

Portrait régional
En 2011-2012, pour le Centre jeunesse de Québec - Institut universitaire ce sont 6 798 signalements qui ont été traités dont 2 415 signalements ont été retenus, soit une baisse de 3,6 %.

Du côté du Centre jeunesse Chaudière-Appalaches, en 2011-2012, sur les 3 488 signalements traités, 1 559 signalements ont été retenus, ce qui représente une baisse de 9,9 %. À l'instar de l'ensemble du Québec, la négligence et le risque sérieux de négligence sont les principaux motifs des signalements retenus avec 36,4 % pour la région de la Capitale-Nationale et 35,8 % pour Chaudière-Appalaches. Les chiffres détaillés sont joints en annexe.

Chaque histoire est unique, c'est pourquoi chaque intervention l'est aussi
Au-delà des statistiques, le bilan des DPJ présente les histoires de Jacob, Ariane, Julien, Camille, Juliette, Antoine et Jérôme. Ces histoires, semblables à celles vécues par des milliers d'enfants, de jeunes et de familles, illustrent le caractère unique de chacune des interventions pour assurer avec les parents la protection de leur enfant ou encore atteindre les objectifs de responsabilisation et de réadaptation de leur adolescent contrevenant.

Les priorités des DPJ pour la prochaine année
Selon les DPJ, la détresse que vivent actuellement de nombreuses familles est alarmante et tous les acteurs de la société doivent se mobiliser pour en comprendre les causes et en réduire les impacts. De plus, ils tiennent à sensibiliser le nouveau gouvernement à la priorité qu'il doit accorder aux enfants, aux jeunes et aux familles en difficulté et à l'importance d'agir rapidement pour les soutenir.

À la suite de l'adoption du projet de loi C-10, des modifications à la Loi sur le système de justice pénale pour adolescents (LSJPA) s'appliqueront à compter du 23 octobre prochain. Tout en s'assurant de la mise en place de ces changements importants, les DPJ, qui sont aussi directeurs provinciaux, comptent préserver les principes cliniques du modèle québécois d'intervention auprès des adolescents contrevenants.

Enfin, les DPJ incitent fortement le nouveau gouvernement à adopter rapidement les amendements législatifs, proposés dans le cadre du projet de loi 81 en matière d'adoption et d'autorité parentale, répondant ainsi aux besoins spécifiques de certains enfants et aux nouvelles réalités sociales.

Pour consulter le bilan des DPJ/DP 2012 - Un enfant… des parents au cœur de l'intervention : www.centrejeunessedequebec.qc.ca   www.cj12.qc.ca   www.acjq.qc.ca

SIGNALEMENTS RETENUS AU CENTRE JEUNESSE CHAUDIÈRE-APPALACHES
PAR PROBLÉMATIQUE ET PAR MRC EN 2011-2012

  Négligence Risque sérieux de
négligence
Troubles de comportement Abus
physiques
Risque sérieux d'abus
physiques
Abus
sexuels
Risque sérieux d'abus
sexuels
Mauvais
traitements psycho-
logiques
Abandon TOTAL
TOTAL 2011-2012
% 2011-2012

TOTAL 2010-2011
% 2010-2011
344
22,1 %

388
22,5 %
214
13,7 %

340
19,7 %
221
14,2 %

260
15 %
306
19,6 %

282
16,3 %
129
8,3 %

109
6,3 %
093
6 %

76
4,4 %
038
2,4 %

56
3,2 %
207
13,3 %

213
12,3 %
007
0,4 %

6
0,3 %
1559
100 %

1730 100 %
  2010
2011
2011
2012
2010
2011
2011
2012
2010
2011
2011
2012
2010
2011
2011
2012
2010
2011
2011
2012
2010
2011
2011
2012
2010
2011
2011
2012
2010
2011
2011
2012
2010
2011
2011
2012
2010
2011
2011
2012
Beauce-Sartigan 50 61 40 13 29 27 33 52 21 21 11 17 10 9 22 43 2 0 216 243
Bellechasse 47 39 32 25 10 15 27 29 12 17 6 7 2 5 42 21 1 0 179 158
Chutes-Chaudière 46 29 38 15 56 34 36 53 12 18 11 14 7 1 46 30 0 1 252 195
Desjardins 62 34 54 48 49 36 43 37 18 20 12 6 13 0 29 29 0 2 280 212
Les Appalaches 35 54 33 24 26 27 33 45 10 11 7 15 2 5 15 15 0 0 161 196
L'Islet 16 20 13 11 4 8 13 8 3 1 2 4 5 2 9 2 0 0 65 56
La Nouvelle-
Beauce
17 19 14 16 25 19 12 19 3 9 1 6 2 3 11 15 1 0 86 106
Les Etchemins 10 17 9 7 13 7 11 11 2 7 1 8 4 5 9 5 0 0 59 67
Lotbinière 42 27 40 19 18 25 27 9 6 10 8 5 1 1 7 9 1 1 150 106
Montmagny 29 12 26 10 5 8 15 19 3 9 1 3 2 3 15 4 0 1 96 69
Robert-Cliche 11 22 29 11 15 10 15 13 9 1 7 5 1 3 1 20 0 0 88 85
Hors région 23 10 12 15 10 5 17 11 10 5 9 3 7 1 7 13 1 2 96 65
Inconnu 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 1 0 0 0 1

SIGNALEMENTS RETENUS PAR LE CENTRE JEUNESSE DE QUÉBEC - INSTITUT UNIVERSITAIRE
PAR PROBLÉMATIQUE ET PAR RÉGION EN 2011-2012 

  Abandon Abus physiques Abus sexuel Mauvais
traitements
psychologiques
Négligence Risques
sérieux
d'abus
physiques
Risque
sérieux
d'abus
sexuel
Risque
sérieux de
négligence
Trouble de
comportement
Total
 
TOTAL
2011-2012
% 2011-2012
 
TOTAL
2010-2011
% 2010-2011
 

5
0,2% 


7
0,3%

 

469
19,4%
 
 
437
17,4%

 

109
4,5%
 

127
5,1%

 

348
14,4%
 
 
369
14,7%

 

508
21,0%
 
 
549
21,9%

 

239
9,9%
 

165
6,6%

 

106
4,4%
 

117
4,7%

 

372
15,4%
 

414
16,5%
 


259
10,7%


321
12,8%



 2415
100,0%


 2506
100,0%

 
 
2010
2011
2011
2012
2010
2011
2011
2012
2010
2011
2011
2012
2010
2011
2011
2012
2010
2011
2011
2012
2010
2011
2011
2012
2010
2011
2011
2012
2010
2011
2011
2012
2010
2011
2011
2012
2010
2011
2011
2012
CHARLEVOIX     18 24 7 7 16 20 34 24 6 19 3 7 19 10 12 9 115 120
EXTÉRIEURE   2 10 10 9 5 22 15 14 20 10 9 9 3 25 13 9 7 108 84
INCONNU                       2   1         0 3
PORTNEUF   1 56 41 12 10 32 38 63 61 25 29 8 7 48 45 33 22 277 254
QUÉBEC-NORD 3 1 166 214 45 53 166 149 237 198 70 96 60 48 171 173 152 135 1070 1067
QUÉBEC-SUD 4 1 187 180 54 34 133 126 201 205 54 84 37 40 151 131 115 86 936 887
                                      2506 2415

   

 

SOURCE : CENTRE JEUNESSE CHAUDIERE-APPALACHES

Renseignements :

Sources :
Karine Primard
Agente d'information
Centre jeunesse de Québec -
Institut universitaire
418 661-6951, poste 1503
karineprimard.cj03@ssss.gouv.qc.ca
www.centrejeunessedequebec.qc.ca

Geneviève Dion
Responsable des communications
Centre jeunesse Chaudière-Appalaches
418 837-1930, poste 2209 
1 800 461-9331, poste 2209
Genevieve_Dion_@ssss.gouv.qc.ca
www.cj12.qc.ca

Profil de l'entreprise

CENTRE JEUNESSE CHAUDIERE-APPALACHES

Renseignements sur cet organisme

Centre jeunesse de Québec - Institut universitaire

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.