Un arbitre tranchera les questions des salaires et des avantages sociaux des
mécaniciens de locomotive du CN, les négociations reprises s'étant terminées
sans entente

MONTRÉAL, le 13 déc. /CNW Telbec/ - Les questions non résolues des salaires et des avantages sociaux des 1 700 mécaniciens de locomotive du CN (Bourse de Toronto : CNR) (Bourse de New York : CNI) au Canada seront soumises à l'arbitrage exécutoire puisque les négociations qui avaient repris entre la Compagnie et la Conférence ferroviaire de Teamsters Canada (CFTC) se sont terminées hier sans qu'il y ait eu entente.

Dans le cadre de l'accord de principe qui avait mis fin à la grève de la CFTC le 2 décembre 2009, la Compagnie et le syndicat s'étaient entendus pour faire appel à l'arbitrage d'un tiers pour les questions des salaires et des avantages sociaux, si de nouveaux pourparlers ne permettaient pas de résoudre leurs différends en vue de la signature d'une convention collective.

Le ministre fédéral du Travail va maintenant nommer un arbitre, qui aura 90 jours après sa nomination pour lui communiquer sa décision finale concernant la nouvelle convention collective. Rien n'empêche cependant le CN ni la CFTC de s'entendre pour reprendre les négociations après le début du processus d'arbitrage.

En vertu du mécanisme de résolution du litige prévu dans l'accord de principe du 2 décembre, la CFTC ne peut entreprendre aucun autre mouvement de grève et le CN ne peut pas imposer de lock-out aux membres du syndicat.

Énoncés prospectifs

Le présent communiqué contient des énoncés de nature prospective. Le CN met le lecteur en garde contre le fait que ces énoncés, de par leur caractère prospectif, impliquent des risques, des incertitudes et des hypothèses. Ces énoncés contiennent de manière implicite, surtout en ce qui a trait aux possibilités de croissance à long terme, l'hypothèse de la Compagnie selon laquelle de telles possibilités de croissance sont moins touchées par la situation actuelle des économies nord-américaine et mondiale. La Compagnie met le lecteur en garde contre le fait que ses hypothèses pourraient ne pas s'avérer et qu'en raison de la conjoncture économique, ces hypothèses, qui étaient raisonnables au moment où elles ont été formulées, comportent un degré plus élevé d'incertitude. La Compagnie met le lecteur en garde contre le fait que ses résultats pourraient différer grandement de ceux que l'on retrouve de manière explicite ou implicite dans les énoncés prospectifs. Les éléments importants qui pourraient provoquer de tels écarts comprennent, sans en exclure d'autres, les effets d'une conjoncture économique et commerciale générale défavorable, y compris la profonde récession actuelle de l'économie nord-américaine et la contraction de l'économie mondiale en 2009, la concurrence dans le secteur, l'inflation, les fluctuations monétaires et des taux d'intérêt, les variations de prix du carburant, les nouvelles dispositions législatives ou réglementaires, la conformité aux lois et règlements sur l'environnement, les mesures prises par les organismes de réglementation, les différents événements qui pourraient perturber l'exploitation, y compris les événements naturels comme les intempéries, les sécheresses, les inondations et les tremblements de terre, les négociations syndicales et les interruptions de travail, les réclamations liées à l'environnement, les incertitudes liées aux enquêtes, aux poursuites ou aux autres types de réclamations et de litiges, les risques et obligations résultant de déraillements, de même que les autres risques décrits de temps à autre de façon détaillée dans des rapports déposés par le CN auprès des organismes de réglementation du commerce des valeurs mobilières au Canada et aux États-Unis. On pourra trouver un résumé des principaux facteurs de risque dans la section "Rapport de gestion" des rapports annuels et intermédiaires du CN ainsi que dans la Notice annuelle et le formulaire 40-F déposés par la Compagnie auprès des organismes de réglementation du commerce des valeurs mobilières au Canada et aux États-Unis et qui sont accessibles sur le site Web du CN.

Le CN ne peut être tenu de mettre à jour ou de réviser les énoncés de nature prospective pour tenir compte d'événements futurs ou de changements de situations ou de prévisions, à moins que ne l'exigent les lois applicables. Si le CN décidait de mettre à jour un énoncé de nature prospective, il ne faudrait pas en conclure qu'il fera d'autres mises à jour relatives à cet énoncé, à des questions connexes ou à tout autre énoncé de nature prospective.

Couvrant le Canada et le centre des États-Unis, de l'Atlantique au Pacifique et jusqu'au golfe du Mexique, le réseau du CN - la Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada et ses filiales ferroviaires actives - dessert les ports de Vancouver et Prince Rupert, en Colombie-Britannique, Montréal, Halifax, La Nouvelle-Orléans et Mobile, en Alabama, ainsi que les grandes régions métropolitaines de Toronto, Buffalo, Chicago, Detroit, Duluth-Superior, au Minnesota et au Wisconsin, Green Bay, au Wisconsin, Minneapolis-St. Paul, au Minnesota, Memphis, et Jackson, au Mississippi. Il a en outre des liaisons avec toutes les régions de l'Amérique du Nord. Pour de plus amples renseignements sur le CN, visitez le site Web de la Compagnie à l'adresse www.cn.ca.

SOURCE La Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada

Renseignements : Renseignements: Médias : Bryan Tucker, Directeur principal Affaires publiques et Relations avec les médias, (514) 399-6450; Investisseurs : Robert Noorigian, Vice-président Relations avec les investisseurs, (514) 399-0052


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.