Un cinéaste canadien recevra une formation en sécurité avant de filmer les victimes de Boko Haram

LONDON, ON, le 31 juill. 2017 /CNW/ - Un documentaire independent de Toronto a remporté la bourse Portenier pour les droits de l'homme pour 2017. Le prix de 3 000 $ fournit une formation en milieu hostile du type généralement donné au personnel des nouvelles qui couvre les conflits armés.

Le documentaire de Brennan Leffler, qui sera filmé au Nigéria avec Mellissa Fung, se concentrera sur les femmes et les enfants enlevés et violés par l'organisation militante islamiste Boko Haram. La production indépendante sera diffusée par TVOntario. M. Leffler a également effectué un travail d'enquête pour 16x9 de Global TV et W-5 de CTV.

En travaillant en Afghanistan en tant que correspondant de CBC en 2008, Mme Fung a été enlevée et détenue pendant 28 jours, au cours de laquelle elle a été agressée sexuellement. Ses mémoires, publiés en 2011, ont été intitulés Under an Afghan Sky.

Cette bourse annuelle, offert par le Forum du journalisme canadien sur la violence et le traumatisme, est parrainé par le documentariste Giselle Portenier, membre du conseil d'administration du Forum, dont les travaux sur les violations des droits de l'homme a été reconnu internationalement.  La bourse est décernée par un jury indépendant ayant une expertise dans le domaine, y compris un représentant du "Rory Peck Trust" au Grande-Bretagne, qui offre des bourses de formation en sécurité et autres formes de soutien à des pigistes à travers le monde.

Lorsque le concours a été établie, Mme Portenier a déclaré: « Les violations des droits de l'homme se poursuivent sans relâche dans le 21ème siècle, et les défenseurs des droits de l'homme dans le monde entier ont besoin du soutien des journalistes et documentaristes pour les aider à briller une lumière sur ces injustices. Certains des pires abus sont commis contre les femmes et les enfants, parfois à la suite de la guerre, mais souvent systématiquement, au nom de la culture et de la religion.

« Le but de cette bourse est d'aider à assurer la sécurité des journalistes et réalisateurs de documentaires comme ils exposent certains des abus les plus flagrantes dans le monde aujourd'hui. »

Réagissant à sa victoire, M. Leffler a déclaré: « Les médias traditionnels réduisent la couverture étrangère, donc je pense qu'il est plus important que jamais pour les journalistes indépendants de couvrir les zone de conflit. Si nous n'allons pas dans ces régions, des millions de personnes vulnérables souffriront et mourront, et leurs histoires ne seront jamais racontées. La formation en milieu hostile me permettra d'acquérir les compétences et les connaissances nécessaires pour minimiser le risque pour moi et pour mon équipe lorsque nous travaillons dans des endroits dangereux. Je suis extrêmement reconnaissant pour ce soutien. »

Le concours Portenier 2017 a attiré 30 applications du monde entier. Les cinq finalistes sont basés en Bolivie, au Canada, au Pakistan et en Slovaquie.

« Ils sont un groupe très talentueux et méritant, et les jurés ont tous déclaré que le choix final était difficile", a dit le président du Forum, Cliff Lonsdale. "Cela montre combien il y a encore besoin que nous ne pouvons pas encore remplir. »

L'année dernière, la bourse a était remporté par Eman Helal, une photojournaliste égyptienne, dont le travail expose le harcèlement sexuel et les attaques contre les femmes dans son pays. En 2015, le premier lauréat de la Bourse Portenier était Jason O'Hara, un cinéaste de Toronto travaillant sur un documentaire à propos la clairière des favelas à Rio de Janeiro avant la Coupe du monde 2014 et les Jeux olympiques 2016.

Portenier elle-même fait actuellement un film qui, selon elle, sera peut-être le plus important de sa carrière. In The Name of Your Daughter  (Dans le nom de votre fille) est un documentaire qui donnera la parole à certaines des filles les plus courageuses au monde : des enfants tanzaniens qui risquent leur vie pour protéger leurs droits humains et éviter les mutilations génitales féminines et le mariage alors qu'ils sont encore enfants.

Le Forum du journalisme canadien sur la violence et le traumatisme est un organisme de bienfaisance dont le travail est soutenu par The Globe and Mail, CBC News, Radio-Canada, Groupe CNW et par des donateurs individuels.

Nos remerciements à Groupe CNW pour soutenir cette annonce.

SOURCE Canadian Journalism Forum on Violence and Trauma

Renseignements : Pour plus d'informations veuillez consulter le site du Forum du journalisme canadien sur la violence et le traumatisme http://www.journalismforum.ca ou contactez Jane Hawkes, coordonnatrice-en-chef, à l'adresse suivante: jane.hawkes@journalismforum.ca Tél: ‪1-519-852-4946


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.