Un budget qui se prive de la contribution du secteur de l'habitation

QUÉBEC, le 26 mars 2015 /CNW Telbec/ - L'Association des professionnels de la construction et de l'habitation du Québec (APCHQ) se désole que le budget 2015-2016 du gouvernement du Québec ne prévoie aucune mesure pour favoriser l'accession à la propriété. Certaines mesures sont intéressantes, mais l'Association considère que le gouvernement aurait pu davantage mettre à profit le secteur de l'habitation pour contribuer à la relance économique du Québec.

« Nous nous réjouissons du contrôle des dépenses effectué par le gouvernement, qui permet d'atteindre l'équilibre budgétaire, mais il est important que des mesures structurantes pour stimuler les revenus soient également mises en place. Le secteur de l'habitation aurait pu grandement contribuer à la stimulation de l'économie québécoise, mais le gouvernement n'a pas privilégié cette avenue », affirme le directeur des communications de l'APCHQ, François-William Simard.

Fin du crédit d'impôt à la rénovation
Depuis plusieurs semaines déjà, l'APCHQ demandait que le crédit d'impôt LogiRénov, mis en place au printemps 2014 et qui doit se terminer le 1er juillet prochain, devienne permanent, ou à tout le moins, qu'il soit prolongé pour une période additionnelle d'un an. L'APCHQ est déçue de constater que cette suggestion n'ait pas été retenue par le ministre des Finances.

L'impact du crédit d'impôt sur l'économie a été substantiel alors que selon un sondage réalisé par l'Association, 70 % des rénovateurs ont vu leurs activités croître. D'ailleurs, selon des données publiées par Statistiques Canada au début du mois, les dépenses en rénovation ont cru de 8 % en 2014. « Cela concorde avec plusieurs données de l'APCHQ publiées au cours des derniers mois. Il ne fait aucun doute que le crédit d'impôt à la rénovation est responsable en grande partie de cette hausse. Rappelons en outre qu'un tel crédit d'impôt est un excellent moyen de lutter contre l'évasion fiscale », poursuit M. Simard.

Aucune mesure pour stimuler l'accession à la propriété
L'accession à la propriété demeure difficile au Québec, plus qu'ailleurs au Canada, alors que seulement 61 % des ménages québécois sont propriétaires, comparativement à un taux qui atteint au moins 70 % dans toutes les autres provinces canadiennes. L'APCHQ constate malheureusement qu'aucune mesure visant à favoriser l'accession à la propriété n'ait été prévue.

L'Association avait fait plusieurs recommandations en ce sens au gouvernement, dont la mise sur pied d'un programme de prêts pour ceux qui accèdent à la propriété et l'instauration d'un RAP intergénérationnel, qui ne lui aurait strictement rien coûté. De telles mesures auraient pu permettre de combler l'écart avec le reste du Canada quant au taux de ménages propriétaires.

Mise en place d'une subvention aux aînés : un point de départ
L'APCHQ reçoit positivement la mise en place d'une subvention aux aînés pour compenser une hausse de taxes municipales importante. Il s'agit d'une façon pragmatique d'aider les aînés dont les revenus sont peu élevés à conserver la résidence dans laquelle ils habitent depuis plusieurs décennies. Le prix des maisons s'est grandement accru depuis le début des années 2000 et une telle mesure était tout à fait souhaitable. Cela dit, l'APCHQ constate que l'aide sera néanmoins peu élevée. « Il s'agit d'un point de départ qu'il faudra s'efforcer d'améliorer au fil des ans afin de s'assurer que la mesure ait véritablement l'effet escompté », poursuit M. Simard.

Des mesures plus pragmatiques pour lutter contre l'évasion fiscale
L'APCHQ se réjouit que le gouvernement ait entendu les demandes qu'elle a exprimées en janvier dernier en commission parlementaire sur le projet de loi 28 et qu'il ait décidé de se donner le temps nécessaire pour que l'application de l'Attestation de Revenu Québec se fasse le mieux possible. Une mise en place dans les premiers mois de 2015, comme il était prévu initialement, aurait eu des impacts indésirables puisque selon l'Association, le projet devait encore subir plusieurs améliorations pour le rendre pertinent et efficace. L'APCHQ poursuivra ses représentations auprès du gouvernement pour s'assurer qu'on minimise l'impact de l'ARQ sur les entreprises du secteur de la construction.

Par ailleurs, l'APCHQ constate que dans sa lutte globale contre l'évasion fiscale, le gouvernement entend mettre davantage l'emphase sur les entreprises naissantes. Cela concorde avec une recommandation que lui avait faite l'APCHQ. Finalement, la Régie du bâtiment du Québec lancera une grande campagne de sensibilisation auprès des consommateurs pour les inciter à faire affaires avec un entrepreneur licencié. L'APCHQ en est satisfaite.

« Le gouvernement a su contrôler ses dépenses au cours des derniers mois et nous ne pouvons qu'applaudir le retour à l'équilibre budgétaire. Cela dit, le secteur de l'habitation aurait pu contribuer à la relance de l'économie », conclut M. Simard.

À propos de l'APCHQ
Fondée en 1961, l'APCHQ est un organisme privé à but non lucratif qui a pour mission de faire valoir et développer le professionnalisme de ses 17 000 entreprises membres réunies au sein de 15 associations régionales. Grâce à son offre de services techniques, juridiques, administratifs et de formation ainsi qu'à ses interventions gouvernementales et publiques, l'APCHQ contribue à ce que ses membres puissent accroître leurs compétences et évoluer dans un environnement hautement compétitif. En outre, à l'occasion du renouvellement des conventions collectives de l'industrie de la construction, l'APCHQ a le mandat de négocier au nom de 14 500 employeurs du secteur résidentiel.  

 

SOURCE Association des professionnels de la construction et de l'habitation du Québec (APCHQ)

Renseignements : François-William Simard, Directeur des communications, APCHQ, Cell. : 514 475-2046, francois-william.simard@apchq.com

LIENS CONNEXES
http://www.apchq.com/

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.