Un an après le lancement du Programme Agir pour une mixité réelle en chantier : une responsabilité partagée, la Coalition québécoise pour les femmes dans la construction presse le gouvernement d'instaurer un programme d'obligation contractuelle dans l'industrie

MONTRÉAL, le 23 mars 2016 /CNW Telbec/ - Un an après le lancement du Programme d'accès à l'égalité des femmes dans l'industrie de la construction (PAÉF) Agir pour une mixité réelle en chantier : une responsabilité partagée, la Commission de la construction du Québec (CCQ) constate une croissance très minime de la proportion de travailleuses sur les chantiers. La Coalition québécoise pour les femmes dans la construction presse le Secrétariat du Conseil du trésor d'inclure un Programme d'obligation contractuelle (POC) dans le Règlement sur les contrats de travaux de construction des organismes publics et d'établir rapidement ses modalités d'application afin qu'augmente significativement le nombre de travailleuses sur les chantiers publics.

Au terme de la première année du programme d'accès à l'égalité auquel de nombreux partenaires se sont engagés, des résultats sont attendus. La Coalition, coordonnée par le Conseil d'intervention pour l'accès des femmes au travail (CIAFT), est d'avis que, sans mesure contraignant les entreprises à embaucher des travailleuses, le Québec ne peut espérer rejoindre la moyenne canadienne de 3% de femmes sur les chantiers, objectif que souhaite atteindre la CCQ d'ici 2018.

Ce programme existe déjà et vise les entreprises et les organismes publics qui obtiennent du gouvernement un contrat ou une subvention de 100 000 dollars et plus. La Coalition interpelle le Conseil du trésor afin que le POC s'applique au secteur de la construction dans les meilleurs délais. D'ailleurs, le ministre Sam Hamad, président du Conseil du trésor, soulignait l'an dernier que «l'industrie de la construction joue un rôle de moteur de l'économie du Québec. Il est primordial que l'ensemble de nos citoyennes et citoyens ait un accès équitable à cette source durable d'emplois valorisants».  Il s'agit d'un levier favorisant la progression de l'égalité de fait entre les femmes et les hommes dans les milieux les plus réfractaires à l'intégration des travailleuses.

« Ce qui se passe actuellement dans le secteur de la construction est très important pour les femmes du Québec. Le Programme d'accès à l'égalité est un outil précieux permettant de transformer la culture des milieux de travail», souligne Danielle Hébert, coordonnatrice de la Coalition.

Rappelons enfin que le Programme d'accès à l'égalité des femmes dans la construction est l'un des objectifs du plan d'action de la Politique gouvernementale pour l'égalité entre les femmes et les hommes prenant fin le 31 mars et dont le renouvellement n'est prévu qu'à l'automne prochain. La Coalition craint pour la réalisation de plusieurs mesures dans ce contexte.

SOURCE CONSEIL D'INTERVENTION POUR L'ACCES DES FEMMES AU TRAVAIL (CIAFT)

Renseignements : Source: Roxanne Milot : (514) 954-0220, poste 1705, rmilot@ciaft.qc.ca

RELATED LINKS
www.ciaft.qc.ca

Profil de l'entreprise

CONSEIL D'INTERVENTION POUR L'ACCES DES FEMMES AU TRAVAIL (CIAFT)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.