Un changement de cap en matière de science et de recherche qui doit tenir compte des règles prévalant dans le milieu universitaire

MONTRÉAL, le 22 mars 2016 /CNW Telbec/ - La Fédération québécoise des professeures et professeurs d'université (FQPPU) salue les annonces du ministre Morneau dans son budget en matière de science et de recherche. « Les engagements visant à intensifier les activités de recherche-innovation financées par les organismes subventionnaires, à redonner au Canada la capacité de prendre des décisions éclairées par l'apport de la science publique et à accroitre l'accès à l'information par l'entremise des données ouvertes sont les bienvenus, étant donné les affronts qu'ont subis les scientifiques pendant le règne du gouvernement précédent », argue Jean-Marie Lafortune, président de la FQPPU. « Ce changement d'orientation ne sera cependant achevé qu'avec la création d'un poste de directeur parlementaire des sciences indépendant. »

Par ailleurs, malgré qu'elle accueille positivement les engagements supplémentaires récurrents de 95 millions de dollars aux organismes subventionnaires de la recherche, la Fédération plaide pour que le gouvernement fédéral fasse plus pour reconnaître l'importance de la recherche libre, fortement négligée au cours de la dernière décennie. « En regard du financement de la recherche, l'ancien gouvernement favorisait démesurément les applications commerciales en imposant certaines thématiques et des partenariats avec les entreprises, sans égard pour l'intérêt public », ajoute M. Lafortune. L'annonce de l'examen, dont est mandatée la ministre des Sciences, du soutien fédéral à la recherche fondamentale est une bonne nouvelle. La FQPPU offre son soutien à la ministre Duncan dans sa révision prochaine des modalités de financement de la recherche universitaire, afin qu'elles soient plus respectueuses de la liberté académique.

Enfin, si elle voit d'un bon œil un plus grand soutien du gouvernement fédéral pour accroitre l'accès aux études universitaires, ainsi que les investissements de 2 milliards de dollars sur trois ans dans les infrastructures des établissements postsecondaires, la Fédération tient à rappeler que l'éducation demeure une compétence provinciale et qu'elle continuera de militer pour que le Québec conserve ses pouvoirs en cette matière.

La FQPPU représente la majorité des professeures et professeurs réguliers dans les universités francophones et anglophones du Québec.

 

SOURCE Fédération québécoise des professeures et professeurs d'université

Renseignements : FQPPU, 514 843-5953 / 1-888 843-5953, www.fqppu.org, facebook.com/fqppu, @FQPPU

RELATED LINKS
www.fqppu.org

Profil de l'entreprise

Fédération québécoise des professeures et professeurs d'université

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.