Un bilan positif de gestion des matières résiduelles pour le Grand Montréal

MONTRÉAL, le 21 déc. /CNW Telbec/ - La Communauté métropolitaine de Montréal a adopté en juin 2006 le Plan métropolitain de gestion des matières résiduelles (PMGMR). En vertu de la mesure 17, la Communauté doit mettre en place un système de suivi et de surveillance concernant la mise en œuvre des mesures du PMGMR. À un premier bilan publié en 2006, s'ajoute aujourd'hui le Bilan 2007-2008.

Ce document révèle :

    
    - En 2008, les résidences et les petits établissements commerciaux et
      institutionnels du Grand Montréal ont généré plus de 2 millions de
      tonnes de matières résiduelles, ce qui représente approximativement
      l'équivalent du volume du Stade olympique;

    - Entre 2006 et 2008, la quantité moyenne de matières résiduelles
      produites par personne a diminué d'un peu plus de 2 %;

    - Per capita, la quantité de matières résiduelles éliminées en 2008 est
      en baisse de 7 % par rapport à 2006;

    - En 2008, plus du quart des municipalités du Grand Montréal ont atteint,
      voire dépassé, l'objectif de récupération des matières recyclables fixé
      à 60 % alors que seulement quatre atteignaient cet objectif en 2006;

    - Entre 2006 et 2008, les quantités de matières recyclables récupérées
      ont augmenté de 26 %;

    - Les matières organiques, responsables de nuisances environnementales et
      de production de gaz à effet de serre, représentent plus de 60 % des
      matières résiduelles acheminées à l'enfouissement;

    - En l'absence d'installations de traitement adéquates, le taux de
      récupération et de mise en valeur des matières putrescibles stagne sous
      la barre des 10 %;

    - Les coûts de la gestion des matières résiduelles pour les municipalités
      du Grand Montréal s'élevaient à près de 250 millions de dollars en
      2008, soit une augmentation de plus de 15 % par rapport à 2006;

    - Les coûts d'élimination atteignaient 170 millions de dollars en 2008,
      passant en moyenne de 109 $ à 134 $ la tonne;

    - En 2008, la compensation pour les services municipaux de collecte
      sélective (loi 102) et la redistribution des redevances à l'élimination
      (loi 130) ne couvraient que 16 % des coûts de gestion des matières
      résiduelles.
    

Tout en soulignant les efforts à consentir dans le dossier des matières organiques, le coordonnateur - environnement, M. Michel Allaire, se réjouit du Bilan 2007-2008 de la gestion des matières résiduelles : "Au cours des dernières années, les municipalités du Grand Montréal ont entrepris une série d'activités en gestion des matières résiduelles et les efforts engagés portent fruit. J'ai confiance qu'au cours des prochaines années le Grand Montréal disposera de l'appui nécessaire pour atteindre les objectifs de valorisation des résidus organiques".

Forte de ces résultats, la Communauté entend poursuivre ses efforts dans le sens des grandes orientations du PMGMR au cours de 2009-2010, soit :

    
    - Poursuivre les activités de sensibilisation, de suivi et de veille sous
      sa responsabilité;

    - Compléter les plans directeurs de chacun des cinq secteurs
      géographiques du Grand Montréal et adopter une planification
      métropolitaine de gestion des résidus organiques et ultimes;

    - Assurer la planification et accentuer le soutien aux municipalités pour
      l'implantation d'infrastructures de gestion des matières résiduelles,
      notamment celles destinées à la valorisation des résidus organiques;

    - Stimuler les échanges entre les intervenants de la gestion des matières
      résiduelles des cinq secteurs géographiques du Grand Montréal.
    

Les données 2007-2008 sur la gestion des matières résiduelles sont maintenant disponibles sur le Tableau de bord de la Communauté métropolitaine de Montréal au tbpmgmr.cmm.qc.ca.

Créée le 1er janvier 2001, la Communauté métropolitaine de Montréal est un organisme de planification, de coordination et de financement qui regroupe 82 municipalités, soit 3,6 millions de personnes réparties sur plus de 4 360 kilomètres carrés. La Communauté exerce des compétences dans les domaines de l'aménagement du territoire, du développement économique, du logement social, du transport en commun et de l'environnement, dont la planification de la gestion des matières résiduelles.

SOURCE Communauté métropolitaine de Montréal

Renseignements : Renseignements: Simon Lafrance, Conseiller en environnement, Communauté métropolitaine de Montréal, (514) 350-2550, simon.lafrance@cmm.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.