Un Diamant bonifié sera construit à la place D'Youville

QUÉBEC, le 11 avril 2015 /CNW Telbec/ - La ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française, Mme Hélène David, a confirmé aujourd'hui la participation financière du gouvernement du Québec à la construction du Diamant et en a profité pour faire connaître les bonifications apportées au projet. Le maire de Québec, M. Régis Labeaume, participait également à cette importante annonce.

« Ce projet amélioré sera rassembleur et encore plus porteur pour le Québec et pour sa renommée sur la scène internationale. Nous souhaitons que Le Diamant devienne un point de confluence pour nos créateurs si talentueux. Nous voulons que ce soit un véritable incubateur pour la créativité où la relève pourra se doter d'un savoir-faire unique; et nous voulons que ce soit une vitrine de calibre international pour les créations québécoises et étrangères à hautes exigences technologiques. Je remercie tout particulièrement Robert Lepage, son équipe et ses partenaires qui ont accepté de conjuguer leurs efforts et leur audace afin d'amener le projet plus loin encore », a déclaré la ministre David.

« Il est largement prouvé que la culture constitue un important pilier de développement régional. Ainsi, l'arrivée du Diamant contribuera à l'essor de la Capitale-Nationale. En plus de lui donner une signature unique et d'accroître son rayonnement international, il permettra de rassembler d'autres acteurs du monde culturel de la région », a fait savoir le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, M. Sam Hamad.

M. Labeaume a quant à lui confirmé la subvention de 7 M$ versée par la Ville, annoncée en 2012. « Nous voulons faire de la place D'Youville un carrefour culturel hors du commun, une destination recherchée pour assister à des représentations uniques; que cette place soit un incomparable centre de création, de production et de diffusion d'œuvres et d'évènements. Pour y arriver, nous devons avoir une approche culturelle branchée autant sur la relève que sur les technologies les plus avancées. C'est pourquoi ce projet de Diamant bonifié cadre tout à fait avec les aspirations de la Ville de Québec », a ajouté M. Labeaume.

Des bonifications porteuses
Le Diamant permettra, entre autres, à toute la population québécoise d'assister en grande première aux nouvelles productions d'Ex Machina et de Robert Lepage, des œuvres qui ont l'habitude de connaître un fort retentissement à l'international. Grâce au programme Scènes ouvertes de la Société des arts technologiques (SAT) mis en œuvre dans le cadre du Plan culturel numérique du Québec, de nombreuses salles de spectacles partout au Québec seront dotées, dès cette année, d'équipements numériques à la fine pointe de la technologie. Ainsi, il deviendra possible de constituer une tournée virtuelle des productions diffusées par Le Diamant pour les spectacles qui ne peuvent être présentés en région. Certains de ces spectacles seraient donc retransmis, en direct ou en différé, dans ce réseau de salles. Dans le même ordre d'idées, aussi en collaboration avec la Société des arts technologiques, un processus de co-création avec certains artisans actifs partout au Québec sera établi pour repousser encore plus les limites de l'innovation à l'ère numérique.

Avec sa salle à configuration multiple, Le Diamant offrira à la région de la Capitale-Nationale, sa première vitrine permanente pour la présentation de productions québécoises et internationales des arts du cirque. À cet égard, des discussions ont été entamées avec l'École de cirque de Québec, mais aussi avec de grandes compagnies de cirque québécoises comme le Cirque Éloize et Les 7 Doigts de la main. Ces compagnies se produisent déjà dans les grandes capitales du monde, elles auront désormais l'occasion de présenter aussi leurs œuvres dans des conditions optimales dans leur propre capitale.

Rassembleur, Le Diamant travaillera également de concert avec le Conservatoire de musique et d'art dramatique du Québec pour enrichir la formation de la relève. En effet, des classes de maîtres données par des personnalités artistiques reconnues et la possibilité d'assister à des répétitions et au processus d'élaboration d'un spectacle d'Ex Machina seront offertes aux élèves. Le Diamant accueillera aussi certaines productions des étudiants en art dramatique, leur permettant ainsi de profiter des atouts d'une salle de calibre international.

Figure phare du milieu artistique, Le Diamant sera un élément attractif pour les acteurs du milieu culturel du monde entier et favorisera la tenue d'une conférence culturelle internationale dans la ville de Québec. Un tel événement positionnera le Québec tout entier comme référence quant au développement et à l'évolution des arts vivants, en plus de contribuer à son rayonnement international.

L'association avec différentes manifestations culturelles de Québec, comme le proposait le projet initial, demeure fondamentale. En effet, certaines représentations inscrites à la programmation du Carrefour international de théâtre, du festival d'Opéra de Québec et du Festival de cinéma de la ville de Québec, par exemple, seront aussi présentées au Diamant.

La contribution de 30 M$ du gouvernement du Québec sera versée en vertu du programme Aide aux immobilisations du ministère de la Culture et des Communications et s'inscrit dans le cadre du Plan québécois des infrastructures.

 

SOURCE Cabinet de la ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française

Renseignements : Sources : Philip Proulx, Attaché de presse, Cabinet de la ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française, 418 380-2310; Salim Idrissi, Attaché de presse, Cabinet du ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, 418 643-4810; Information : Annie LeGruiec, Responsable des relations avec les médias, Ministère de la Culture et des Communications, Tél. : 418 380-2363, poste 7371; Carine Loranger, Service des communications, Ville de Québec, 418 641-6210


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.