Un Canadien sur dix gère les finances d'un parent ou d'un ami intime

Avoir un document formel peut éviter des complications dans l'avenir

TORONTO, le 27 juill. 2012 /CNW/ - Les Canadiens sont de plus en plus nombreux à assumer la responsabilité de gérer les finances d'un parent ou d'un ami intime, de sorte qu'un sur dix s'occupe maintenant des finances d'un autre, en plus de ses propres affaires, a révélé un nouveau sondage de la Banque CIBC (TSX : CM; NYSE : CM) organisé par Harris/Decima.

Principales constatations du sondage

  • Un Canadien sur dix gère les finances d'un parent ou d'un ami intime qui est âgé, handicapé ou autrement incapable.
  • 31 pour cent de ceux qui gèrent les affaires d'une autre personne ne disposent pas d'une entente juridique en bonne et due forme.
  • 74 pour cent des Canadiens se rendent compte qu'ils ont intérêt à prendre des conseils professionnels afin de mieux gérer les finances d'un parent ou d'un ami intime.

Ce qui rend cette situation encore plus difficile, c'est qu'un tiers (31 pour cent) de ceux qui gèrent les finances d'un autre le font sans une entente ou un document officiel quelconque comme un mandat écrit.

« Étant donné que des décisions personnelles sous-entendent de nombreuses opérations financières, il est logique que des gens demandent souvent de l'aide à leurs amis ou à des membres de leur famille, » a déclaré Jamie Golombek, directeur gestionnaire, Planification fiscale et successorale CIBC. « En réalité, cependant, la plupart des gens n'ont ni le temps ni les qualifications ou les compétences nécessaires pour se mettre à gérer les finances de quelqu'un d'autre. »

« Cette situation est encore bien pire lorsque les arrangements sont pris de manière officieuse. Les décisions que vous prendriez en temps normal ne sont pas nécessairement celles que l'autre personne veut ou souhaite. C'est la raison pour laquelle il est important de dresser un plan officiel, y compris un mandat qui désigne quelqu'un qui effectuera des opérations financières pour votre compte, avant que qui que ce soit assume la responsabilité de gérer les affaires financières d'un parent ou d'un ami intime âgé, handicapé ou qui est autrement incapable de le faire. »

Selon M. Golombek, il y a deux importantes considérations dont vous devez tenir compte lorsque vous désignez quelqu'un pour gérer vos finances au cas où vous seriez incapable de le faire.

Assurez-vous de choisir la personne la plus apte à remplir ce rôle
« Il est important d'examiner attentivement qui vous choisissez pour gérer vos finances, » explique M. Golombek. « Cette personne pourrait être tenue non seulement d'accomplir de simples tâches comme régler des factures et gérer un budget, mais d'effectuer aussi des opérations plus complexes comme choisir des placements, vendre des biens, préparer une déclaration de revenus et rendre compte de transactions financières, pour n'en nommer que quelques-unes.

Même si la plupart des gens choisissent un membre de la famille et des amis pour gérer leurs affaires, parce que cela leur procure un certain réconfort pour ce qui est de la confiance et de la familiarité, le sondage de la Banque CIBC a constaté que 74 pour cent des répondants se sont rendu compte qu'ils avaient intérêt à recevoir des conseils professionnels.

Allez-y officiellement
« Gérer les finances d'un parent ou d'un ami intime qui est âgé, handicapé ou autrement incapable, peut susciter  beaucoup d'émotion et prendre aussi du temps, » fait remarquer M. Golombek.

« Cependant, étant donné qu'un tiers de ceux qui gèrent les affaires d'un autre le font sans une entente officialisée, des conflits peuvent survenir. Lorsque ces arrangements sont officieux des malentendus sont possibles et c'est ce qui arrive parfois. »

Il donne en exemple une cliente âgée qui avait de la difficulté à gérer ses finances; elle a donc demandé que son fils aîné soit inscrit comme cotitulaire de son compte en banque. Cependant, faute d'un document officiel quelconque, son fils, à titre de cotitulaire du compte, était en mesure de retirer des fonds pour ses besoins personnels. Étant donné qu'elle vit dans une province où il existe un droit de survie entre cotitulaires (ce qui n'est pas le cas au Québec), à son décès, tous les fonds dans le compte appartiendraient à ce fils uniquement, à l'exclusion peut-être de ses autres enfants.  Comme l'explique M. Golombek, si la mère, au lieu de faire de son compte un compte conjoint, avait officiellement nommé son fils et documenté ses intentions dans un mandat, ce document expliquerait clairement que le fils ne pourrait utiliser les fonds que pour régler les dépenses de sa mère. Par ailleurs, à son décès, le solde du compte serait transmis aux bénéficiaires de la succession désignés par la mère, soit tous ses autres enfants. »

M. Golombek recommande aux Canadiens d'avoir un plan successoral qui comprend un mandat décrivant les responsabilités du mandataire. « Lorsque vous donnez un mandat, vous devez envisager la personne la mieux qualifiée pour exécuter vos souhaits et indiquer bien clairement ses responsabilités et à quoi serviront vos fonds. Pour bien faire connaître vos intentions et les faire exécuter, il est important de planifier à l'avance. Cela réduit l'incertitude et le risque de conflits par la suite.

Si vous assumez officiellement le rôle de gérer les finances de quelqu'un d'autre et que vous craignez de n'avoir ni le temps ni les compétences pour remplir ce rôle efficacement, vous pouvez avoir recours aux services d'une société de fiducie, comme la Compagnie Trust CIBC, qui agira à titre de « mandataire ». Grâce au mandataire, vous aurez la tranquillité d'esprit de savoir que les finances sont gérées de manière professionnelle pendant que vous conservez l'autorité de prendre des décisions.

Une société de fiducie peut aussi agir à titre de mandataire. L'équipe de la Compagnie Trust CIBC gère les affaires de ses clients efficacement et en toute impartialité, en ayant recours à des ressources en matière de fiscalité, juridique, de planification financière, de placements et d'opérations bancaires conformément aux besoins et aux souhaits particuliers de chaque client. Il pourrait être judicieux de faire en sorte qu'une société de fiducie comme la Compagnie Trust CIBC soit nommée comme votre mandataire pour prendre des décisions financières et exécuter des opérations pour votre compte.

Des renseignements détaillés sur les avantages d'un mandat pour questions financières se trouvent dans le plus récent rapport de Gestion privée de patrimoine CIBC, La planification en cas d'inaptitude. Vous avez le pouvoir d'agir!, le troisième d'une série de rapports sur la planification successorale.

Ces résultats sont fondés sur un sondage de la Banque CIBC effectué par Harris/Decima, au moyen du téléVox, auprès de 1 002 Canadiens. La marge d'erreur est de +/- 3,1 %, 19 fois sur 20. Ces données ont été recueillies entre le 15 et le 19 mars 2012.

Gestion privée de patrimoine CIBC répond aux besoins des clients à valeur nette élevée en leur offrant une gamme complète de solutions et de services-conseils intégrés, ce qui comprend des services bancaires privés ainsi que des solutions personnalisées pour la planification financière, les conseils de placement, les fiducies et les successions.

La Banque CIBC est une institution financière nord-américaine de premier plan qui compte près de 11 millions de clients, tant des particuliers que des entreprises. La Banque CIBC offre une vaste gamme de produits et de services par l'intermédiaire de son réseau de services bancaires électroniques complets, de ses centres bancaires et de ses bureaux dans tout le Canada, aux États-Unis et dans le monde entier. Vous trouverez d'autres communiqués et d'autres renseignements sur la Banque CIBC dans notre Centre de presse, sur le site Web de l'entreprise, à www.cibc.com/francais.

SOURCE : Banque CIBC

Renseignements :

Sean Hamilton, directeur en chef, Communications et affaires publiques, 416-304-8456 ou sean.hamilton@cibc.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.