Un appel à Mme Monique Leroux - Lancement de la Semaine de l'équité salariale
pendant la Semaine de la coopération chez Desjardins

MONTRÉAL, le 13 oct. /CNW Telbec/ - Les représentants de la Section locale 575 du SEPB-Québec (FTQ), le plus important syndicat du Mouvement Desjardins, lancent aujourd'hui la Semaine de l'équité salariale au Mouvement Desjardins. Les employés du Mouvement, qui n'ont toujours pas obtenu de règlement avec leur employeur plus de dix après la promulgation de la Loi sur l'équité salariale, compte interpeller la présidente du Mouvement Desjardins, Mme Monique Leroux, concernant la discrimination salariale présente dans l'entreprise qu'elle dirige ainsi que sur les valeurs qui l'animent.

Le Mouvement Desjardins se targue, sur son site WEB, de viser le bien-être économique et social de ses 5,8 millions de membres. Toujours selon Desjardins, les valeurs fondamentales de la plus grande entreprise privée au Québec réfèrent à la prise en charge et la responsabilité personnelles et mutuelles, la démocratie, l'égalité, l'équité et la solidarité. Fidèles à l'esprit des fondateurs, peut-on lire, les membres des coopératives adhèrent à une éthique fondée sur l'honnêteté, la transparence, la responsabilité sociale et l'altruisme.

C'est étonnant de lire que le Mouvement Desjardins dit tenir à ces valeurs pour ses sociétaires, notamment celle de l'équité, parce que lorsque vient le temps de poser des gestes concrets pour ses employés, de passer à la caisse et de régler une fois pour toute la discrimination dans l'entreprise, tous les prétextes semblent bons pour ne pas reconnaitre la véritable valeur du travail des femmes qui y œuvrent. Madame Leroux doit maintenant faire la démonstration que ses discours sur les valeurs de Desjardins ne sont pas vides de sens. Elle doit s'inspirer de ces valeurs pour régler le dossier de l'équité en passant de la parole aux actes, a déclaré Ginette Geoffroy, porte-parole de la Section locale 575 du SEPB-Québec (FTQ).

Nous faisons le choix de tenir une Semaine de l'équité salariale dans l'espoir d'obtenir un règlement final de ce dossier et le paiement des ajustements salariaux dus en vertu de la Loi sur l'équité. Nous pensions, lors de son élection, que cette première présidente dans l'histoire de Desjardins serait plus sensible à la cause des femmes, à la discrimination systémique au sein de l'entreprise qu'elle dirige. Malheureusement, Mme Leroux semble insensible à nos appels, elle qui n'a même pas daigné nous recevoir lors du dépôt d'une pétition réclamant l'équité en juin dernier, alors qu'elle prend le temps qu'il faut pour rencontrer les gens de la haute finance et prononcer des allocutions, a conclu Mme Geoffroy.

La Loi sur l'équité salariale a pour objet de corriger les écarts salariaux dus à la discrimination systémique fondée sur le sexe à l'égard des personnes qui occupent des emplois dans des catégories d'emplois à prédominance féminine.

La section locale 575 du SEPB est un syndicat affilié à la FTQ, la plus grande centrale syndicale québécoise avec plus de un demi-million de membres.

SOURCE SECTION LOCALE 575 DU SEPB-QUEBEC (FTQ)

Renseignements : Renseignements: Ginette Geoffroy, (514) 522-6511; Linda Solomon, (514) 915-3770; Source: Section locale 575 du SEPB-Québec (FTQ)

Profil de l'entreprise

SECTION LOCALE 575 DU SEPB-QUEBEC (FTQ)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.