Un budget peu équitable - L'Union des consommateurs est déçue et inquiète

QUÉBEC, le 30 mars /CNW Telbec/ - L'Union des consommateurs accueille avec grande déception le budget présenté aujourd'hui par le ministre Bachand et s'inquiète que, dans sa quête de nouveaux revenus, le gouvernement du Québec semble renoncer à l'équité du régime fiscal.

Ainsi, une nouvelle taxe santé uniforme, digne de l'ère Thatcher, frappera également les ménages, indistinctement de leur revenu, à l'exception des ménages vivant dans la grande pauvreté.

Beaucoup de hausses régressives sont annoncées, sans que l'on sache si des mécanismes compensatoires adéquats seront offerts pour les atténuer. Le nouveau "crédit d'impôt de solidarité" compensera les hausses de la TVQ, mais seulement pour les ménages les plus pauvres. Le ministre des Finances n'a malheureusement pas retenu l'idée de moduler les taxes selon la nature des biens achetés, comme le font plusieurs pays européens, où les biens de luxe ou ceux qui sont nuisibles à l'environnement sont taxés davantage.

En ce qui concerne les hausses de taxes sur l'essence, il est déplorable qu'aucune mesure ne semble envisagée pour les citoyens qui habitent hors des grands centres, qui n'ont pas accès au transport en commun et qui dépendent entièrement de l'automobile pour se déplacer.

Les mesures les plus inquiétantes, toutefois, ne sont qu'esquissées dans ce budget et arriveront plus tard. L'imposition d'un ticket modérateur en santé est inacceptable, selon l'Union des consommateurs, puisqu'il s'agit d'un frein à l'accès aux services de santé.

De même, la hausse annoncée des frais de scolarité diminuera l'accès aux études supérieures pour les jeunes, qui sont pourtant l'avenir du Québec.

La hausse du tarif d'électricité du bloc patrimonial, à compter de 2014, qui s'ajoutera aux hausses courantes acceptées d'année en année par la Régie de l'énergie, frappera encore une fois tous les ménages, indistinctement de leur revenu. Pour ajouter à l'iniquité, le gouvernement a choisi d'épargner de cette hausse les grandes industries énergivores, un choix très discutable.

L'Union des consommateurs aurait souhaité que le gouvernement fasse plus d'efforts pour créer la richesse et réduire la pauvreté, par exemple, en investissant davantage en éducation.

Il aurait aussi dû faire preuve d'un plus grand sens de l'équité et de plus d'imagination pour trouver de nouveaux revenus: impôts supplémentaires pour les hauts revenus, politique de réduction des dépenses de médicaments, redevances dignes de ce nom pour les compagnies minières et l'utilisation commerciale de l'eau ou encore, un plan ambitieux d'électrification des transports pour réduire la dépendance au pétrole.

Malheureusement, le ministre a plutôt choisi d'aller puiser principalement dans les poches de la classe moyenne.

SOURCE Union des consommateurs

Renseignements : Renseignements: Charles Tanguay, responsable des communications, (514) 743-0419

Profil de l'entreprise

Union des consommateurs

Renseignements sur cet organisme

BUDGET DU QUEBEC 2010

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.