Un bilan positif de la Conférence de Montréal

MONTRÉAL, le 16 juin 2016 /CNW Telbec/ - Dans le cadre de la Conférence de Montréal qui s'est déroulée cette année du 13 au 16 juin sur le thème « Construire une nouvelle ère de prospérité », le premier ministre du Québec, Philippe Couillard  a lancé un vibrant plaidoyer en faveur de l'Accord économique et commercial global (AECG) entre le Canada et l'Union européenne lors de son allocution d'ouverture.

« La ratification de l'accord de libre-échange entre le Canada et l'Union européenne est d'une importance considérable. Plus que jamais, le Québec tient à accroître ses exportations pour appuyer son économie. Nous devons donc saisir cette occasion de faire du Québec une plaque tournante du commerce entre l'Europe et l'Amérique du Nord. Cet accord économique constitue un partenariat historique dont le Québec a été un ardent promoteur », a affirmé le premier ministre.

Tout comme les éditions précédentes, la Conférence de Montréal a été une occasion privilégiée pour la tenue d'entretiens bilatéraux de haut niveau. D'ailleurs, le premier ministre s'est notamment entretenu avec le commissaire européen, Pierre Moscovici, le secrétaire des Finances et du Crédit public du Mexique, Luis Videgaray Caso, le président du Groupe de la Banque africaine de développement, Akinwumi Adesina, et le ministre des Affaires étrangères, Stéphane Dion.

Pour sa part, la ministre des Relations internationales et de la Francophonie, Christine St-Pierre, a rencontré entre autres la ministre du Commerce international, Chrystia Freeland, et la directrice générale de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), Irina Bokova. Lors de son discours, cette dernière a d'ailleurs abordé l'importance d'une société inclusive, élément essentiel qui contribue à la prospérité de chaque communauté. Il est à noter que le Québec participe aux grands chantiers de l'UNESCO, que ce soit en éducation ou en culture, par l'entremise d'experts gouvernementaux ou universitaires.

« La Conférence de Montréal réunit chaque année des leaders politiques et économiques parmi les plus influents de la planète. Il s'agit d'une tribune d'exception, car cet événement d'envergure internationale offre au Québec et à sa métropole une occasion d'affirmer leur stature internationale, notamment comme destination d'affaires incontournable depuis plus de 20 ans », a souligné la ministre Christine St-Pierre.

Outre le premier ministre et la ministre des Relations internationales et de la Francophonie, Christine St-Pierre, la ministre de l'Immigration, de la Diversité et de l'Inclusion, Kathleen Weil, la ministre de l'Économie, de la Science et de l'Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique, Dominique Anglade, le ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable du Plan Nord, Pierre Arcand, le ministre délégué aux Affaires maritimes, Jean D'Amour, la ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie, Lucie Charlebois, le ministre des Finances et ministre responsable de l'Administration gouvernementale et de la Révision permanente des programmes et président du Conseil du trésor, Carlos Leitão, et le ministre responsable des Affaires autochtones, Geoffrey Kelley, ont pris part aux activités de la Conférence qui se sont échelonnées jusqu'au 16 juin.

Rappelons enfin que le Gouvernement du Québec est un partenaire majeur de l'événement, tant sur le plan financier que dans l'organisation d'activités. D'ailleurs, une nouvelle entente de partenariat entre le Gouvernement du Québec et la Conférence de Montréal, coordonnée par le ministère des Relations internationales et de la Francophonie, vient d'être conclue pour une durée de quatre ans. Cette entente permet au Gouvernement du Québec de bénéficier de différentes tribunes dans le cadre de la Conférence, notamment pour exposer ses priorités d'action.

À propos de la Conférence de Montréal

Créé en 1994 par Gil Rémillard, qui a été notamment ministre des Relations internationales, le Forum économique international des Amériques se déploie aujourd'hui autour de trois grandes conférences annuelles : la Conférence de Montréal, le Toronto Global Forum et le World Strategic Forum (Miami). À cela s'ajoutera un quatrième événement en décembre 2017, soit la Conférence de Paris. La Conférence de Montréal a pour mission de développer la connaissance des grands enjeux de la mondialisation des économies en mettant l'accent sur les relations entre les Amériques et les différents continents. Le Forum vise aussi à favoriser l'échange d'information, promouvoir la libre discussion autour des tendances économiques actuelles et faciliter les rencontres pour développer les échanges internationaux en invitant des chefs d'État et de gouvernement, des gens d'affaires, des membres de gouvernements, des fonctionnaires internationaux, des universitaires, des syndicalistes et des gens de la société civile.

 

SOURCE Cabinet du premier ministre

Renseignements : Harold Fortin, Porte-parole du premier ministre, Directeur des communications, Cabinet du premier ministre du Québec, 418 643-5321; François Caouette, Attaché de presse, Cabinet de la ministre des Relations internationales et de la Francophonie, Téléphone : 418 649-2319

RELATED LINKS
www.premier-ministre.gouv.qc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.